Les chauffe-eau connectés : les risques de la technologie

Dernière mise à jour: 28.03.20

 

Actuellement, les appareils dits « connectés » prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Cette facilité d’accès à internet est courante dans cette ère où la technologie accompagne les jeunes comme les adultes dans la vie de tous les jours. Bien que ces équipements domestiques reliés au web tels que les chauffe-eau, les radiateurs et les climatiseurs soient encore en voie d’expansion, ils ne sont cependant pas à l’abri des cyberattaques.

 

Des appareils à la portée des piratages

Lorsqu’on parle d’équipements « connectés », on entend toujours un matériel capable de se brancher sur le réseau internet. Il peut être relié suivant 2 modes opératoires : avec fil ou sans. Pour le premier type, le câble Ethernet ou RJ45 est utilisé afin de réaliser une connexion optimale. La seconde catégorie, quant à elle, emploie souvent la technologie WiFi. Avec cette dernière, le spécimen s’appareille facilement avec un smartphone, une tablette, ou encore un ordinateur. Grâce à cela, vous pouvez accéder à ses fonctionnalités et ses divers ajustements par l’intermédiaire de votre accessoire, et cela, qu’importe où vous vous trouvez.

Toutefois, cet atout pourrait se transformer prochainement en un gros inconvénient. En effet, tout porte à croire que dans un avenir proche, ces prototypes connectés seront la cible des cyberattaques. Malgré leur effectif qui n’est pas encore suffisant pour une attaque à grande ampleur, leur nombre se voit multiplié avec l’avancement de la technologie visant à optimiser le confort des consommateurs.

En ce sens, des chercheurs américains de l’université de Princeton ont élaboré une théorie après avoir réalisé une étude sur la sécurité des réseaux électriques. Ils ont établi un scénario catastrophe dans lequel les cyberattaques seraient axées sur les appareils domestiques connectés tels que les chauffe-eau, les radiateurs ou les climatiseurs plutôt que sur les centrales. Selon eux, il suffirait de pirater 42 000 chauffe-eau reliés à internet pour couper 86 % du réseau électrique polonais. Ils ont effectué une série de simulation avant d’en venir à cette conclusion inquiétante.

 

 

Un mode opératoire ingénieux

En infiltrant les systèmes des appareils connectés, les pirates informatiques mettraient en œuvre une plateforme mobilisant la création de machines zombies ou « botnet ». Grâce à cela, ils sont en mesure d’augmenter considérablement la consommation énergétique d’un réseau électrique bien défini, et cela de manière subite. Selon les chercheurs, la stabilité des réseaux dépendrait d’un rapport équitable de l’offre à la demande. L’accroissement de cette dernière entraînerait une surcharge, provoquant l’interruption d’une ligne en alimentation. Cette anomalie se propagerait telle une cascade, déclenchant une saturation sur les autres lignes et ainsi de suite. Cette surcharge en chaîne conduit à des coupures massives à l’échelle nationale.

Les scientifiques de Princeton appuient ces informations avec une théorie qu’ils ont eux-mêmes élaborée. D’après leurs tests, il suffirait d’une hausse de 1 % de la demande pour impacter sur un réseau électrique alimentant une zone d’une trentaine de millions d’habitants.

Il est cependant à noter que ces cyberattaques présentées par ces chercheurs américains de l’université de Princeton ne sont encore que des hypothèses. Les foyers sont à l’abri de ce genre d’anomalies du fait que les appareils connectés ne se commercialisent pas pour le moment en grand nombre, même dans les pays développés. Toutefois, avec la technologie qui avance à grands pas, la situation risque de rapidement tourner en faveur des hackers. Certains prévoient, par ailleurs une attaque de ceux-ci contre les États. Si vous décidez d’installer ce type d’équipement chez vous, choisissez bien votre plombier ou établissez un contrat de sécurité avec ce dernier.

 

 

Comment sélectionner son chauffe-eau connecté ?

Quel que soit votre choix, l’idéal reste d’acquérir un matériel qui vous sera utile au quotidien. Comme pour la majorité des appareils domestiques, l’achat d’un chauffe-eau connecté relève de la considération de plusieurs paramètres pour éviter les pièges d’un mauvais investissement.

Définissez en priorité le volume que peut supporter la cuve de l’article. Il vous faudra alors prendre en compte le nombre de personnes qui occupent votre habitation et votre consommation quotidienne. Si l’on estime qu’un individu aurait besoin de 50 l d’eau chaude sanitaire chaque jour, vous n’aurez plus qu’à réaliser un petit calcul selon le nombre d’individus vivants dans votre foyer. Cependant, vous devez également considérer les points d’eau installés dans la maison.

La puissance témoigne aussi de la qualité de l’article en question. Gardez en tête que les performances et la rapidité de chauffe de ce dernier seront fonction de cette caractéristique. Toutefois, vous devez garder en tête que plus que vous choisissez un équipement doté d’une puissance élevée, plus vous aurez à débourser sur votre facture d’électricité de fin de mois.

Veillez à sélectionner les dimensions de votre futur appareil en fonction de l’espace dont vous disposez. En effet, cela vous évitera de vous encombrer ou de vous limiter dans vos divers déplacements. Le design constitue également un facteur de choix important. Votre matériel contribuera certainement à la décoration de votre habitat. De ce fait, il est important que vous l’accommodiez avec le style d’ornement de la pièce en question, car le confort passe aussi par la commodité visuelle. Selon l’agencement de votre espace, vous avez par exemple les chauffe-eau de type verticale et ceux horizontaux.

Vous devrez en outre mettre le point sur la maniabilité du produit. Afin de vous y retrouver dans les options proposées par votre futur équipement, tournez-vous vers un modèle dont les boutons de commande sont faciles à atteindre. Vous bénéficierez par la suite d’un gain de temps pratique dans la recherche des fonctionnalités intégrées. De nos jours, vous avez à disposition des chauffe-eau connectés. Leur particularité réside dans leur capacité à s’appareiller avec les accessoires informatiques comme les tablettes, les ordinateurs, mais également les smartphones. Il vous suffit de vérifier la compatibilité de ces derniers avec votre matériel pour établir la connexion. De cette manière, vous aurez accès à toutes les informations concernant l’état de votre équipement, où que vous soyez et à tout moment.

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier