Une maison connectée vous aide à économiser

Dernière mise à jour: 01.04.20

 

À une certaine époque, le plaisir de dépenser sans compter matérialisait le principe d’une société de consommation prospère. De nos jours, le mode de vie a viré à 180 degrés, pour se tourner vers la recherche maximum d’économie. Pourquoi en est-on arrivé là, et comment peut-on réussir à économiser ?

 

Pourquoi faut-il économiser aujourd’hui ?

La réponse semblera évidente pour la plupart, et pourtant en s’y penchant profondément, elle s’avère être plus compliquée à expliquer. En effet, les raisons qui nous imposent de serrer l’ouverture du porte-monnaie ne sont pas toujours si évidentes. Bon nombre de nos prédécesseurs ont bien vécu sans se priver outre mesure. Seulement, il est clair que le niveau et les conditions ont basculé d’un extrême à l’autre au cours des différentes décennies successives.

La technologie y a joué un rôle prépondérant, et si elle a permis une qualité de vie plutôt améliorée, elle a également contribué à une recrudescence des dépenses liées à son exploitation. Cette situation a commencé avec la vulgarisation de l’électricité, qui constitue désormais la plus grande partie des factures ménagères. Avec l’explosion du nombre de machines et d’appareils électriques utilisés, la consommation d’énergie pèse lourd dans le portefeuille de tout le monde, aussi bien dans la vie familiale que professionnelle. Les quelques raisons suivantes pourraient alors suffire pour convaincre d’adopter un mode de vie économique.

En premier lieu, les dépenses énergétiques liées à l’électricité contribuent fortement au dérèglement environnemental. En effet, la quantité innombrable de machines et d’appareils électriques fonctionnant 24 heures sur 24 dans le monde entier finit par épuiser notre planète, avec les différents types de pollutions produits. La principale raison pour économiser vise alors un objectif écoresponsable. En utilisant moins les appareils électriques, vous permettez littéralement à la Nature de souffler un peu.

Ensuite, et relativement à cette convention visant à respecter l’environnement, la Loi l’impose désormais. À l’évidence, avec l’application de la Loi RT 2012, les nouvelles constructions doivent désormais suivre des normes d’isolation drastiques pour arriver à cette fin d’économie. Les bâtiments plus anciens non plus n’y échappent d’ailleurs pas, bien qu’ils bénéficient d’un certain seuil de tolérance, par rapport à leur statut. Il est par exemple logique de ne pas imposer une installation résolument moderne dans un bâtiment classé au rang de patrimoine pour ne pas le dénaturer. Mais cette classification ne dédouane pas les propriétaires ou les responsables d’adopter les mesures adaptées pour rester conformes aux nouvelles règles.

Enfin, une dernière raison logique peut également être soulevée. Économiser vous permet de ne plus engouffrer inutilement une bonne partie de votre argent dans un domaine unique. Dans ce contexte, il s’agit de la consommation électrique, et ne pas optimiser l’utilisation de vos appareils vous coûtera cher, au sens propre du terme. Par ailleurs, personne ne niera le plaisir de retrouver un certain budget à allouer pour d’autres projets, après adoption de ce nouveau principe basé sur l’économie d’énergie.

 

Comment réussir à économiser ?

Si le principe peut convaincre, le mettre en pratique constitue une autre paire de manches. Le changement d’habitude peut prendre un certain moment avant de pouvoir assimiler totalement les nouvelles procédures. Pour faciliter la tâche, la technologie est de nouveau mise à contribution, avec la popularisation des maisons connectées. Ces nouveaux types d’habitats constituent aujourd’hui les armes parfaites dans la lutte contre la surconsommation énergétique. Les manières de fonctionnement suivantes vous montrent comment tirer profit de cet atout, et réussir à économiser avec le moindre effort.

Tout d’abord, la maison connectée se définit comme un habitat équipé des dernières évolutions technologiques susceptibles de faciliter votre quotidien, et qui se regroupent dans ce qu’on appelle la domotique. Ainsi équipé, votre logis vous aide alors à sa manière, en vous évitant d’effectuer les tâches répétitives et chronophages comme l’ouverture des portes, l’allumage ou l’extinction des lumières, entre autres opérations banales. Mais par-dessus tout, elle vous aide incontestablement à réduire votre facture d’électricité, en intervenant dans les différentes phases de mise sous tension et hors tension de vos appareils.

Pour prendre un exemple concret, le chauffage électrique représente en général plus de la moitié de votre consommation d’énergie, et donc plus de la moitié du montant indiqué au bas de votre facture. Et pour cause, pour éviter les gestes ennuyeux et répétitifs, les gens ont tendance à laisser le système de chauffage branché en permanence, comptant sur le thermostat ou autres systèmes de coupe-courant pour arrêter à peu près le fonctionnement. Il en est de même pour les appareils que la plupart laissent en veille, par négligence ou par ignorance. Il importe en effet de savoir qu’un appareil en veille continue à consommer de l’électricité. Si minime soit-elle en termes horaires, portée à la semaine, au mois ou à l’année, cette consommation pèse tout de même dans la facture.

Ainsi, pour vous mettre dans l’air du temps et adopter une attitude éco responsable, la domotique peut vous aider à atteindre votre objectif d’économie. Si la technologie reste la principale instigatrice de toutes ces réformes, vous pouvez également vous en servir pour vous conformer aux normes. En effet, elle vous permet désormais de programmer toutes les petites routines que vous avez fini par oublier. En installant les équipements nécessaires et en vous servant des outils correspondants, vous pouvez automatiser toutes les procédures qui ont inconsciemment fait mal à votre portefeuille.

Au lieu d’avoir un système de chauffage et des appareils électroménagers branchés en permanence, la domotique s’occupe de les allumer et de les éteindre au besoin, selon votre rythme de vie. Vous pouvez même en rajouter avec des équipements intelligents, comme le détecteur de présence qui allume lorsque vous entrez dans une pièce, et qui éteint dès que vous en sortez. Enfin, la cerise sur le gâteau se représente par la possibilité de commander toutes ces opérations à distance. Si vous avez oublié d’éteindre le climatiseur du salon alors que vous êtes au bureau, il vous suffit d’utiliser l’application installée sur votre smartphone pour le désactiver. Vous économisez ainsi le déplacement en plus.

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier