Que choisir entre climatiseur, rafraîchisseur d’air et ventilateur ?

Dernière mise à jour: 22.09.19

 

La canicule présente un danger potentiel pour la santé. Afin de lutter contre ce problème, particuliers et professionnels se procurent différents appareils proposés sur le marché. On a le choix entre des ventilateurs, des climatiseurs ou encore des rafraîchisseurs d’air. Chacun offre des performances qui lui sont propres, le rendant adapté à des cas spécifiques. Tout dépend des besoins de l’utilisateur.

 

Comment orienter son choix ?

L’état de santé et l’âge doivent être pris en compte lorsqu’on se procure un article de ce genre. En effet, chaque personne réagit différemment à la canicule. Une femme enceinte, un enfant ou encore un senior ne pourraient pas supporter la chaleur qu’un adulte normal percevra comme idéale. De ce fait, les envies varient selon chaque cas. Un homme actif souhaiterait par exemple avoir une température de 19 °C dans la pièce, tandis qu’un autre passant son temps dans un canapé ou dans un fauteuil rechercherait les 21 à 22 °C pour se sentir à son aise.

Prendre en compte le budget en main s’impose également, car chaque dispositif présente un tarif différent, selon sa performance, son modèle ou encore le type. Plusieurs catégories d’articles sont disponibles actuellement.

 

 

Ventilateur ou colonne ?

Pour se procurer ce spécimen, il faut compter entre 20 à 60 € environ. À l’inverse de ce que pensent certaines personnes, le ventilateur ne fait pas descendre la température dans une pièce. Sa fonction unique consiste à brasser l’air chaud. Ce modèle s’adapte surtout pour les salles offrant une bonne aération. Les fenêtres doivent alors rester ouvertes pour créer un circuit rafraîchissant.

Il dispose de 3 à 6 pales, selon le spécimen choisi. Plus ce nombre est élevé, meilleure sera l’efficacité. Toutefois, cela entraîne un niveau sonore plus important. Sélectionnez alors le modèle avec précaution pour éviter toute irritation auditive.

Offrant les mêmes propriétés, la colonne s’achète également aux tarifs énoncés pour le ventilateur. Elle marche aussi en brassant l’air dans une pièce. Les seules différences se voient au niveau du design et du bruit. Pour celle-ci, on obtient 58 décibels en général, contre 65 dB pour le ventilateur. Vous aurez donc un meilleur confort en vous servant de cette catégorie.

Lors de la sélection, les experts recommandent toujours d’opter pour le produit le moins bruyant. Cela améliore en effet la détente, car un son élevé n’aide pas à la relaxation.

 

Considérer le rafraîchisseur d’air

Les tarifs demandés pour ce type d’article commencent à partir de 60 €. Le rafraîchisseur est conçu spécialement pour les surfaces restreintes. Une installation dans une grande pièce n’apporterait alors aucune satisfaction. Bien sûr, on peut trouver des spécimens avec des puissances variées pour mieux s’adapter aux besoins de chacun, mais aussi à la taille de la chambre.

Pour s’en servir, il suffit de verser des pains de glace dans le bac situé à l’arrière du produit. La machine prend cette fraîcheur et la distribue dans l’environnement. Grâce à cela, la température ambiante réduira légèrement.

Cette conception n’est en outre pas appréciée de tous, car plus on s’éloigne de l’article, moins il est performant. De plus, il faut vérifier et remplir la cuve régulièrement, vu qu’une fois vide, il agit comme un simple ventilateur. Son efficacité diminuera alors grandement, même s’il est envoyé à pleine puissance. De ce fait, votre réfrigérateur doit produire des glaçons en permanence pour alimenter cet appareil.

À l’inverse d’une colonne, il ne crée pas non plus un circuit d’air, ce qui l’empêche d’agir dans différentes pièces à la fois.

 

Investir dans un climatiseur mobile ?

La puissance de ce modèle est nettement plus élevée que le précédent. Évidemment, le prix du climatiseur mobile va de pair avec sa performance. On le trouve donc à 250 € minimum dans toutes les boutiques et les magasins officiels. C’est un investissement idéal, surtout pour ceux qui vivent dans des maisons de locations ou encore dans un appartement. Il n’est ainsi pas nécessaire d’effectuer des travaux spécifiques lors de son installation, ce qui permet à tout le monde de le faire par ses propres moyens. Ajouté à cela, il peut se mouvoir d’une pièce à l’autre et ne pèse pas trop lourd. Homme et femme pourront donc se charger de son déplacement à tout moment.

Sa performance ne manquera pas de plaire aux utilisateurs. Une fois en marche, ce modèle fera baisser la température à un niveau recherché. En effet, des programmations sont disponibles sur ce spécimen, ce qui permet de choisir le degré intérieur, mais aussi les heures de fonctionnement et d’arrêt.

Toutefois, il y a quelques contraintes. Il faut évacuer l’air chaud via une gaine qui doit passer par un trou dans le mur ou encore par une fenêtre ouverte. Il ne peut donc se trouver au milieu de la pièce. Cela le rendra non seulement inefficace, mais fera aussi tache dans la décoration générale.

 

 

Ou bien opter pour le climatiseur fixe ?

Si l’on cherche un article peu bruyant, mais efficace, le choix se portera indéniablement sur les climatiseurs fixes. Disponibles sous différentes puissances, ils se sélectionnent en fonction du volume de la pièce. La surface minimum adaptée pour ce type de produit est de 40 m².

Les tarifs demandés pour un appareil de ce genre montent à plus de 1000 €. Ajouté à cela, il faut chiffrer les coûts de l’installation. La mise en place de cet article se fait uniquement par un professionnel, selon les lois en vigueur.

Lors de l’achat, les habitués recommandent la prise en compte de la consommation d’énergie. Assurez-vous que celui que vous allez vous procurer possède l’étiquette A. sans cela, vous risquez de voir vos factures montées en flèche.

Des précautions sont indispensables pour l’utilisation du climatiseur fixe. La plus importante consiste à garder la température intérieure à 7 °C en dessous de celle de l’extérieur au maximum. À titre d’exemple, si vous avez 32 °C dans la rue, la température dans la maison ne doit pas descendre les 25 °C. Si cela n’est pas respecté, vous risquez d’avoir un choc thermique en sortant de chez vous, ce qui pourrait être fatal.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...