Tout sur le programmateur fil pilote du radiateur

Dernière mise à jour: 01.04.20

 

Beaucoup n’ont pas encore tout à fait la notion de cet accessoire pour radiateur, et pourtant il permet de se faciliter la vie au quotidien. Dans cet article nous vous expliquons tout en détail afin que vous tiriez le meilleur du vôtre.

 

Qu’est-ce que le fil pilote ?

Si vous avez plusieurs appareils de chauffage chez vous, à chaque étage, il est parfois éreintant de faire des aller-retour entre eux pour les régler tous les jours. Le fil pilote permet de contourner tout cela, et de tout commander d’un seul tableau ou plutôt d’un seul thermostat et d’un seul sélecteur de mode. Cela donne lieu à des économies d’argent et de temps en même temps de près de 20 %. Vous profitez également d’une utilisation plus confortable. Afin d’inciter les usagers à adopter cette nouvelle pratique, l’État et les leaders du chauffage français en ont fait une sorte de réglementation pour les logements construits à partir 1995.

Plus concrètement, un seul fil relie tous les équipements de chauffage de la maison à des programmateurs horaires qui les met en marche, les freine, les coupe quand il juge bon de le faire. Ils commandent la mise en arrêt, la réduction de la puissance sous le mode Eco, le mode hors gel, et Confort. Les plus performants vont jusqu’à 6 ordres et contrôlent jusqu’à une vingtaine de thermostats.

Dans le cas de très nombreux appareils, il est même possible de recourir à un système domotique connecté, qu’on déclenche à distance via Internet.

 

 

Comment cela fonctionne ?

Il est bon de savoir déchiffrer le langage du programmateur pilote si l’on veut régler correctement chaque radiateur. Sur le mode Confort par exemple, la température ne dépasse pas les 7 °C pour la minimale et 30 °C pour la maximale. Si vous voulez passer en mode Eco ou Réduit, le radiateur abaissera la température de 3.5 °C de là seulement. En mode hors gel, il maintient la température de 7 à 8 °C.

Mais bien qu’on ait donné ces informations, l’Ademe exhorte les usagers à garder le thermostat sur 19 °C dans une pièce de vie le jour, surtout si les résidents s’y trouvent. La nuit, descendez à 16 °C. Dans ce cas-ci, il est préférable d’avoir un programmateur à 6 ordres qui abaisse la température de 1 à 2 °C seulement la nuit. Si vous comptez ne pas rentrer pendant plus de 2 jours, activez le mode Eco.

Ce genre de système semble plus sécuritaire pour chaque élément, car chacun est protégé par un disjoncteur et l’ensemble par un interrupteur différentiel qui rompt instantanément le passage du courant en cas d’anomalie.

La formule à adopter si vous ne sortez pas de la journée, c’est Confort à partir de 5 heures du matin jusqu’à 23 heures, et Eco pour le reste. Si vous partez travailler le matin, activez le mode Eco avant de partir, et remettez le mode confort une fois rentré jusqu’à l’heure du coucher ou vers 23 heures jusqu’au lendemain matin. En fait, le principe, c’est qu’à chaque fois que vous sortez, vous allumez le mode Eco et quand vous êtes là, vous passez en mode Confort afin de ne pas gaspiller de l’énergie.

 

Procéder au raccordement du radiateur et du programmateur pilote

Maintenant que vous savez à peu près à quoi sert le programmateur pilote et comme il fonctionne, voici comment le monter avec le reste de l’équipement domestique. Rassemblez un tournevis cruciforme, une pince coupante, un voltmètre, en plus des programmateurs fil pilote, des disjoncteurs et des bornes de connexion. Vous auriez aussi peut-être besoin d’une visseuse.

Avant tout, vérifiez d’abord si votre câblage compte un fil noir ou gris en plus de la phase, du neutre et terre. Sans cela, vous aurez à vous procurer un kit adapté en magasin.

Arrêtez le courant à partir du compteur. Si votre tableau électrique n’a pas encore de disjoncteur, branchez-y un modèle de 2 A. Ensuite, fixez la platine de contrôle sur un mur intérieur à 150 cm du plancher. Éloignez-la des fenêtres et des portes, ainsi que des sources de chaleur.

Dénudez les fils à l’aide d’un briquet, ou d’un cutter en vous y prenant le plus soigneusement possible. Vous passez la flamme du briquet quelques secondes sur la partie à enlever, puis vous cette dernière d’un trait. Avec un cutter, vous faites un tour très légèrement pour ne pas sectionner le fil jusqu’à l’intérieur, et vous enlevez la partie coupée. Vissez ensuite la platine sur le mur ou sur une boîte encastrable. Servez-vous d’un niveau à bulle pour éviter les inclinaisons inesthétiques.

Montez un disjoncteur juste avant pour le protéger aussi. Reliez le fil pilote à la zone 1, puis le neutre à la borne N, et la phase à la borne L. Vissez le capot. Vérifiez au final que tout fonctionne convenablement.

Il est aussi important de préciser que la tension de l’ensemble doit rester la même.

 

 

Les problèmes d’installation à résoudre

Dans le cas où vous disposez d’un réseau électrique qui n’a pas de câble pour le programmateur pilote, rassurez-vous, des kits dédiés sont vendus sur le marché. Ils embarquent un programmateur horaire à installer sur le mur, des récepteurs à poser sur les radiateurs. Ce duo se transmet mutuellement des ondes radio par courant.

 

Réparer ses fils pilotes

Après avoir coupé l’alimentation électrique dans toute la maison à partir du compteur, démontez le boîtier contenant les fils. Là vous découvrirez plusieurs fils de différentes couleurs, mais rappelez-vous toujours que le fil pilote est noir. La phase elle est souvent en marron, et le neutre en bleu. Vous aurez besoin de ce code couleur pour sectionner les fils défectueux. A ce niveau, nous vous invitons à respecter la norme NF C 15-10. Il ne s’agit en effet pas de couper dans le tas au risque d’aggraver encore plus la situation.

Pour vous retrouver dans tout cela, vous pouvez vous aider d’adhésif à coller sur chaque fil et sur lequel vous inscrivez vos remarques.

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier