5 questions à se poser avant d’opter pour un ventilateur de plafond

Dernière mise à jour: 01.04.20

 

Désormais, il suffit d’un clic pour démarrer le ventilateur. En temps de chaleur, il offre de la fraîcheur et dans un salon, il s’apparente à une véritable décoration intérieure. Pour ne pas se tromper de modèle au moment de l’achat, apprenez-en plus sur les caractéristiques primordiales du ventilateur destiné au plafond avec télécommande.   

 

Le prix ?

Le prix d’un ventilateur plafond fourni avec une télécommande est compris entre 100 à 600 euros. Par ailleurs, un bon modèle tel que le Lorefar Winche avoisine les 200 à 425 euros. Par contre, les modèles les moins chers du marché sont estimés à moins de 200 euros. Le TELESTO de CasaFan figure parmi eux même s’il fait bien son travail. Un article haut de gamme quant à lui dépasse la barre des 500 euros. 

Avec un budget de 1000 euros, vous êtes donc certain d’acquérir l’un des meilleurs existants. Ces ventilateurs sont le plus souvent dotés d’éclairages ou bien conçus avec des matériaux de grande qualité. Le Cabo Frio de 539 euros en est l’esquisse. Pour l’achat de cet appareil, il est conseillé de visiter autant de sites que possible puisque le prix du même modèle varie d’un magasin à un autre avec une différence considérable.      

 

 

Les pales ?

La nature des hélices importe grandement chez ce dispositif. Il est fréquent de trouver des modèles conçus avec des pales en bois. Cependant, la plupart des modèles sont fabriqués à partir d’aluminium, de plastique ou d’acrylique. Il est évident que le type de matériaux affecte le poids de l’appareil. En effet, les références en bois pèsent souvent plus lourd que celles en alu. Contrôlez par conséquent la solidité du plafond et voyez s’il peut  tenir durant toute une année une charge importante de plusieurs kilogrammes. Puisque, un appareil de ce type pèse entre 1 à 7,5 kg. Il risque de causer pas mal de dégâts sur un support peu résistant. Si tel est le cas, l’intervention d’un professionnel serait capitale.   

Libre à vous de choisir entre un modèle à trois, quatre, cinq, sept, neuf … hélices. Il y en a pour tous les goûts. Il existe des spécimens à sens de rotation multiple. Avec l’aide de la télécommande, il est possible de régler le mouvement de gauche à droite ou l’inverse. Cette fonctionnalité dite mode hiver permet à l’appareil de répartir la chaleur présente dans un périmètre donné.

En conséquence, la machine dotée de cette option joue en quelque sorte le rôle d’un  véritable climatiseur. La différence est que, l’une ne consomme qu’une dizaine de Watts par heure seulement alors que l’autre plus d’un millier toutes les heures. 

 

Le design ?

Le design reste un aspect important à retenir avant de se lancer dans l’achat. Certains engins ne conviennent pas du tout à l’endroit ou à la pièce où ils sont logés. Parfois le ventilateur est bien trop grand ou trop coloré par rapport au mur. Pour d’autres, la forme n’est pas adaptée à la salle.

Concernant la taille, un modèle surdimensionné de 215 cm diamètre est parfait pour une salle qui fait plusieurs dizaines de mètres de long et de large. Par contre, il ressortirait mal dans une pièce de quelques mètres carrés seulement. Non seulement, il occuperait trop d’espace mais aussi, la puissance de soufflement serait trop importante même à faible vitesse. Or, l’essentiel avec ce dispositif est d’avoir une sensation d’apaisement. Si tel est le cas, un modèle plus petit est conseillé.

À part les dimensions, prenez aussi en compte le choix des couleurs. La raison est que, faute de coloris, l’appareil détonnerait complètement avec la décoration présente. Un exemplaire rouge par exemple s’intègrerait bien dans une pièce entièrement peinte en blanc pour ceux qui apprécient les styles modernes. Par contre, un autre en gris y serait un peu trop sobre et monotone. Si vos murs sont de couleur bleu ciel, un modèle de couleur claire comme le blanc cassé serait beaucoup plus adapté.          

 

Sa puissance ?

Ce type d’appareil fonctionne à l’aide d’un moteur électrique. Ceux qui portent l’insigne DC tournent avec le courant continu, tandis que lesdites AC coopèrent avec le courant alternatif. La différence entre les deux ventilateurs se porte sur la consommation en énergie. Le premier fonctionne avec une puissance de 30 W par contre, le  second en dépense le double. Vu le coût de watt/heure actuellement, les ventilateurs avec moteur DC sont toujours les bienvenus. D’ailleurs, ils sont connus sous le nom de ventilateur à basse consommation. Et même si leur prix semble élevé, leur durabilité amortit le coût d’achat.

En effet, la performance est jugée par la puissance du propulseur. On peut mesurer la puissance du moteur à travers la vitesse des pales. Elle est exprimée en tours par minute ou rpm. Cela dit, chez les ventilateurs, le nombre de tours par minute prévaut sur la vitesse. Par exemple, le Lorefar WINCHE ou bien le POLEA avec moteur DC fonctionne avec 6 vitesses réglables. Via la télécommande, la puissance du souffle change en augmentant la vitesse de 30 à plus de 150 rpm. Le IZARO Led à son tour est doté de 5 vitesses, mais avec une puissance de 226 rpm. Le second est plus performant par rapport au premier même avec un nombre de vitesses inférieur.

Normalement un puissant ventilateur est censé être bruyant. Cependant les innombrables innovations apportées par les concepteurs font des nouveaux modèles des appareils silencieux. Seul le son émis par la rotation des pales reste perceptible.   

 

 

Modèles particuliers ?

Comme son nom l’indique, ces derniers sont à découvrir si vous êtes fan de déco d’intérieur. Leurs formes en mettent plein les yeux, certains ont des pales semblables à de grosses feuilles de plantes. D’autres prennent l’apparence d’un lustre énorme abritant une lampe à l’intérieur. Il existe même des modèles en forme de pneu où les pales s’apparentent à de véritables jantes qui tournent. Cependant, ces perles rares sont conçues généralement en édition limitée et il n’y en aura pas pour tout le monde. 

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier