Le chauffe-eau thermodynamique : quels avantages et quels inconvénients ?

Dernière mise à jour: 12.12.19

 

Depuis la réglementation thermique de 2012, les constructions neuves se voient dans l’obligation d’être pourvues d’une source d’énergie renouvelable en ce qui concerne la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Dans ce cas, le chauffe-eau thermodynamique (voilà notre liste des meilleurs produits) se propose comme une alternative de choix, dans cette période où les dépenses en ECS sont sur le point de dépasser le coût en termes de chauffage. Cet équipement récemment mis sur le marché offre des solutions respectueuses de l’environnement. Toutefois, son utilisation ne relève pas que des avantages, cela renferme également une multitude d’inconvénients.

 

Principe de fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

Similaire au chauffe-eau électrique, le type thermodynamique est un appareil pour la production d’eau chaude sanitaire dans une habitation. D’une manière générale, son fonctionnement est comparable à une pompe à chaleur. Ce système intégré est habituellement positionné au-dessus du ballon. Il a pour mission de récupérer l’énergie localisée dans l’air ambiant afin de la restituer dans la quantité d’eau se trouvant dans la cuve. Le prélèvement peut se faire dans la pièce, ou encore à l’extérieur, selon l’endroit d’installation de l’équipement. Toutefois, pour une mise en place en intérieur, il faudra s’assurer que la salle n’est pas pourvue d’un matériel de chauffage et qu’elle est bien ventilée. Sa surface devra environner les 10 m². Dans tous les cas, il semble préférable de choisir un emplacement à proximité des appareils tels que les lave-linge, les congélateurs ou les réfrigérateurs du fait que ces derniers sont en mesure de libérer une quantité importante de calories pendant leur fonctionnement.

Lors de sa mise en marche, le fluide caloporteur se trouvant dans le chauffe-eau thermodynamique se compresse grâce au réchauffement de l’air ambiant. Le processus s’accélère pour ensuite aller en contact avec l’eau stockée dans le réservoir. L’équipement reste opérationnel en hiver comme en été, car il est capable de jouer son rôle entre une température de 5 °C à 35 °C. Si cette dernière est insuffisante, un système électrique prend le relais.

 

 

Les avantages d’un chauffe-eau thermodynamique

L’utilisation d’un chauffe-eau thermodynamique vous procurera de multiples avantages. Pour commencer, vous aurez à votre disposition un appareil économique. En effet, vous ferez des bénéfices pratiques sur votre dépense électrique mensuelle, voire sur le long terme, annuel. À comparer avec un chauffe-eau électrique standard, ce genre d’équipement vous permettra de consommer jusqu’à 3 fois moins d’énergie.

La fabrication ainsi que le fonctionnement de ce type de ballon répondent également aux normes de réglementations RT2012. Il peut donc s’installer dans les logements neufs et peut aussi servir de matériel de remplacement pour les usagers qui ont en leur possession, les spécimens classiques.

Son coût reste abordable. Le prix d’achat d’un chauffe-eau thermodynamique avoisine les 2000 euros, ce qui est largement acceptable compte tenu des économies que l’on pourrait réaliser.

Ce genre d’appareil utilise un processus respectueux de l’environnement. Son mode opératoire tire profit d’une énergie propre et inépuisable. De plus, il n’émet aucun gaz à effets de serre qui risquerait d’altérer votre bien-être et celle de votre entourage.

 

Les inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique

Malgré la présence de ses multiples avantages, le chauffe-eau thermodynamique présente également quelques inconvénients qu’il est important de souligner.

Cet équipement ne fonctionne pas à 100 % grâce aux énergies renouvelables. Il reste avant tout un appareil électrique et est donc sensible aux coupures.

À noter que ces matériels sont pourvus de ventilateur. Son efficacité à plein régime engendre une fréquence acoustique qui pourrait gêner certains utilisateurs. Grosso modo, il est relativement bruyant. De ce fait, si vous le positionnez à proximité de votre pièce de détente, le son occasionné risque fort de vous déranger. Pensez-y donc bien à deux fois si vous ne souhaitez pas réitérer les opérations d’installation.

Son emplacement doit être sélectionné méticuleusement. La salle ne doit pas être chauffée et doit disposer au moins d’une surface de 10 m² ou d’un volume de 20 .

 

Le chauffe-eau thermodynamique géothermique

Le chauffe-eau géothermique se retrouve comme étant un des modèles dans la catégorie thermodynamique. Pour ce qui est de son fonctionnement, il puise de l’énergie dans le sol grâce à la présence de plusieurs capteurs. À cet endroit, on estime que la température est plus stable par rapport à l’air ambiant. Son mode opératoire est similaire à une pompe géothermique. Les capteurs précédemment cités sont enfouis à l’extérieur de votre habitation (dans votre jardin par exemple). Ces derniers transmettent à la cuve la chaleur relevée via une liaison frigorifique pourvue d’un fluide frigorigène.

La particularité de cet équipement réside dans sa polyvalence, car il peut être adapté avec les sols subissant des conditions climatiques rigoureuses. En effet, la température ambiante impacte peu sur celle du sol, seulement, il vous faudra un terrain d’une surface assez importante pour bénéficier de ses avantages.

 

 

Le chauffe-eau thermodynamique héliothermique

Ne vous laissez pas intimider par son nom assez complexe. Il s’agit d’un modèle de chauffe-eau thermodynamique couplé avec des systèmes de panneaux solaires. Il utilise donc un double mode de fonctionnement. En plus de puiser de l’énergie dans l’air ambiant, il peut se faire aider par les rayonnements solaires. Ce mécanisme ingénieux vous permettra de faire des économies conséquentes du fait que les sources d’énergie sont gratuites et inépuisables.

Selon les statistiques, ce genre d’appareil présente un coefficient de performances (COP) théorique à indice 7. D’une manière plus explicite, avec 1 kWh d’électricité fournie par le compresseur, vous avez à disposition 7 kWh de chaleur récupérée. De plus, son efficacité ne fait que s’accroître lorsqu’il n’y a pas de nuages dans le ciel.

Toutefois, ce type de chauffe-eau n’en est encore que dans une phase de développement. Il reste peu répandu sur le marché. Mais aussi, sa mise en place requiert une connaissance particulière et une sélection méticuleuse de l’endroit. Comme il use de panneaux solaires et de capteurs, son positionnement sur la toiture nécessite un angle d’inclinaison spécifique afin d’optimiser ses performances en toute saison, en hiver comme en été.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...