Comment garder une maison fraîche en pleine chaleur ?

Dernière mise à jour: 29.10.20

 

Durant l’été, les risques liés à la santé peuvent augmenter avec la montée de la température. Période s’étalant habituellement du 15 Juillet au 15 Août, les temps de fortes chaleurs donnent lieu à des canicules parfois insoutenables. Voici quelques astuces pour garder la fraîcheur dans votre logement.

 

Fraîcheur en été : les astuces

 

Fermez vos fenêtres

Le soleil reste la principale source de chaleur durant les périodes estivales. Vous devrez alors vous prémunir contre ses rayons. Par conséquent, même si cela paraît contre-intuitif, garder les stores baissés reste une des manières les plus efficaces de se protéger de la montée de la température. Grâce à cette astuce, la lumière se reflétera sur vos volets au lieu de pénétrer dans la pièce. 

Dans cette suite d’idées, puisque les chambres seront vides en journée, vous devez y limiter l’emmagasinage de la chaleur. Pour ce faire, il suffit de n’ouvrir les rideaux et les fenêtres que pendant la nuit. L’installation de films protecteurs qui vont filtrer les rayons ultra-violets semble également intéressante.

Réduisez l’usage de l’électricité

Les engins électroménagers tels que la machine à laver ou le sèche-linge consomment une quantité importante d’électricité. Par ailleurs, bien que cela puisse paraître paradoxal, le réfrigérateur dégage beaucoup plus de chaleur à l’extérieur pour assurer le froid intérieur. C’est pourquoi leur utilisation le soir demeure la plus optimale, car la température sera plus fraîche.

De plus, les appareils tels que la radio ou la télévision continuent de s’alimenter en courant même en état de veille. Enfin, les lampes à incandescence ainsi que celles halogènes produisent une quantité importante de chaleur. Les ampoules LED vous offrent une alternative recommandée par les spécialistes.

 

Favorisez la circulation de l’air

Certains chercheurs préconisent un système de cheminée naturelle pour aérer votre logement. Le principe consiste à ouvrir une fenêtre dans l’étage supérieur, de préférence dans une pièce orientée vers le nord. En contrepartie, dans le rez-de-chaussée, laissez l’air circuler vers une ouverture placée côté sud. Cela favorisera la circulation de l’air permettant également le renouvellement de celui-ci dans toute la maison.

Si la disposition de votre demeure ne permet pas la mise en place de ce procédé, vous pourrez vous contenter de l’utilisation d’appareils comme le ventilateur colonne. En plus d’être plus esthétique que les modèles traditionnels, ce type de machine offre également l’avantage de ne pas encombrer ni de prendre trop de place.

 

Installez un système d’isolation

La mise en place d’une isolation efficace dans votre maison garantit un confort en toute circonstance météorologique. Grâce à l’usage de matériau à basse conductivité thermique tel que le polyuréthane, la laine de verre ou encore le liège, le résultat peut s’observer à court terme. 

Investissement rentable, l’installation d’un tel dispositif vous fera économiser sur votre facture énergétique. Par ailleurs, l’intégralité de la surface de votre propriété est isolable : des murs jusqu’au toit. De plus, son effet est double car en période de forte chaleur, il rafraîchira l’intérieur alors qu’en hiver, ce système vous offrira des températures plus chaudes.

Cependant, n’oubliez pas qu’un tel procédé doit impérativement s’accompagner d’une bonne ventilation. En raison de l’accumulation de l’humidité, l’atmosphère peut vite devenir malsaine sans une circulation optimale de l’air. En effet, même avec un système d’isolation performant, des moisissures peuvent apparaître, pouvant d’ailleurs abîmer le papier peint ou la peinture. 

Repensez la décoration de vos murs

Les rayons solaires vous apportent lumière et chaleur. Leur niveau de réflexion sur les parois de votre demeure dépend de la peinture utilisée sur ces dernières. Autrement dit, les murs arborant des teintes sombres absorberont plus l’énergie thermique que ceux affichant des couleurs claires. En d’autres termes, plus vos façades sont chatoyantes, moins elles accumuleront la chaleur.

Si vous sentez la fibre écologique en vous, une autre option vous offre la possibilité de garder la fraîcheur dans votre logement. Il s’agit notamment des remparts de plantes grimpantes. Grâce au phénomène de la photosynthèse, ce mur végétal qui se dresse entre vous et le soleil produit de l’oxygène pendant la journée. Tout en absorbant le dioxyde de carbone dans l’air, ce qui le purifie, le lierre ainsi que les hortensias peuvent réduire la température de 7 à 9°. De plus, faisant office de décoration naturelle, ces parois végétales poussent à une vitesse ahurissante. 

 

Variations saisonnières et canicule

La question des variations de la température fascine depuis l’Antiquité. D’abord considéré comme l’œuvre des divinités, ce phénomène naturel fait dorénavant l’objet d’études scientifiques. Le célèbre sociologue Marcel Mauss aura même publié un essai sur le sujet. Le cycle des saisons rythme encore aujourd’hui le déroulement de la vie humaine. Par ailleurs, le réchauffement de l’air durant la période estivale cause de temps en temps des vagues de chaleur communément appelées canicules.

Caractérisée par la montée de la température, cette singularité météorologique s’accompagne souvent d’une hygrométrie élevée. En d’autres termes, le taux d’humidité augmente, ce qui exacerbe la sensation de chaleur. Durant au moins 72 heures, ce phénomène apporte avec lui son lot de désagréments. Notamment, il contribue à la pollution de l’air mais accroît aussi le risque de feux de forêt.

Face à une exposition prolongée au stress thermique, l’organisme met en place des mécanismes de défense pour stabiliser sa température interne. En l’occurrence, l’activation de la sudation et l’augmentation du débit sanguin permettent d’y remédier. Autrement dit, le corps essaye de dissiper plus de chaleur qu’il n’en gagne. 

Dans certains cas, les effets ne se limitent pas à des manifestations physiologiques. En effet, un niveau thermique élevé accroît l’irritabilité ou peut causer des pertes de concentration. Les problèmes de santé liés à la montée de la température sont nombreux. Citons entre autres l’œdème de chaleur, l’épuisement, les syncopes et autres malaises.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments