Consommation électrique excessive : Comment l’éviter ?

Dernière mise à jour: 20.06.19

 

La consommation électrique se trouve souvent en tête de liste des dépenses des foyers. On ne peut pas se passer de nos appareils électroménagers qui sont indispensables dans notre vie quotidienne. Cependant, ces équipements nous laissent parfois de mauvaises surprises sur notre facture de fin du mois. Comment les identifier ? Qui sont-ils ? Comment faire pour réduire les impacts de ces matériels énergivores ? Nous vous délivrons quelques conseils à travers cet article.

 

Les appareils qui consomment le plus à la maison

Les adeptes des cuissons au four le savent, cet équipement est loin d’être économique. En effet, il figure souvent en tête de liste de ce genre de classement. Selon les estimations, il consommerait en moyenne dans les environs de 1000 kWh par an. Il est donc préférable de l’employer avec modération ou d’après les connaisseurs, privilégier les fours à chaleur tournante ou les modèles dits « combinés ».

Les systèmes de chauffage et les radiateurs complètent le front du peloton en ce qui concerne les appareils énergivores. Bien que de nombreux ménages en sont dépourvus et utilisent du fioul ou du gaz comme combustible de chauffe, la consommation des équipements électriques frôle les 1000 kWh. La consommation des chauffe-eau peut cependant être réduite si vous choisissez la douche au bain. Pour le chauffage, l’isolation de la maison doit être remise en question.

Vous serez probablement étonné de savoir que la plaque de cuisson clôture notre top 3. En effet, ce matériel à la fois pratique et performant contribue à faire hausser vos dépenses à la réception de votre facture d’électricité. Selon les chiffres, la consommation de ces appareils varie entre 500 et 1000 kWh par an dû à une déperdition thermique. Afin de limiter ce phénomène, il est conseillé d’utiliser des ustensiles en adéquation avec la taille des plaques. Mais aussi, veillez à poser les couvercles de vos poêles et casseroles lors de vos usages. D’après les spécialistes, cela contribuerait à un gain conséquent d’environ 4 fois plus sur vos économies d’énergie.

Les climatiseurs ont également leur place dans ce classement. Similaires aux plaques de cuisson, leur consommation oscille de 500 à 1000 kWh en une année. Ils sont souvent sollicités pendant la période estivale où la canicule bat son plein.

Le sèche-linge plafonne à 350 kWh/an. Il s’agit là d’estimations sur les spécimens dernières générations, et si vous avez un ancien modèle chez vous, sachez qu’il pourrait vous faire dépenser encore plus. Afin de limiter cette consommation énergétique, il est recommandé de bien essorer vos vêtements avant de les envoyer dans la machine. Et si vous vous trouvez à la maison, vous pouvez aussi les mettre sur l’étendoir et les laisser dehors, sans trop les exposer aux rayons du soleil.

 

 

Le lave-vaisselle se trouve en 6e position avec ses performances pouvant développer une puissance de 250 kWh dans l’année. Afin de limiter ces dépenses, il est préférable de s’appuyer sur le mode Eco autant que possible. Attendre qu’il soit rempli constitue également une méthode pratique pour faire des économies.

Méfiez-vous des appareils électroniques tels que les ordinateurs, les téléviseurs, les boîtiers Internet et bien d’autres encore. Selon les spécialistes, ils atteindraient les 150 à 250 kWh de consommation électrique en une année.

Le système d’éclairage, les accessoires électriques, et les petits appareils électroménagers complètent le lot. Les lampes halogènes se retrouvent cependant en tête de liste avec leurs 200 kWh/an. Ensuite viennent les micro-ondes, les sèche-cheveux, et les consoles de jeux. En dernière position, vous trouverez les matériels portables comme les téléphones, les rasoirs, ou les imprimantes.

 

Quelles astuces réduisent la facture de consommation d’électricité ?

Si votre facture de fin de mois ne cesse de gonfler, il est probablement temps de trouver une solution. Et pour cela, nous vous conseillons quelques gestes pratiques à adopter au quotidien pour que la consommation de vos appareils électroménagers n’impacte pas de manière importante sur votre portefeuille.

En premier lieu, vous pouvez comparer les prix de l’électricité chez les différents fournisseurs en jetant un œil à leurs tarifs. Ils proposent des formules intéressantes parmi lesquelles vous trouverez celle qui vous convient le mieux. De cette manière, vous aurez à dépenser moins tout en restant dans votre confort de vie quotidienne.

Le système de chauffage qui constitue un des éléments en tête de liste des équipements énergivores reste un souci de taille pour les dépenses. Afin de réduire sa consommation, la meilleure alternative serait d’installer un thermostat pour gérer efficacement les intensités de chaleur surtout en période hivernale.

Les dispositifs électroniques comme les ordinateurs, les imprimantes, mais également les téléviseurs ou les amplificateurs restent souvent connectés à leurs prises en mode veille. Sachez que même si vous les éteignez sans retirer la prise, ils continuent à consommer de l’électricité. La solution ? Opter pour des systèmes « coupe-veille » ou les débrancher totalement.

Aérer et éclairer votre habitation génèrera des réductions conséquentes sur l’utilisation des appareils comme le climatiseur ou les ventilateurs. Pour cela, nous vous conseillons d’ouvrir les volets et les fenêtres le plus longtemps possible pour faire entre de l’air frais dans les pièces, et pour profiter au maximum de la lumière du soleil.

 

 

Si vous avez encore vos vieux appareils électriques à la maison, faites en sorte de bien vérifier leurs âges. Selon les professionnels, les équipements datant de plus de 10 ans sont notamment plus énergivores que les modèles plus récents. Il s’agit ici d’investir dans un matériel qui vous fera des économies conséquentes sur vos dépenses. Ce conseil s’applique aussi aux systèmes d’éclairage. Évitez les lampes halogènes et tournez-vous vers les ampoules LED qui en plus d’être écologiques, sont également économiques.

Lorsque vous vous apprêtez à investir dans un dispositif électrique, la vérification des étiquettes énergétique reste toujours de mise. Choisissez les modèles les mieux notés comme les A+, les A++ et les A+++. Ils sont relativement coûteux, mais vous verrez par la suite une baisse considérable de votre consommation à la fin du mois.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...