Vers quel radiateur électrique se tourner ?

Dernière mise à jour: 11.07.20

 

Grâce aux nouvelles technologies, l’usage des radiateurs électriques n’est plus réservé qu’aux élites. Longtemps considéré comme un appareil qui consomme beaucoup, il se propose aujourd’hui à toute catégorie de personnes souhaitant améliorer le confort dans leurs maisons. Le produit a évolué pour devenir une solution de chauffage adaptée à différentes sortes de modes de vie. Pour trouver lequel correspond le mieux à nos besoins, il s’avère essentiel de s’attarder sur les détails. En principe, la sélection du spécimen à adopter dépend de nos possibilités d’achat, ainsi que de quelques critères. Entre l’inertie, le rayonnant et le convecteur : lequel choisir ? Pour vous y retrouver, voici nos conseils. Nous vous y expliquons tous sur le sujet.

 

Quels sont les points importants à voir ?

Avant de vous lancer dans la quête d’un article correspondant à vos besoins et attentes, étudiez d’abord les technologies qui s’offrent à vous. Le marché regorge d’innombrables catégories de radiateurs. Certes, ils se diffèrent par leur prix, mais ils se distinguent des uns des autres de par le système d’ingénieries qui les compose.

Dans cet axe, un prototype qui consomme peu d’énergie reste toujours apprécié. Avec de tels produits, on parvient considérablement à alléger sa facture en électricité. Il faut également orienter son choix en faveur de la capacité de chauffe de l’outil : sa puissance est déterminante pour conditionner votre confort optimal. Adaptez cette intensité aux volumes de la pièce à traiter. La facilité d’entretien de l’appareil, son installation, et son esthétisme entre aussi en compte.

 

 

Quels sont les différentes sortes de radiateurs électriques ?

Dans un classement général, ils se répartissent en trois catégories : le convecteur, le panneau rayonnant et le modèle à inertie. Ces prototypes disposent de caractéristiques dissemblables. C’est surtout au niveau du mode de diffusion de la température qui singularise chacun.

Ceux à conduction fonctionnent à base d’une transmission de la chaleur au contact de deux éléments. Il s’agit des radiateurs à inertie. Le corps de chauffe dont se munit l’outil accumule la chaleur de la résistance pour  la restituer progressivement. Ceux qui marchent par convection jouent du phénomène naturel de l’air chaud qui monte et de l’air froid qui descend. Celui-ci est aspiré par l’appareil pour être traité et ensuite diffusé dans toute la pièce. En outre, il y a ceux au rayonnement qui transmettent l’énergie par les ondes et en ligne droite. Ils réchauffent ainsi toute surface se trouvant dans leur champ d’émission.

 

Qu’est-ce qu’un radiateur électrique à inertie ?

Muni d’une technologie d’appoint, cet article constitue la solution adéquate à ceux qui souhaitent limiter leur consommation. Il est pourvu d’un corps de chauffe : soit en fonte ou en aluminium ; soit sous forme de liquide caloporteur ou en huile.

Le modèle à inertie sèche est à base de céramique ou en bloc. La résistance traite directement cette matière pour travailler l’atmosphère dans la chambre. Celui à base de fluide fonctionne à l’aide de ce composant minéral à haute performance. Il agit sur le froid en améliorant la température dans la pièce et en respectant le taux d’humidité dans la maison. Il y a aussi le radiateur à chaleur douce. Ce genre d’appareil résulte de la combinaison du système à inertie sèche et fluide. En dernier se trouve également le modèle à bain d’huile. Plus petit que les dispositifs classiques, ce spécimen ne consomme que peu d’énergie. Il se compose de plusieurs colonnes qui favorisent la circulation de l’air.      

  

Quels sont les avantages et inconvénients de ce type de radiateur ?

Son principal atout se fonde sur le confort de chauffe optimal qu’il confère à ses usagers. Même une fois mise en arrêt, le corps de chauffe continue à diffuser de la chaleur constante pendant plusieurs heures. Cela permet à son propriétaire d’économiser une bonne partie d’énergie. À le comparer à ses paires, vous verrez diminuer votre facture de 40%. D’autre part, son installation reste aisée et simple. L’outil ne demande pas d’entretien ni de maintenance régulière. En plus, il laisse à notre portée un réglage précis à 0,5°C de près. Pour les modèles connectés, ils peuvent être pilotés à distance.

Toutefois, il faut aussi savoir qu’un radiateur électrique à inertie coûte plus cher. Il se diffère également de par son poids et son volume. Ce prototype est plus imposant que ses paires. La diffusion de la température s’opère des deux côtés. À cet effet, il devient nécessaire de placer un isolant entre l’appareil et le mur. Si jamais le modèle ne vous satisfait pas, d’autres alternatives vous attendent.

 

Qu’est-ce qu’un panneau rayonnant ?

Le radiateur de cette classe fournit de la chaleur à l’aide  d’une plaque en Carbonne ou en alliage métallique traité par un réseau de résistances électrique. Une grille en alvéole ou en tôle perforée lui sert de protection.

Ainsi, l’outil génère une température homogène. L’avantage principal qui incite beaucoup de personnes à se tourner vers ce prototype réside dans son coût. En effet, l’appareil est abordable. Vous pouvez en trouver sous différentes puissances de chauffe. Il parvient commodément à traiter l’atmosphère dans n’importe quelle pièce de la maison. Si ce n’est pas le cas et que vous disposez d’un modèle moins puissant, il s’avère possible de combiner plusieurs radiateurs dans un vaste  espace.

Par ailleurs, l’absence d’inertie conduit à une différence de température entre le sol et le plafond. Et l’air qui en ressort est sec. Alors, les personnes aux poumons fragiles se verront gêner à moins qu’ils n’emploient un humidificateur.  

 

 

En quoi c’est mieux de recourir à un convecteur ?

Simple à utiliser, ce prototype attise l’intérêt de nombreux foyers français. Il suffit de le brancher à une prise et d’appuyer sur un bouton pour le mettre en marche. Une molette permet de réguler l’intensité de chauffe. Comme son installation ne nécessite aucunement de grands travaux, on l’intègre facilement dans nos logis. Et surtout, l’appareil est peu onéreux. Ainsi, il reste à la portée de tous et constitue une solution d’appoint pour ceux qui louent et vivent en appartement.

Toutefois, il faut souligner ses performances limitées. Son mécanisme de fonctionnement conduit à un assèchement de l’air dans la pièce. Ce petit hic génère dans bien des cas des irritations des yeux ou de la gorge. Et en dernier, sa consommation énergétique est assez élevée.                    

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments