Dyson : un purificateur audio, nouveau concept en études ?

Dernière mise à jour: 01.04.20

 

Le génie britannique, reconnu dans le monde l’électroménager, travaillerait sur un nouveau projet original. Le conditionnel reste de rigueur, sachant que les principaux concernés n’ont pour le moment ni confirmé, ni infirmé la nouvelle. Connaissant le groupe d’ailleurs, bien malin celui qui réussira à obtenir avant l’heure des informations sur une étude en cours, menée dans les centres de recherches de l’entreprise. L’accès à ces derniers relève en effet presque d’un parcours du combattant, et même une fois sur place, les détails communiqués sur une opération se filtrent au compte-gouttes. En tout cas, rumeur ou réalité, le numéro un de l’aspirateur nous a habitués à du matériel à chaque fois innovant et révolutionnaire. Il ne serait donc pas étonnant que les ingénieurs cogitent cette fois sur un projet que seule une telle entreprise pourrait finaliser : un purificateur d’air couplé à un casque audio.

 

Matériel combiné

Le nouveau produit en cours d’études dans les centres de recherches de Dyson serait donc un outil aujourd’hui devenu de grande consommation. Il s’agit tout d’abord d’un purificateur d’air, matériel dont Dyson s’est déjà démarqué par rapport à la concurrence en mettant sur le marché son Pure Cool. L’on sait pourtant que ces objets n’agissent qu’en intérieur, et que la pollution sévit plutôt à l’extérieur. Pourquoi alors ne pas se pencher sur ce dernier cas et trouver un moyen de nettoyer l’air extérieur, ne serait-ce qu’autour de chaque personne ? L’idée aurait certainement germé de là, et en creusant un peu plus, la technologie portative aura été indiquée comme la plus appropriée. Un purificateur d’air portable, que chacun pourrait transporter dans tous ses déplacements. D’accord, un tel produit existe déjà. Mais pour marquer la différence une fois de plus, Dyson se sera sûrement demandé, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Son concept indiquerait donc l’intégration d’un casque audio à l’outil d’assainissement de l’air, afin de pouvoir respirer propre en écoutant sa musique préférée. L’on ne sait pas ce que cela donnera côté design, mais en tout cas, sachant de quoi les ingénieurs de la multinationale sont capables, s’attendre au meilleur reste la conduite à tenir. Le moment venu, voir le produit fini dans les rayons des magasins concernés dira si notre imagination a été plus débordante que celle des chercheurs du groupe.

 

 

D’une pierre deux coups

Le taux de croissance de la pollution de l’atmosphère indique des pics de plus en plus élevés au fil du temps. Le phénomène reste irréversible, bien que des recherches et des mesures soient prises pour en limiter les effets négatifs sur la planète en général, et sur la santé en particulier. Le purificateur d’air figure actuellement parmi les meilleures alternatives devant ce problème. Nous savons tous par ailleurs que la vie humaine reste soumise à un niveau de stress de plus en plus pesant tous les jours. Entre le rythme et le volume de travail à abattre chaque jour au bureau, la vie familiale et les autres soucis personnels, la recherche de détente constitue une échappatoire et un répit indispensables pour chacun d’entre nous. La musique adoucit les mœurs, dit-on. Grâce à la technologie dont disposent les casques audio actuels, il nous est permis aujourd’hui de l’emmener partout avec nous, pour en profiter ne serait-ce que le temps d’un trajet entre deux endroits. Si Dyson réussit son coup et parvient effectivement à combiner ces deux appareils, il permettra de solutionner, à son échelle, les deux principaux fléaux qui minent actuellement le bien-être de l’Homme.

 

Dépôt de brevets

Le numéro un de l’aspirateur reste pour le moment silencieux sur la véracité de l’information concernant ce nouveau produit en phase de recherches. Cependant, les sources officielles indiquent que des brevets ont déjà été déposés au Royaume-Uni concernant un purificateur d’air, qui servirait en même temps de casque audio. Malgré tout, le suspense reste total, lorsque l’on sait que l’entreprise dépose de nombreux brevets chaque année. Plusieurs restent sans suite pendant un certain temps, jusqu’au moment où le nouveau produit voit le jour et surprend le public. Dyson a en effet pris cette habitude de ne donner que peu de commentaires sur ses inventions en cours, tout juste s’il fournit quelques nouvelles qui laissent le consommateur sur sa faim. Cette stratégie marketing à la limite sadique a pourtant bien réussi au groupe jusqu’ici, puisque chaque nouveau produit est plébiscité par les consommateurs.

 

 

Marché potentiel

Le développement de ce purificateur audio ne semble en tout cas pas issu d’un coup de tête ou d’une idée éclair. Les produits fabriqués par Dyson ont tous fait l’objet d’une étude marketing pointue axée sur les réalités du marché existant, et traitée de manière à ne pas se contenter de satisfaire la demande, mais de créer un besoin. La Chine par exemple, rien que par sa population, représente un marché énorme. À cela s’ajoute le taux de pollution qui bat les records dans certaines villes de l’empire du Milieu. Dyson a gracieusement mis à la disposition des Chinois son Pure Cool, qui a connu un succès fulgurant. Avec le nouveau produit à l’étude, rien que ce marché potentiel chinois assurera un succès commercial, sans compter les autres villes affichant des pics de pollution et de stress réparties un peu partout sur le globe.

 

Attendre et voir

Les ingénieurs du groupe Dyson auront en tout cas fort à faire pour mener à bien cette mission de concevoir un casque audio purificateur d’air. Disposant de l’avantage du temps et soumis au sceau du secret professionnel, l’on ne doute pas qu’ils y arriveront un jour. Peut-être plus tôt que nous, consommateurs impatients et observateurs curieux, ne le pensons. Connaissant le promoteur qui n’a pas été découragé après avoir créé plus de cinq mille prototypes avant de pouvoir finaliser son premier aspirateur, il semble évident que la ténacité et la volonté constituent la philosophie et la culture d’entreprise de cette multinationale. Une idée pour un tel produit voué à un futur succès commercial ne devrait pas rester longtemps en phase de projet.

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier