Quelle énergie pour un chauffage d’appoint performant ?

Dernière mise à jour: 20.10.20

 

Le chauffage d’appoint est un appareil de chauffage permettant de compléter le chauffage central déjà existant. Il aide à augmenter la température dans une habitation afin de renforcer le confort intérieur. Ce type de chauffage s’alimente avec des énergies très variées qui présentent chacun leur avantage ainsi que leur inconvénient.

 

Pourquoi installer le meilleur chauffage d’appoint ?

Pour lutter contre les basses températures pendant l’intersaison, il est nécessaire d’utiliser un chauffage d’appoint. Ainsi, vous pouvez continuer à profiter d’une chaleur agréable malgré le grand froid à l’extérieur. En adoptant ce chauffage, il n’est pas non plus nécessaire de mettre en place un système de fixation puisqu’il est conçu pour être mobile. Lorsque le chauffage central n’est pas suffisamment performant, le chauffage d’appoint augmente la température dans les lieux. Par ailleurs, il existe des chauffages d’appoints autonomes qui s’alimentent au gaz ou au pétrole. Ils assurent un fonctionnement en continu même en cas de panne de courant. Évidemment, il est recommandé de privilégier le meilleur chauffage d’appoint pour une efficacité optimale.

Les chauffages d’appoint électriques

Le chauffage d’appoint électrique est l’appareil le plus répandu actuellement. Ceci s’explique par sa grande praticité d’utilisation. Ce dispositif présente un poids allégé qui permet de le déplacer et aussi de le ranger en toute aisance. Concernant les paramétrages, il offre un système d’ajustement facilité et précis. L’une des particularités de cet équipement, c’est sa capacité à chauffer rapidement la pièce. Cependant, la chaleur générée est moins durable par rapport aux autres énergies comme le gaz. En comparaison avec d’autres chauffages, celui-ci n’est pas assez performant ni économe en termes de consommation énergétique.

On distingue plusieurs types de chauffages d’appoint électriques à savoir les convecteurs qui fonctionnent avec le phénomène de convection. C’est-à-dire que la circulation du gaz permet de chauffer l’air. Les radiateurs bain d’huile font aussi partie des incontournables. Ce sont des appareils à inertie fluide qui fonctionnent avec un système de chauffage par rayonnement. Ils assurent une montée rapide en température et continuent de restituer de la chaleur même s’ils ne fonctionnent plus.

En outre, vous pouvez choisir les radiateurs céramiques qui s’accompagnent d’un système de chauffage par rayonnement. Les rayonnants utilisent également le rayonnement et ils procurent une sensation immédiate de chaleur dès les premières secondes d’utilisation. Quant aux radiateurs soufflants, ils sont dotés d’un ventilateur intégré à l’arrière d’une résistance et qui génère de l’air chaud. Ils peuvent être installés partout et conviennent pour les petits espaces. Enfin les cheminées électriques chauffent efficacement les lieux et s’intègrent partout.

 

Le chauffage d’appoint à pétrole

De nombreux foyers choisissent également ce type de chauffage qui génère des capacités de chauffe variées tout en restant autonomes. D’abord, il y a les poêles à mèche qui sont conçus à simple ou double combustion. Cette dernière catégorie est la plus intéressante en termes d’économie d’énergie et de rendement. Elle fonctionne avec un système de chauffe par rayonnement et les mèches doivent être changées régulièrement.

Quant aux poêles électroniques, ils sont accompagnés de la technologie Inverter. Intégrant un système de programmation qui leur permet de s’ajuster automatiquement lorsque la température définie est atteinte, ils peuvent s’alimenter soit au pétrole soit à l’électricité. Cependant, si voulez privilégier le design de l’appareil par rapport aux efficacités énergétiques, alors le chauffage d’appoint au bioéthanol est conseillé. Il requiert une bonne ventilation de la pièce. Concernant l’installation, vous pouvez choisir de le poser tout simplement ou de le fixer. En revanche, ce système est déconseillé pour les foyers qui ont des enfants en bas âge.

Les chauffages d’appoint au gaz

En termes de conception, les chauffages d’appoint au gaz sont assez encombrants à cause de leur taille. De plus, ils nécessitent le raccordement à une bouteille à gaz. Toutefois, ils offrent une grande autonomie d’utilisation, de plus il y a des roulettes intégrées afin de simplifier les déplacements. Si vous optez pour ce système, vous avez le choix parmi plusieurs types de chauffages. Pour commencer, il y a le chauffage à gaz à infrarouge qui répartit le gaz sur une briquette en céramique. Ensuite, il est consumé pour créer de la chaleur dont la diffusion se fait par convection et rayonnement.

Si vous avez besoin de chauffer une grande pièce, alors les chauffages à gaz à catalyse peuvent vous satisfaire. Conçus pour chauffer l’air par rayonnement, ils disposent d’une capacité de chauffe élevée et nécessitent un emplacement conséquent pour leur installation. Vous pouvez aussi trouver des chauffages gaz à infrableu qui se démarquent par la présence d’un brûleur en inox. Ce dernier diffuse la chaleur par les phénomènes de rayonnement et de convection. Pour terminer, les chauffages à gaz braséro sont recommandés pour les professionnels. Ils trouvent leur utilité dans les garages ou les chantiers.

 

Bien choisir l’énergie de son chauffage d’appoint : les meilleurs conseils

Afin de mettre toutes les chances de votre côté et acquérir un chauffage d’appoint adapté à vos besoins, il faut vous pencher principalement sur la puissance de chauffe dont vous avez besoin. Pour ce faire, il est nécessaire de vous référer par rapport au volume de la pièce dans laquelle sera installé l’appareil. Comptez tout simplement 100 W ou 0,1 kW pour 1 m2, c’est-à-dire qu’il suffit de multiplier par 0,1 kW la surface totale des lieux pour avoir la puissance totale requise.

Au cas où vous prévoyez d’utiliser le chauffage dans des pièces différentes, il vaut mieux opter pour les modèles accompagnés de plusieurs niveaux vitesses de chauffage. De cette manière, l’appareil offre la meilleure performance de chauffage, peu importe la pièce dans laquelle vous l’installer. Aussi, le choix du type de chauffage devrait se faire en fonction de la nature de chaque lieu. Pour la chambre ou le séjour par exemple, il est préférable d’y mettre une cheminée électrique.

En revanche, un radiateur électrique accompagné de soufflerie est recommandé pour la salle de bain. En outre, pour réussir à chauffer un faible volume avec un poêle à pétrole, il vaut mieux choisir un modèle électronique pour plus de confort et de facilité d’utilisation. Aussi, il s’avère important que vous teniez compte de l’encombrement de l’appareil que vous allez acquérir. En effet, la plupart des chauffages d’appoint sont assez volumineux et nécessitent plus d’espace pour la mise en place.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments