Pourquoi choisir un poêle à granulés ?

Dernière mise à jour: 01.04.20

 

Les variantes de chauffage sont assez nombreuses à ce jour, allant d’un modèle au fioul, au gaz, à l’électricité, en passant par un appareil à combustible bois. Pour ce dernier, le poêle à granulés est le plus prisé du moment. En effet, plus de 700 000 foyers en France l’utilisent selon l’article écrit par C. Chahi Bechkri sur le site maisonapart.com. Pourquoi cet engouement pour ce spécimen en particulier ? Voici quelques réponses qui pourraient vous convaincre, vous aussi.

 

 

Produit écologique

Depuis plusieurs années déjà, les Français sont très portés sur la protection de l’environnement. La fabrication d’appareils émettant du gaz à effet de serre a été limitée autant que possible. Et dans le cas où l’article en produit obligatoirement, il a été travaillé pour minimiser l’impact sur l’atmosphère planétaire. C’est le cas du poêle à granulés.

Il faut savoir que le combustible utilisé est fait à base de sciures naturelles ou encore de déchets provenant de l’exploitation du bois, qui jusque-là ne servait à rien. Aucun additif chimique n’a donc été ajouté pour la fabrication des granulés.

La combustion des pellets présente un bilan écologique neutre, car le CO2 émit par l’appareil est équivalent ou inférieur au taux de dioxyde de carbone capté par les arbres lors de la photosynthèse. Par ailleurs, très peu de composés organiques volatils sont produits par l’équipement en question. En comparaison, il ne répand que 33 g de CO2, tandis qu’une cheminée classique crée 222 g et celle électrique 180 g, et tout cela pour 1 kWh de chaleur seulement.

C’est donc l’une des raisons pour lesquelles le poêle à granulés est apprécié par les Français. En effet, il est profitable de penser à l’avenir, tout en ayant un bon confort dans le présent.

 

Économie assurée

Pour commencer, il faut savoir que le prix d’un poêle à granulés est tout à fait abordable. Même si l’on dispose d’un budget assez limité, il est possible de s’en procurer. Bien sûr, si le choix se pose sur un article récent, avec une technologie sophistiquée, il va de soi que le tarif s’élèvera. Mais comparé aux autres systèmes de chauffage, il reste quand même raisonnable.

Ensuite, contrairement aux coûts de l’électricité et du fuel ou du gaz qui ne cessent d’augmenter, le prix du granulé est assez constant. On ne risque donc pas de voir le tarif sauter du jour au lendemain, comme pour les autres. Ajouté à cela, le rendement d’un poêle à pellets est de 85 % au minimum. De ce fait, presque la totalité du combustible utilisé émet de la chaleur, ce qui n’est pas le cas des bûches d’une cheminée qui en produit seulement 30 %. De plus, le granulé se consume quasi totalement, ne laissant ainsi que quelques miettes non brûlées.

En outre, si le propriétaire respecte les conditions d’obtention, il peut profiter d’un crédit d’impôt. Cela peut sembler peu, mais a un grand impact sur le budget de l’acheteur. Il faut aussi savoir que ce type d’appareil dispose d’une programmation, permettant d’établir une plage horaire pour la mise en marche et l’extinction. On peut donc économiser le combustible en allumant le poêle uniquement lorsqu’on en a besoin.

 

Bonne performance

Les dispositifs fonctionnant à l’électricité ou encore aux bûches ont certes leurs points forts, toutefois, ils ne sont pas comparables aux poêles à granulés en termes de performance. En effet, ceux-ci produisent une chaleur constante et durable, ce qui n’est pas le cas des autres. La température offerte restera donc égale, que ce soit plusieurs minutes ou quelques heures après l’allumage. Même après l’extinction, ce modèle partage encore la chaleur accumulée lors de la combustion.

Il faut savoir que le taux d’humidité du granulé est inférieur à 10 %. Grâce à cette caractéristique, ce matériau brûle de manière optimale. En effet, lorsqu’on regarde dans le foyer, après qu’il ait refroidi, on constate que la combustion est quasi-totale. Eh oui, il n’y aura que très peu de particules de bois non consumés par le feu. Et étant donné que le poêle à granulés fonctionne avec un rendement de 85 % au minimum, le taux de chaleur émis sera donc à la hauteur des attentes de chacun.

En outre, l’un des avantages de ce type d’appareils est la possibilité de réglage. En effet, l’utilisateur peut choisir la température offerte par le poêle au degré près. Vous pouvez par exemple mettre le thermostat à 19 °C ou 20 °C en journée et le baisser à 17 °C ou 18 °C durant la nuit. Cela vous permettra d’obtenir une ambiance propice au confort à tout moment. La programmation étant disponible sur ce type de produit, vous n’aurez pas à régler la chaleur à tout bout de champ, mais une fois par semaine seulement. De ce fait, vous n’aurez pas besoin de vous trouver dans les environs du poêle tout le temps.

 

 

Ergonomique et entretien facile

En plus d’une fonction programmable, le poêle à granulés est aussi semi-autonome. En effet, il est doté d’un réservoir dans lequel on peut verser les pellets. Cela lui permet de chauffer la maison en continu sur une durée de 48 heures. Bien sûr, ce laps de temps peut être élargi étant donné qu’en semaine, vous serez au bureau et que l’appareil s’éteindra de lui-même lorsque vous sortez de chez vous. Cela préservera donc le combustible pour les moments où vous serez à domicile.

Par ailleurs, la conception d’un poêle à granulés a été faite pour un seul nettoyage en profondeur par année. En effet, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un professionnel plusieurs fois en 365 jours. Bien sûr, on peut le faire à deux reprises pour s’assurer de sa bonne performance. En ce qui concerne les petits entretiens, vous pourrez les faire vous-même. Eh oui, vous n’aurez qu’à retirer la cendre dans le tuyau d’évacuation, ainsi que dans le foyer. Évidemment, pour garder l’aspect design du poêle, il faut épousseter et passer au chiffon la vitre et le corps extérieur du produit.

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier