Pourquoi un chauffage d’appoint doit le rester ?

Dernière mise à jour: 03.06.20

 

Si on allume le feu pour se réchauffer en extérieur, une version d’intérieur est également envisageable. Heureusement, le chauffage est celui qui se rapproche le plus de ce procédé, à l’exemple du chauffage d’appoint et du radiateur maison. Et justement, voici notre liste des meilleurs produits en guise de raccourci. 

 

Comment gérer son chauffage ?

Pour pouvoir exploiter à fond les potentiels de votre chauffage, il est indispensable de comprendre le fonctionnement de celui-ci. Toutefois, cette étape nécessite que vous ayez fait un choix sur un type de chauffage précis. Certains ont l’habitude de se contenter de ce qu’ils ont déjà, en l’occurrence du chauffage principal de la maison. Mais parfois, ce n’est pas suffisant.

Baisser la température (ne serait-ce que d’un degré) se fera énormément sentir sur la facture de fin de mois. Mais avons-nous tous ce déclic ? Voilà pourquoi nous avons dédié cette partie aux astuces à retenir pour s’assurer d’une consommation modérée :

 

Conditionner la pièce

Une pièce mal aérée est ce qu’il y a de plus dangereux quand on se sert d’un quelconque chauffage. De ce fait, vous devez permettre à l’air de circuler dans la maison pendant au moins 10 minutes même en saison hivernale. Non seulement vous réduirez la consommation en dégageant l’humidité ambiante, mais vous aurez plus d’oxygène à disposition. Néanmoins, laisser entrer de l’air ne signifie pas que la maison doit toujours être ouverte. Au contraire, il faudrait même combler les trous et les brèches dans tous les coins de la pièce pour conserver la chaleur.

Bien régler le chauffage

Une fois votre pièce dans les bonnes conditions, il faut maintenant se mettre dans la température idéale. En général, 19 °C sont amplement suffisants pour la pièce de vie, 17 °C pour les chambres et 22 °C dans la salle de bain. Ensuite, vous devez vous équiper d’un thermostat pour suivre l’évolution de la température pour prévenir le changement.

 

Comment se servir d’un chauffage d’appoint ? Quel intérêt ?

En amont, nous avons touché un mot sur l’intérêt de bien connaître le modèle avant d’utiliser votre chauffage. Le chauffage d’appoint en soi ne remplace pas forcément le système de chauffage mère de la maison, mais il sert à compenser et à réduire la consommation d’énergie. Comment ?

Pour couvrir une pièce séparée ou une zone éloignée inaccessible à la chaleur, les gens optent pour une solution temporaire, soit l’usage d’un chauffage d’appoint spécifique. Pourquoi ? Déjà, parce qu’ils ne peuvent déplacer le chauffage fixé et que cela consomme moins. Inutile de faire tourner le système interne à plein régime pour combler son manque de puissance. Au pire, vous ne ferez que réduire la longévité et l’efficacité de votre appareil, en plus de la surconsommation qui se fera ressentir.

Si votre situation est similaire, il n’est pas encore temps de donner votre langue au chat. Vous avez la solution. Certes, le fait d’opter pour le chauffage d’appoint est une chose, mais il faut également bien doser son usage :

Aérez

N’hésitez pas à laisser une entrée d’air durant la journée et surtout un peu de soleil pour que le chauffage soit efficace une fois en marche.

Dégagez la zone

Le chauffage d’appoint n’est profitable que s’il est dans un emplacement libre sans obstacle. De cette manière, la diffusion de chaleur sera rapide et proportionnée.

Entretenir l’appareil

Pour garder les performances de votre chauffage d’appoint, il faut l’entretenir autant que possible, et cela, de manière régulière. La mise en place d’un thermostat pour réguler rapidement la température au bon moment est une solution à préconiser.

 

Quels risques quant à l’utilisation d’un chauffage d’appoint ?

Réduisez l’effet de serre en ne vous servant de votre chauffage que dans le grand besoin. Ceci pour vous dire que ce dispositif n’est pas totalement bénéfique pour l’écologie. Malheureusement, chez l’utilisateur, le danger est plus palpable et plus direct.

Le point important à retenir dès qu’il s’agit de risque encouru à l’usage de chauffage d’appoint réside dans le temps de fonctionnement. Cet appareil n’est bénéfique que pour une utilisation ponctuelle. Car s’il est trop exploité, non seulement la consommation augmente, mais vous vous exposez de fait à des maladies respiratoires.

Nous ne citerons pas les cas d’urgence liés à des problèmes respiratoires dans les hôpitaux. Cependant, le chauffage d’appoint est un facteur non négligeable dans la situation de ces personnes malades. En général, on fait face à 2 soucis avec ce genre de chauffage :

1. Les incendies et les brûlures

Considérés souvent comme des accidents, ces dangers sont réels étant donné le principe de fonctionnement du chauffage qui consiste à générer de la chaleur. Que ce soit par les flammes ou par un système électrique, le fait est que son usage expose l’utilisateur à des risques.

2. L’intoxication au gaz

Quel gaz ? Le monoxyde d’azote, bien sûr. Quel que soit le type de combustion que vous avez avec votre chauffage d’appoint, il n’empêche pas que cette substance se dégage toujours. Effectivement, ledit gaz pourrait engendrer des maladies respiratoires sévères s’il n’est pas géré à temps. 

Comment se protéger en utilisant un chauffage ?

En prenant conscience des dangers que peut représenter l’usage de ce moyen de chauffage, il est possible de se prévenir. N’attendez pas que la situation soit une catastrophe avant de réagir, prenez les devants. Et d’ailleurs, cela ne veut pas dire qu’il faut retirer le matériel. Soyez tout simplement prudent !

Pour écarter le danger du monoxyde de carbone, il est impératif que vous trouvez un emplacement adapté pour le chauffage d’appoint. Pour information, les endroits restreints ne sont pas des plus adaptés, et il ne faudrait surtout pas déplacer l’appareil s’il est encore chaud ou en service. Afin d’avoir un œil sur les variations de la température, un thermostat d’ambiance est souvent utilisé. En outre, l’aération de la pièce est primordiale pour votre santé.

Si votre entourage et vous faites face à des difficultés respiratoires ou un malaise, il serait sage d’appeler les urgences et d’aérer rapidement la pièce. De surcroît, une forte exposition pourrait porter à des vertiges voire des évanouissements.

D’autre part, le branchement de ces appareils de chauffage, en l’occurrence les modèles électriques, devrait se faire depuis une prise murale et non une prise multiple. Mais encore, le contact avec l’eau est à écarter.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments