Quels sont les avantages d’opter pour un poêle à bois en hiver ?

 

Quels sont les avantages d’opter pour un poêle à bois en hiver ?

 

À la recherche d’une solution de chauffage pour la maison, plusieurs offres paraissent alléchantes sur le marché. Toutefois, savoir ce qui correspond au mieux à notre mode de vie et à notre logis s’avère une autre histoire. Pour ne pas recourir à un aménagement de grande taille, certaines personnes préfèrent écarter les cheminées. Ce n’est pas non plus pour autant qu’elles veulent se munir d’un radiateur moderne. Le poêle s’impose alors comme un juste milieu entre la grâce apportée par un doux feu qui chauffe le cœur de la maison et un outil d’appoint qui veille au confort de la famille.

Embellir son intérieur avec un poêle à bois

Aujourd’hui, l’image vieillotte des poêles à bois de nos grands-mères se voit révolutionner par les spécimens en vogue, affinés et à la pointe de la technologie. Oubliez les machines qui chauffent mal votre intérieur et qui encombrent l’air avec leurs cendres. Les nouveaux articles trouvent un emplacement de choix dans nos logis. Vous pouvez opter pour les modèles aux allures traditionnelles, ou ceux qui sont plus modernes et suspendus. Leurs raccordements restent visibles, mais deviennent également un élément de style qui embellit la pièce. Avec un tel équipement, vous profitez d’un objet de décoration à part entière et un chauffage efficace.

Les modèles insert se montrent plus discrets. Si vous n’aimez pas les appareils assez imposants, alors, ceux-ci peuvent vous convenir. Avec ce spécimen, les tuyaux de raccordement qui servent de conduite pour la fumée sont encastrés dans le mur. Au premier regard, il ne reste que votre poêle qui est directement installé au sol ou encore suspendu sur quelques mètres de là. Avec cette technologie, vous pouvez utiliser du bois ou des granulés en guise de combustible. L’emplacement du produit varie selon vos envies et le style de votre décoration. Certains optent pour la simplicité en plaçant l’appareil au centre du mur principal du living. D’autres exemplaires s’adaptent en angle avec deux ou trois vitres qui montrent une vue panoramique de l’embrasement du feu.

Ainsi, côté design, vous pouvez choisir entre le classique vitré. La version industrielle convient mieux pour les lofts qui se déclinent avec des cloisons en briques et des poutres métalliques qui servent d’ornement à la pièce. Si vous souhaitez gagner un effet cocooning, il reste les modèles vintages.

Pour créer cette ambiance de convivialité pendant les soirées de froid glacial, la vue de la flamme qui prend combustion sous nos yeux, le bruit et les craquements du bois séduisent grand monde. Son esthétique constitue un élément clé qui nous pousse à nous en procurer un. Et apparemment, l’outil figure dans la liste des produits de déco les plus tendances durant la saison hivernale.

 

Faire des économies avec un poêle à bois

Nombre de raisons nous poussent à nous orienter vers ces dispositifs de chauffage. Cela ne se limite pas seulement à leur esthétique, qui d’ailleurs, en fait naturellement des objets de décoration à la mode. D’autres détails en incitent beaucoup à apprécier l’outil. Le niveau de rendement du poêle à bois est assez élevé lorsque celui-ci est muni d’un équipement d’appoint apte à subvenir au chauffage de la maison.

À cause de son revêtement ainsi que sa capacité d’inertie thermique, son autonomie est de 12 heures. À cet effet, il parvient à conditionner une chaleur constante qui se propage dans la pièce. Ainsi, le spécimen démontre une performance élevée avec un rendement intéressant.

C’est sans parler de l’économie que vous gagnez en vous tournant vers ces modèles. Déjà à l’achat, beaucoup profitent d’aides de l’Etat et des remises appliquées sur de nombreux sites de vente. Par rapport aux radiateurs et appareils de chauffe de notre temps, le poêle est le moins énergivore. Vous limiterez vos dépenses de ce côté étant donné que le bois reste très peu coûteux. En matière d’environnement et à comparer à ses paires, le recours à ce type de produit exerce un impact moins important sur l’écologie. La matière première utilisée est une source d’énergie renouvelable, la moins chère sur le commerce. Vous économisez environ 1 à 3 euros comparé au poêle au gaz naturel, et 10 euros si vous optez pour un poêle électrique.

Par ailleurs, les fonctionnalités de l’outil vous offrent l’opportunité de programmer la température de chauffe à un degré précis. Le paramétrage du poêle n’est pas complexe. À vous d’imposer la température idéale à votre confort. En termes d’entretien, il n’y a pas grand-chose à faire.  

Où acheter son poêle à bois ?

Vous vous êtes décidé à vous offrir votre poêle à bois ? Afin de trouver facilement chaussures à vos pieds, prendre en compte quelques caractéristiques semble une évidence. Nous vous conseillons également sur les adresses à visiter dans le but de réaliser de bonnes affaires. Ne négligez surtout pas la question du combustible, car cela déterminera votre confort sur le long terme.  

On en trouve dans les magasins spécialisés, les grandes surfaces de bricolage, et aussi sur la Toile pour 1000 à 2000 euros environs. Il en existe sous 25, 33 et 50 cm de long en général. Donc voyez aussi cela selon les dimensions de votre poêle. Veillez juste à ce que les bûches aient un taux d’humidité idéal de 10 à 15 %, afin d’optimiser la combustion et le rendement du dispositif.

Jetez aussi un œil à la puissance de l’engin. Elle est à calculer en fonction de la taille du logis, de son isolation, ainsi que de la température à l’intérieur et à l’extérieur. Pour bien fonctionner, l’appareil doit être de la bonne taille. En moyenne, comptez entre 60 à 100 W par mètre carré.  

Le matériau de fabrication compte aussi dans le choix d’un poêle. Il en conditionne l’autonomie ou l’inertie, la diffusion de la chaleur ainsi que la durée de vie. L’acier et la fonte se partagent la scène. Le premier se montre solide sous la chaleur et est plus esthétique ; le second, lourd, conserve plus longtemps la chaleur. L’installation, le mode d’allumage, les options présentes, voilà d’autres détails sur lesquels il faut vous concentrer.  

Le budget consacré à un poêle à bois se situe entre les 1000 et 5000 euros.  Avec l’aide qu’accorde l’Etat pour l’acquisition des modèles conformes à la norme EN 13240 ou portant le label Flamme Verte, le prix est revu nettement à la baisse. Seulement, attention, le rendement doit être supérieur à 70 %, avec une émission de monoxyde de carbone à moins de 0.3 %, et moins de 90 mg de particules par Nm3.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...