Air sèche en hiver ? Passez au chauffage électrique de dernière génération

Dernière mise à jour: 01.04.20

 

Les hivers passent et ne se ressemblent pas. Pour rester dans la tendance et garder l’atmosphère idéale dans votre intérieur, vous avez désormais de nombreuses alternatives à la traditionnelle cheminée ou la vieille chaudière au fioul. Les systèmes de chauffage de nouvelle génération apportent à la fois confort et économie.

 

Les paramètres de chauffage

À l’approche de la saison froide, chacun se prépare à sa manière pour affronter cette période inévitable. Au-delà de sortir les vêtements chauds, les démarches à effectuer pour obtenir un intérieur clément constitue également une préparation à part entière. Auparavant, il suffisait d’allumer la chaudière pour espérer bénéficier d’une chaleur réconfortante, somme toute différente d’une pièce à une autre. La répartition de la chaleur n’était effectivement pas égale, certaines pièces étant mieux chauffées que d’autres. Avec le temps, des études ont été effectuées pour tenter de résoudre cette problématique. Le succès a été au rendez-vous, car les chercheurs ont réussi à mettre en exergue trois critères essentiels à tenir en compte.

Le premier point à considérer concerne la localisation géographique. La température ambiante, aussi bien en extérieur qu’en intérieur, diffère selon que vous habitiez dans le Nord ou dans le Sud. Dans le premier cas, vous vivez sous l’influence d’un climat continental, qui vous soumet à des hivers plus rigoureux. Au contraire, si vous vivez dans le Sud, vous avez plutôt l’avantage du climat océanique, qui vous gratifie d’un hiver beaucoup moins rude. Il va ainsi de soi que la puissance du système de chauffage nécessaire pour chaque localité varie de la zone climatique dans laquelle elle appartient.

Le second point à tenir en compte concerne la taille de la maison, et par la même occasion, celle de chaque pièce qui la compose. En fonction du système de chauffage existant, vous constaterez certainement un rendement différent dans une chambre à coucher, par rapport au salon ou à la salle de bain. Plus une pièce est petite, mieux et plus vite elle se réchauffera.

Cependant, la condition de disposer d’un radiateur suffisamment puissant subsiste. Si vous disposez d’un appareil de faible puissance, celui-ci fonctionnera tout le temps sans jamais réussir à atteindre le niveau de chaleur et de confort recherché. Dans le cas contraire, si vous utilisez un modèle trop puissant, vous aurez l’obligation de le sous-exploiter, pour ne pas étouffer sous une température trop élevée chez vous.

Enfin, le dernier point décisif concerne le niveau d’isolation de votre maison. Ce concept n’a été réellement appliqué que depuis quelques années, mais la plupart constatent un meilleur rendement dans une pièce bien isolée que dans les vieux bâtiments. Dans tous les cas, ces différents paramètres constituent des facteurs de bien-être ou de surcharge pour votre portefeuille.

 

La montée en puissance de l’électrique

Depuis la fin du siècle dernier, le concept du chauffage n’a eu de cesse d’évoluer, proposant au fil du temps des innovations de plus en plus intéressantes. Ainsi, la vieille cheminée devient désormais une pièce de nostalgie, et laisse la place à des modèles de radiateurs déclinés sous plusieurs formes et avec différentes puissances. Le système électrique connaît un engouement sans précédent, car il se qualifie d’énergie beaucoup plus propre par rapport au fioul et autres énergies fossiles utilisées pour apporter de la chaleur dans la maison. En effet, pour se chauffer désormais, de nombreux modèles de radiateurs sont fabriqués pour répondre à tous les besoins possibles.

Que vous vouliez chauffer un appartement entier ou un petit studio, vous pouvez trouver le modèle qui vous convient. Cependant, une limite se dresse toujours, et la solution des radiateurs n’est pas exempte d’inconvénients. Le premier se situe au niveau de la consommation d’énergie, et forcément de la production de gaz à effet de serre. Justement, contrairement à ce que l’on pensait, la structure des bâtiments d’alors n’était pas encore prête pour une exploitation à grande échelle de cette source d’énergie. Heureusement, pour pallier cet inconvénient majeur, les études ne sont pas encore achevées. Mais déjà, des solutions ont été proposées pour atteindre l’objectif de réduire la production de CO2.

 

L’installation de la nouvelle génération de chauffage

Dans le début du XXIe siècle, des réformes ont été adoptées pour réduire cette pollution et cette production de CO2 nuisant entre autres à l’environnement, et causant le réchauffement climatique. Avec la RT2012, les conditions de construction de bâtiments répondent à des normes qui visent à optimiser l’économie d’énergie pour chaque foyer. En parallèle, la nouvelle génération de matériel de chauffage voit le jour, offrant à chacun son propre concept du chauffage.

Dans les bâtiments mieux isolés, la production de chaleur pour affronter l’hiver s’effectue désormais avec un simple radiateur électrique à la puissance calculée. Dans ce contexte, vous pouvez vous renseigner auprès de sites spécialisés pour calculer la puissance idéale pour votre maison, ou une pièce en particulier. En gros, ce calcul s’obtient en multipliant le coefficient de déperdition volumique par le volume de la pièce, multiplié par la différence entre la température ambiante de confort et la température extérieure de base). Le principal avantage de connaître ce résultat vous permet de choisir le modèle exact de radiateur qui vous correspond, et voici notre liste des meilleurs produits en ce sens.

Par ailleurs, un autre avantage réside dans le fait d’opter pour la technologie nouvelle. En effet, avec l’arrivée et l’efficacité prouvée de la domotique, conjuguée à la qualité de l’isolation des bâtiments actuels, vous pouvez désormais profiter de chauffages intelligents. Les appareils disposent d’un capteur automatique qui fonctionne suivant l’atmosphère générale ambiante. Vous avez la possibilité de configurer vos programmations en fonction de vos préférences, et le radiateur fonctionnera selon ces directives.

Il maintiendra le niveau optimal de chaleur, sans oublier de détecter les anomalies comme une mauvaise isolation, ou une mauvaise fermeture de la fenêtre par exemple. De plus, vous pouvez tout programmer à distance avec votre Smartphone. Enfin, un dernier avantage attire, vous pouvez bénéficier de subventions diverses octroyées par l’État, ou diverses autres entités et associations.

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier