Ventilateurs, climatiseurs, brumisateurs et matelas climatisés, quand les utiliser

 

Ventilateurs, climatiseurs, brumisateurs et matelas climatisés, quand les utiliser ?

 

Lorsque l’été arrive, nombreuses sont les personnes qui se ruent vers les boutiques spécialisées pour s’acheter un système de ventilation. Cela est dû à l’aptitude des appareils tels que les ventilateurs, les climatiseurs, les brumisateurs ainsi que les matelas climatisés à faire face aux vagues de chaleur intense et parfois même caniculaire. Néanmoins, il est important de savoir quand les utiliser puisqu’un mauvais usage peut nuire à notre santé. Avant d’aborder ce point, nous tenons tout de même à vous faire part des caractéristiques ainsi que du principe de fonctionnement de chacun.

 

Les ventilateurs

En règle générale, cet appareil est composé d’un moteur, d’une virole, d’une grille, d’un moyeu ainsi que d’une palle. Pour le cas des aérateurs à socle, sur pied, mural ainsi que les braseurs d’air, c’est l’hélice qui joue le rôle de la ventilation en faisant varier le flux d’air chaud et froid. Néanmoins, il existe des modèles dits centrifuges où la pale est remplacée par une roue, ainsi que des versions privées d’hélices. Sachez également que l’efficacité de l’aération dépend essentiellement de la puissance du moteur.

Concernant son utilisation, nous vous préconisons un usage journalier, lorsque la température à l’intérieur de votre pièce atteint les 20 °C puisque dormir avec le ventilateur allumé présente un risque pour notre santé. En effet, l’air sec diffusé par ce type d’aérateur assèche la peau ainsi que la gorge et peut également irriter le sinus étant donné que ce dernier risque de propager la poussière et tant d’autres fines particules. Du coup, on peut se réveiller avec des crampes ainsi que de terribles maux de tête. En addition à cela, les risques liés aux problèmes cardiaques peuvent également s’accroître chez les personnes âgées.  

Les climatiseurs

Sachez que cette technologie sera plus efficace que n’importe quel type d’aérateur puisqu’elle produit à la fois de l’air frais, mais absorbe également la chaleur. Ce phénomène peut se produire dans une seule enveloppe comme le témoignent les versions dites monoblocs, mais également dans deux structures bien distinctes observées chez les modèles appelés split.

En termes d’usage, un climatiseur peut être employé de jour comme de nuit à condition de suivre ces quelques règles : il faut impérativement garder un écart maximal de 8 °C entre la température de la pièce et celle de l’extérieur, sous peine de choc thermique. En second lieu, l’humidité de l’air doit être comprise entre un taux de 40 et 60 % de manière à éviter l’irritation de la gorge et celle du sinus. Quant à la vitesse de la propagation de l’air, elle ne doit pas dépasser les 0,25 m/s. Concernant son entretien, les filtres qui sont des nids à bactéries doivent être contrôlés, nettoyés régulièrement et changés si besoin.

 

Les brumisateurs

Contrairement aux ventilateurs, les brumisateurs à vapeur froide et les versions à ultrason humidifient l’air en période estivale. Cependant, même si ces deux variantes sont dotées d’un réservoir d’eau et nécessitent une source électrique, d’un côté, les gouttelettes d’eau sont propagées par un ventilateur, tandis que les modèles à ultrason utilisent une plaque ultrasonique.

Concernant leur usage, ces purificateurs d’air peuvent être utilisés de jour comme de nuit. En effet, ces appareils ont la vertu de purifier l’air jusqu’à soulager l’asthme, les problèmes liés aux sinusites et les allergies. Mais pour être efficace, il est indispensable de changer quotidiennement l’eau présente dans le réservoir pour éviter la formation des moisissures.

Les matelas climatisés

Comme son nom l’indique, c’est un matelas assez spécial puisque son revêtement est doté de plusieurs conduits siliconés reliés à un climatiseur placé sous le lit. De ce fait, cet appareil maintiendra la température du lit entre 18 et 20 °C même en cas de forte chaleur. Du coup, vous n’aurez pas de mal à trouver le sommeil. Quant à son utilisation, mieux vaut privilégier l’usage nocturne puisqu’en journée, les risques de choc thermique sont assez élevés.

 

En guise de conclusion, quel que soit l’appareil que vous utilisez, il est toujours très important de savoir quand est-ce qu’ils doivent être employés et sous quelles conditions. Néanmoins, il ne faut être dépendant de ces technologies jusqu’au point d’oublier le fonctionnement de notre organisme. En effet, avec la transpiration, nous avons tendance à perdre beaucoup d’eau, d’où la nécessité de s’hydrater de façon régulière.

En matière d’alimentation, privilégiez les fruits et légumes qui sont réputés pour être faciles à digérer. Et en dernier lieu, habillez-vous de manière décontractée et optez pour les vêtements en coton. Si vous combinez ces astuces avec les divers appareils cités ultérieurement, vous pourrez être sûr que la canicule se fera moins ressentir.     

    

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...