Quel type de chauffage choisir si on veut rester écolo ?

Dernière mise à jour: 22.09.19

 

Disposer d’un chauffage s’impose pour maintenir une bonne température dans la maison durant la période hivernale. Toutefois, certains modèles ne sont pas adaptés aux attentes de tout le monde, à cause de l’émission de gaz à effet de serre. Pour ceux qui souhaitent garder leur statut d’écolos, voici quelques conseils à suivre.

 

Opter pour le solaire

Il n’est pas toujours facile de se présenter en tant qu’écolo lorsqu’on fait usage de poêle produisant du CO2 ou encore du monoxyde de carbone. Ces appareils influent sur le bon fonctionnement de l’environnement, ce qui ne plaît pas forcément à chacun.

Afin d’adhérer à la cause qui vise à préserver le monde, de nombreuses personnes font aujourd’hui appel à la technologie solaire pour maintenir leur foyer au chaud. Cette alternative ne produit aucun gaz pouvant porter atteinte à l’ozone et ne pollue pas l’air. Cela tout en restant renouvelable.

En installant des panneaux solaires, il est possible d’offrir une température agréable dans toute la maison. Ces plaques captent la lumière naturelle qu’elles envoient dans un transformateur pour apporter de la chaleur. Vous n’aurez donc pas mauvaise conscience en ce qui concerne la déforestation, l’émission de gaz à effet de serre et autres actions pouvant nuire à l’environnement.

En plus d’être écologique, ce procédé vous permet aussi de réduire considérablement les factures en énergie. Vous n’aurez plus besoin de vous servir de l’électricité du secteur pour alimenter l’appareil de chauffage.

 

 

Le bois : une solution efficace

Certaines personnes se plaignent que cette pratique accélère la déforestation, ce qui n’est pas bien pour l’environnement. Ils préfèrent alors se tourner vers d’autres combustibles. Certes, il faut indéniablement couper des arbres pour faire des bûches. Toutefois, vous devez savoir que l’exploitation se fait suivant des règles très strictes imposées par la loi. 

En effet, pour chaque tronc abattu, l’entreprise responsable doit planter une quantité précise de jeunes pousses. De ce fait, elle participe au développement durable. En outre, toujours selon l’administration contrôlant ce procédé, le nombre d’arbres coupés est limité par année. Il existe également une période où il est interdit d’exploiter la forêt et des zones où cela est prohibé.

Le chauffage avec le bois ne produit que peu de dioxyde de carbone. De plus, le rendement monte au minimum à 80 %, ce qui vous garantit une température optimale, sans pour autant consommer rapidement le combustible.

Bien sûr, cela varie aussi selon le type de bois utilisé. La bûche est la moins chère sur le marché, certes, mais elle présente une performance inférieure au granulé ou au pellet. De ce fait, il faut calculer le rapport chauffage-consommation et prix pour s’assurer de faire une bonne affaire.

Rappelez-vous en outre que le CO2 relâché par un poêle à bois est équivalent à celui absorbé par les arbres pour qu’ils poussent convenablement. Il n’y a donc aucun risque de détériorer l’environnement en vous servant de ce type de chauffage.

 

Le chauffage électrique : une autre solution idéale

Parmi les systèmes écologiques, on peut classer celui qui fonctionne à l’électricité comme l’un des meilleurs. Votre maison n’émettra aucun gaz à effet de serre. Cette solution est particulièrement prisée par les environnementalistes. La machine sera alimentée par le courant du secteur pour produire de la chaleur. L’un des avantages de ce genre d’appareil, c’est qu’on peut effectuer un réglage de la température selon nos envies. Ces engins proposent un paramétrage pour déterminer à quel degré Celsius ils devront chauffer l’atmosphère dans chaque pièce.

Mais cet article présente aussi des inconvénients. Le premier qui fait rechigner les gens à s’en servir, c’est évidemment les factures en électricité à la fin du mois. En effet, ce type de dispositif consomme beaucoup pendant le mois, surtout si vous ne savez pas encore le programmer comme il faut. Vous devez également vous rappeler qu’à l’inverse d’un poêle à pétrole ou à bois, celui-ci met un certain temps avant d’atteindre la température recherchée. C’est aussi à cause de cela qu’il dépense beaucoup.

 

 

Le gaz est-il recommandé par les organismes écolo ?

En choisissant d’utiliser un appareil de ce type, vous pourrez faire des économies par rapport aux chauffages électriques. En effet, en disposant d’un bon matériel, vous réduirez vos coûts.

Dans le cas du gaz naturel, il vous suffit de vous brancher aux canalisations déjà mises en place par les entreprises fournisseuses. Dans ce genre de cas, vous émettez le moins d’éléments nocifs possible. Cela est recommandé jusqu’à un certain point. Eh oui, il faut prendre en compte le facteur risque, car dans le cas où une maison brûle et que les vannes ne sont pas fermées à temps, il pourrait y avoir une réaction en chaîne, ce qui augmentera considérablement la production de CO2 dans la région.

Et si vous faites usage du propane, il vous suffit de le stocker dans une réserve placée en dehors de votre logis et de le relier au chauffage. L’utilisation de celui-ci a un effet néfaste pour l’environnement. Il ne s’agit pas ici du gaz en soi, mais plutôt de sa combustion. Il en est de même pour son transport. Les camions qui s’occupent d’apporter ce combustible produisent une quantité importante de dioxyde de carbone. De ce fait, il n’est pas réellement recommandé de se servir du gaz si votre conscience d’écolo vous poursuit.

En outre, de nombreuses autres solutions sont disponibles actuellement, si vous souhaitez maintenir votre statut de protecteur de l’environnement. Il y a par exemple le sol et les murs chauffants. Ces systèmes usent des tuyaux reliés à la chaudière. Vous profiterez alors d’une ambiance agréable, car la chaleur viendra de tous les côtés.

Pour trouver l’alternative qui vous conviendra le mieux, pensez à effectuer une comparaison des articles proposés sur les sites spécialisés. Vous y verrez des conseils pratiques, mais aussi les avantages et les inconvénients de chacun. Il vous sera ainsi plus aisé de sélectionner le type et le modèle qui vous satisferont les plus. Bien sûr, insistez sur les critères, comme la puissance, la surface à chauffer ou encore la facilité d’utilisation.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...