Alerte canicule : Quel mode d’alimentation adopter ?

Dernière mise à jour: 19.07.19

 

Comme chaque année, la période estivale bat son plein en termes de montée de température. Cela a pour conséquence une déshydratation de notre corps, parfois difficile à gérer. Le fait de consommer régulièrement et quotidiennement de l’eau n’est plus à rappeler. Toutefois, le signal s’amplifie quand la canicule annonce son arrivée. Mais aussi, sachez qu’il existe également des aliments qui contribuent efficacement à votre hydratation, et d’autres à éviter. Dans l’article qui suit, nous vous délivrons plus d’informations sur le sujet.

 

Consommer du sel

Si l’on a toujours pensé que le sel engendrait une soif inactive pour notre corps, il est préférable de ne pas arrêter d’en consommer en période de canicule. Toutefois, veillez à en ingurgiter une dose convenable pour éviter cette anomalie. Pourquoi ? Tout simplement par le fait que le sel contribue à la réinsertion des nutriments rejetés lors de la transpiration. Les calories apportées par cet élément restent donc primordiales pour assurer vos dépenses énergétiques. Ainsi, vous ne risquez pas de tomber rapidement sous le coup d’un effet de fatigue pendant que vous vous exercez dans vos activités.

 

 

Boire la quantité suffisante d’eau

Les besoins en eau de notre organisme doivent être satisfaits que ce soit en période de canicule ou non. Toutefois, lors de la saison estivale, ils se voient largement accrus à cause de la chaleur qui influe sur la production de transpiration. Ainsi, votre consommation d’eau doit être en adéquation avec le taux que vous perdez. Pour cela, vous devez augmenter votre quantité journalière. Théoriquement, elle doit être égale à 8 verres d’eau au minimum, soit l’équivalent de 800 ml. Pour rester en bonne santé, en période de grand chaud, cela s’élève à 13 à 14 verres soit à 1.5 L à 2 L.

La manière la plus simple est de s’approvisionner en eau de bouteille ou avec celle du robinet. Une astuce pour cette dernière, vous pouvez la mettre en carafe si vous souhaitez lui faire perdre le goût de chlore. Ce processus ne vous prendra que quelques minutes. Si vous projetez d’apporter un peu de fraîcheur à votre boisson, vous pouvez toujours ajouter quelques ml de sirop ou des feuilles de menthe pour lui attribuer une saveur plus particulière.

 

Privilégiez les aliments hydratants

Par ailleurs, l’eau n’est pas le seul remède pour parer contre les besoins en hydratation de notre corps. Il existe également une multitude d’aliments que vous pouvez consommer à cet effet pendant la période de canicule. Les bienfaits des fruits et légumes ne sont plus à démontrer, cependant, certains contribuent plus à l’hydratation de notre organisme que d’autres.

Ainsi, pensez à adapter votre régime en fonction de la saison. Dans cette même optique, veillez à privilégier les plats frais plutôt que les préparations cuites au four. Ces dernières ont tendance à dégager beaucoup de chaleur. Pour cela, vous pouvez miser sur les légumes tels que les concombres ou les courgettes. Ils peuvent se consommer crus. De cette manière, leur consistance sera en mesure de vous apporter la quantité en sels minéraux et en eau dont vous avez besoin. De plus, cela vous permettra d’expérimenter des recettes sans passer par la case cuisson.

Pendant l’été, les fruits comme le melon et la pastèque sont à la mode. Ils possèdent de nombreux atouts. En plus d’être de bons digestifs, ils contribuent de manière efficace à l’hydratation de votre corps. De ce fait, ils vous donneront la possibilité de compenser largement vos pertes dues à la transpiration.

 

Adoptez d’autres recettes

En innovant vos recettes, vous pouvez aussi vous laisser tenter par les soupes froides. Sur ce point, les gaspachos se présentent comme étant les meilleures des alternatives. Cette préparation d’origine espagnole, qui est à la fois désaltérante, constitue une option de choix pour s’approvisionner en vitamines et en sels minéraux. D’autres plats restent également à essayer comme la soupe glacée aux courgettes, au petit pois, au lait de coco ou encore au citron vert.

Pour les apports en protéines, vous ne devez pas négliger les aliments tels que les poissons, les crustacés et la viande froide. L’huile d’olive et le jus de citron vous seront d’une aide nutritionnelle. Pour accompagner vos légumes, vous pouvez vous orienter vers une recette inédite : le carpaccio. Les fruits de saison comme les cerises, les fraises ou les framboises complèteront votre plat en se transformant en dessert. À noter que les yaourts et les fromages blancs hydratent autant qu’un verre d’eau, n’hésitez donc pas à en consommer entre les repas.

 

 

Trouvez la quantité idéale

La chaleur nous coupe souvent l’appétit. Pendant la saison chaude, on a tendance à manger moins. Ce n’est d’ailleurs pas un problème, du moment que vous équilibrez votre régime et que vous satisfaisiez vos besoins aqueux. De plus, se nourrir en grande quantité se suit toujours d’une longue digestion. Ce processus demande à votre corps un surplus de production d’énergie. Ce phénomène est apparemment contraire à celui recherché, et stimulera par la suite une accumulation de chaleur dans votre corps.

Il est donc nécessaire de consommer de manière équilibrée, ne pas trop saler ou sucrer, des aliments pas trop cuits et pas trop crus non plus. Le régime quotidien doit essentiellement contenir les éléments dont vous avez besoin pour affronter la journée : les fruits, les légumes, les féculents ainsi que les protéines. Ces derniers sont primordiaux pour un apport énergétique sans lequel, on tomberait rapidement sous l’effet de la fatigue.

 

Les aliments à éviter

D’un autre côté, il existe une variété d’aliments que vous devez mettre de côté (ou seulement en diminuer la consommation) pendant les périodes de canicule. Évitez les préparations bourratives, grasses et trop salées comme le bœuf braisé ou encore le cassoulet qui sont évidemment des plats typiques hivernaux. Éloignez-vous par la même occasion des viandes grasses cuites au barbecue ou dans de l’huile, du fait qu’ils sont difficiles à digérer. Vous devez également faire attention à certains fruits et légumes dotés de vertus diurétiques comme l’artichaut et l’asperge. Ils favorisent la perte en eau de notre corps.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...