Entre poêle à bûches ou poêle à granulés : lequel choisir ?

 

Entre poêle à bûches ou poêle à granulés : lequel choisir ? Quel est le meilleur investissement ?

 

Lorsqu’il s’agit de votre bien-être au sein de votre habitation, vous devez vous poser les bonnes questions. Votre confort thermique en dépendra. Et si vous avez décidé de vous orienter vers le chauffage à bois, vous serez probablement confronté à faire un choix entre le poêle à bûche et celui à granulés (ou à pellets). D’une manière générale, votre sélection se basera sur plusieurs paramètres. Dans cet article, nous vous délivrons les avantages et les inconvénients de ces types d’appareils afin de vous aider à effectuer un investissement judicieux.

 

Principe de fonctionnement et avantages d’un poêle à bûches

Qu’importe le modèle que vous avez choisi pour équiper votre habitation, il procédera toujours de la même manière pour opérer. Le principe de fonctionnement d’un poêle à bûches est relativement simple. Similaire à l’alimentation d’une cheminée classique, vous userez de bois dont les dimensions doivent être conformes à celles du foyer. Ce dernier dispose en outre d’une porte, optimisant ses performances et évitant les déperditions de chaleur.

L’installation d’un poêle à bûches se fait via un raccordement à un conduit d’évacuation de la fumée. Cette mise en place est d’autant plus facile que vous pouvez l’effectuer vous-même à condition d’avoir quelques notions sur le sujet. Dans tous les cas, la meilleure alternative serait de se tourner vers un professionnel certifié en la matière.

Quant aux avantages que vous procure ce type d’équipements, ils sont multiples. En plus d’une rapidité de chauffe satisfaisante, ces appareils proposent une répartition homogène de la chaleur lors de la combustion des bûches. Ce qui les rend intéressants pour ceux qui recherchent un chauffage d’appoint pour les besoins ponctuels.

La recharge du combustible sur cette catégorie de poêle se fait manuellement. Elle reste donc opérationnelle à tout instant. Ne nécessitant pas de branchement électrique, vous pouvez compter sur ses performances même en cas de coupures de courant. Il vous suffit de l’alimenter avec votre réserve de bois.

Si vous avez un penchant pour les cheminées classiques, les poêles à bûches vous recréeront l’ambiance autour du feu avec les crépitements et l’odeur du bois qui brûlera à l’intérieur du foyer. De plus, certains modèles sont pourvus d’un revêtement étanche afin de vous donner la possibilité d’une installation à l’extérieur.

Les atouts d’un poêle à granulés et son principe de fonctionnement

Le fonctionnement d’un poêle à granulés (ou pellets) est facile à comprendre. Il dispose d’un système acheminant le combustible vers la chambre de combustion et à vitesse maîtrisée. Il est équipé d’une résistance électrique, mais également d’un ventilateur qui assure l’approvisionnement en oxygène. Si certains modèles utilisent ce principe d’air chaud pulsé, d’autres proposent un mode de diffusion par convection. Dans tous les cas, ce type d’appareils offre un rendement pouvant atteindre les 80 % à 90 % à condition que les réglages soient paramétrés de manière optimale.

Le principal avantage que présente le poêle à granulés réside dans son autonomie. En général, il est muni d’un réservoir automatique qui lui permet de fonctionner quelques heures à plusieurs jours. Cela dépendra évidemment de la capacité de votre modèle. Il vous épargnera aussi la corvée d’ajouter du bois dans le foyer à chaque usage. Par ailleurs, son mode programmable vous donnera la possibilité de choisir avec précision le moment de sa mise en marche et de son extinction, ou encore le niveau de température dans la pièce en question. Vous ferez alors des économies conséquentes sur votre consommation énergétique.

Les pellets sont constitués de sciure de bois, ils sont stockés dans des sacs et sont moins encombrants que les bûches. De plus, ils présentent un taux d’humidité relativement faible et sont classés dans la catégorie des biocombustibles vous assurant un usage écologique en générant le minimum de fumées et de cendres.

 

Les inconvénients de chaque catégorie de poêles

Bien qu’ils soient utilitaires, surtout en période hivernale, notons que ces appareils ne regroupent pas seulement des avantages. Si les bûches sont abordables au niveau du prix et abondantes dans le commerce, le stockage de ce combustible requiert un espace important surtout si vous projetez un usage intensif de votre dispositif.

Même si vous pouvez les ranger à l’intérieur comme à l’extérieur, il vous faudra suivre des règles spécifiques pour les mettre à l’abri de l’humidité. De plus, ces équipements sont assez limités question autonomie, car vous devez alimenter le foyer tous les 2 à 4 heures si vous souhaitez entretenir les flammes ou bénéficier d’un chauffage en continu.

Du côté des modèles à granulés, le fonctionnement est assuré par un branchement électrique. Il devient donc difficile de compter sur leur performance en cas de coupure de courant. Les utilisateurs qui ont besoin de tranquillité peuvent également être dérangés par le bruit de la ventilation. Ainsi sa mise en place doit être méticuleusement choisie afin que les nuisances sonores ne viennent pas perturber vos activités ou vos moments de détente.

Les critères à prendre en compte pour l’achat d’un poêle à bois

Sur le marché, vous rencontrerez une multitude de modèles si bien qu’il devient compliqué de mettre la main sur le bon. Pour y arriver, plusieurs paramètres doivent être pris en compte avant d’effectuer une quelconque transaction.

Pour commencer, il est important que vous identifiiez la nature de vos usages. En d’autres termes, si vous prévoyez une utilisation comme chauffage d’appoint ou comme chauffage central. Dans le premier cas, il vous faudra connaître les dimensions de la salle que vous adapterez avec la puissance de votre futur appareil. Les poêles à bûches sont sollicités pour un emploi ponctuel tandis que les modèles à pellets sont conseillés par les professionnels si vous souhaitez raccorder plusieurs pièces à votre système de chauffage.

Les matériels à bûches sont également passe-partout. Ils peuvent s’installer en intérieur comme en extérieur, compte tenu de l’espace dont vous disposez. Leur homologue, les spécimens à granulés requiert un branchement électrique pour assurer leur fonctionnement. Cependant, ils ont une meilleure autonomie en proposant une durée d’activité de plusieurs jours sans ajout de combustible.

Côté prix, ces derniers s’avèrent plus coûteux. Ils sont moins abordables que les appareils à bûches. Vous pouvez souvent apercevoir des articles 2 à 3 fois plus chers. Si vous avez donc une restriction de budget, il est préférable de se tourner vers un modèle classique.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...