La balnéothérapie : un univers de bien-être à explorer

Dernière mise à jour: 20.06.19

 

La pression que l’on subit au quotidien sur notre lieu de travail ou au sein même de notre foyer peut engendrer plusieurs types de maladies au fur et à mesure que le temps passe. En effet, se baigner constamment dans un environnement stressant entraîne des conséquences néfastes sur plusieurs parties de l’organisme notamment sur l’estomac. L’on devient alors sujet à des vomissements et à une fatigue insoutenable. Pour traiter ce problème, plusieurs options de détente se proposent à nous. En dehors des plus populaires comme le spa ou encore la thalassothérapie, on a aussi la balnéothérapie. Cette dernière se base sur l’usage de l’eau douce.

 

Qu’est-ce que la balnéothérapie ?

La balnéothérapie ou soin par le bain est une pratique qui vise à employer l’eau douce à des fins de relaxation et de bien-être. Il s’agit d’un traitement que l’on peut choisir d’effectuer dans les centres spécialisés ou chez soi.

Selon les experts, l’eau douce en soi n’a pas réellement de véritables attributs sur la santé d’un individu. Le secret réside en fait dans la manière de l’utiliser. Ici, le liquide est envoyé sous forme de jets par l’intermédiaire d’appareils sophistiqués. Cela se rapproche en effet du concept de spa (vérifiez ici la liste des meilleures offres).

Plusieurs variantes peuvent être disponibles dans les établissements. On a par exemple le bain bouillonnant destiné remédié aux problèmes de circulation sanguine ou encore de contracture musculaire. C’est également un idéal pour supprimer la cellulite.

Si vous souhaitez seulement vous relaxer après une semaine chargée, nous vous recommandons le bain hydromassant. Ce dernier consiste à se faire masser par des jets dans une eau chaude à 34° à 37 °C.

Pour les cas d’ostéoporose, d’arthrose ou de mauvais retours veineux, la pédimanuluve se propose à vous. Ce procédé détend les avant-bras et les jambes avec un courant d’eau de mer qui passe alternativement du chaud au froid.

Plusieurs autres soins peuvent être donnés en fonction du résultat que vous souhaitez atteindre. Il vous suffira de demander conseil aux professionnels de l’institut de votre choix.   

 

 

Balnéothérapie : les avantages

La balnéothérapie propose plusieurs bienfaits sur différents aspects. Comme pour le spa, les effets ne se limitent pas seulement à une relaxation générale du corps, mais également de l’esprit. Pour les soins à l’eau chaude par exemple il s’en suit une meilleure circulation sanguine qui engendre une oxygénation optimale dans tout l’organisme. Les nutriments se déplacent mieux pour toucher les zones qui sont les plus dans le besoin et ainsi traiter au plus vite leurs maux.

Par ailleurs, l’on recommande aussi ce procédé pour lutter contre les maladies telles que l’asthme ou toute autre forme d’allergie.

Grâce au massage effectué par les jets émis par les infrastructures utilisées en balnéothérapie, les muscles se retrouvent détendus. Les pressions sont alors relâchées pour une sensation de délivrance instantanée. Les douleurs accumulées durant une longue période s’atténuent.

 

Balnéothérapie : accès

Si vous souhaitez profiter des bienfaits de ce soin, deux choix se posent à vous. La première alternative consiste à approcher les instituts spécialisés dans le domaine. Cette solution peut être onéreuse selon la durée impartie pour le traitement que vous avez sélectionné. Néanmoins, vous aurez la garantie d’une totale satisfaction et de bons résultats par conséquent, car des mains professionnelles s’occuperont de vous. Afin que vous ayez une idée précise des tarifs, cela peut varier de 36 à 43 euros en fonction de la séance et du centre.

En deuxième option, vous pouvez envisager une installation personnelle au sein de votre logis. Certes, les équipements à cet effet ne sont également pas donnés cependant, sur le long terme vous verrez les économies que vous ferez. Pour votre information, les coûts peuvent s’élever de 700 euros à 6000 euros en moyenne. Cela en dehors de la pose.

 

Quels sont les avis des médecins ?

Quand il s’agit de se détendre, il ne nous vient pas toujours à l’idée de demander la permission à tiers. Néanmoins, pour écarter toute éventualité de détérioration de la santé, il reste nécessaire de demander conseil à son médecin pour ce qui est de la balnéothérapie. Selon certains spécialistes, cette pratique semble surtout recommandée aux personnes en période de rééducation.

Dans certains cas, pour le traitement de quelques maux, la prescription d’un docteur est obligatoire. Si vous êtes allergique au chlore par exemple, vous ne pourrez pas réaliser ce soin.

Par ailleurs, vous devrez également observer quelques contre-indications. Si vous avez un ulcère ou une cicatrice chirurgicale encore récente, vous n’aurez pas accès à cette thérapie. Il en va de même dans le cas où vous seriez atteint d’une maladie contagieuse, d’incontinences, de fistules artérioveineuses ou de verrues. Les personnes sujettes à des nausées ne doivent pas s’adonner à cette solution.

 

 

Faut-il avoir des facultés particulières pour pratiquer la balnéothérapie ?

Plusieurs questions se posent autour de ce procédé. Comme l’on parle d’une activité qui s’effectue dans l’eau, certains ont tendance à demander s’ils doivent savoir nager pour pouvoir accéder au traitement. La réponse ? NON. Ici, vous n’aurez qu’à vous détendre dans un bain chaud ou froid ou encore les deux à la fois. Par contre, comme nous l’avons déjà spécifié dans les contre-indications, si vous avez une plaie ouverte ou que vous souffrez d’une maladie contagieuse, vous devrez patienter le temps de votre guérison avant de vous faire soigner dans un centre ou même chez vous. Cela afin d’éviter toute complication au niveau de votre santé.

 

Comment se déroule une séance ?

Chaque séance en balnéothérapie a une durée limite selon les résultats attendus par le bénéficiaire. Cela peut donc varier de 30 à 60 minutes. Mais avant d’accéder à tout soin, le concerné devra passer par un bilan effectué par un masseur kinésithérapeute. Ceci fait, une partie échauffement commencera. Si vous êtes en rééducation, quelques exercices visant à travailler les zones douloureuses s’en suivront. Le traitement s’achève avec quelques étirements ou une mobilisation douce dans l’eau selon le cas de chaque patient. Deux séances par semaine sont préconisées. Il reste déconseillé d’aller au-delà.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...