6 conseils pour bien préparer son espace vert pour l’arrivée du printemps

 

6 conseils pour bien préparer son espace vert pour l’arrivée du printemps

 

Nos plantes ont besoin de soins constants. Le climat et le changement de saison bouleversent leur quotidien. Leurs traitements varient suivant les conditions météorologiques. Avec l’arrivée du printemps, les beaux jours reviennent et le soleil est au rendez-vous. Ainsi, anticipez le réveil de votre jardin. Les feuilles et les bourgeons vont pousser de partout et les fleurs s’éclore de nouveau.

 

À quel instant devrait-on reconsidérer nos parterres ?

Il ne faut pas attendre le dernier moment pour revigorer votre extérieur. Le rude froid de l’hiver et les coups de vent ont probablement laissé meurtris nos végétaux. Le temps commence à devenir clément à partir du mois de mars. Ainsi, dès que les glaces fondent et que le soleil pointe le bout de son nez, foncez de suite auprès de votre espace vert pour déterminer d’abord l’ampleur du chantier à retravailler.

Après les dernières gelées, débutez vos sessions de jardinage. En quelques semaines seulement, vous pourrez profiter pleinement de vos fleurs et entamer les premiers repas dehors. Selon votre disposition, adoptez un rituel de soin fréquent. N’attendez pas infiniment. Les plantes renaissent durant les trois mois suivants : mars, avril et juin. Ainsi, accordez-leur quelques heures par jour afin qu’elles se remettent plus rapidement.

Par où commencer ?

Le mauvais temps de l’automne et le froid de l’hiver se sont combinés pour s’abattre sur nos plantes. Celles qui sont arrivées à s’en sortir ont subi de rudes épreuves. Pour réparer les méfaits de ces saisons, il devient nécessaire que le jardin récupère et se fasse une peau neuve. Les plantes finiront par fleurir à nouveau au bout d’un moment.

Ainsi, entamez vos soins avec le taillage des branches mortes. Si certaines sont abîmées, retirez-les afin que la plante puisse repousser convenablement. Déchargez-la des parties encombrante qui puisent leur réserve. Il faut que les végétaux soient allégés pour qu’ils arrivent facilement à reprendre des couleurs. La découpe les aide à récupérer de la force et à s’épanouir davantage.

Ne pensez à jamais procéder n’importe comment. Avancez minutieusement en coupant à partir de l’embranchement de la tige. Pour cela, utilisez délicatement une scie dédiée à cet effet. Ne forcez pas avec la pression de vos bras. De cette façon, les plantes seront plus jolies à regarder et plus aptes à renaître.

 

Comment préparer le sol ?

Là il s’agit de désherbage. Ce processus reste important pour enlever les mauvaises herbes qui s’incrustent dans notre jardin. Cela permet de laisser du temps à la terre de respirer et de prendre un nouvel élan pour une culture neuve. Après avoir effectué cette tâche, le lieu devient propice à recevoir d’autres plantations.

Pour y arriver, employez des outils adéquats à la dimension de votre domaine. Utilisez des machines si le terrain est vaste. Dans le cas contraire, favorisez l’usage de certains accessoires et débarrassez-vous de ces mauvaises plantes de manières « bio ». Le couteau désherbeur en acier agit en profondeur du sol et aide à extirper les végétaux depuis leurs racines. La « Biogrif » cinq dents permet également d’ameublir l’endroit. Le grattoir quant à lui traite plutôt les grands domaines. Il est tout à fait efficace pour travailler entre les rangs du potager.

 

Quelle est l’étape suivante ?

Une fois le désherbage terminé, il est temps de préparer et d’enrichir la zone qui constitue le parterre. Mais avant, n’oubliez pas de nettoyer les surfaces fraîchement bêchées. Les mauvaises herbes coupées et leurs débris peuvent se transformer en compost. Toutefois, les laisser là ne s’avère pas une bonne idée. Avec l’arrivée de la pluie, elles recommenceront à pousser et à envahir le terrain. Ainsi, votre labeur s’envolera en vain, d’où vient la priorité de décrasser l’ensemble après le sarclage.

Pour reconditionner le sol, il suffit de le retourner avec une bêche. Sur de vastes propriétés, utilisez un motoculteur pour effectuer la tâche. De cette façon, il y aura plus de mottes et la terre sera plus meuble. L’intérieur s’aère et se revigore. Ce serait aussi le bon moment d’ajouter du compost en guise de support. Certaines personnes en fabriquent, d’autres s’en procurent directement auprès des magasins.

 

Comment réussir sa plantation ?

Dans cette perspective, il reste important de redéfinir sa culture pour la nouvelle saison. Cette technique permet d’épargner le terrain de tout épuisement précoce. Ainsi, pensez à interchanger l’emplacement de vos plantes. Refaites le décor de votre jardin en modifiant son architecture. Si l’idée ne vous tente pas, ou que le temps vous manque, remplacez juste les variétés de fleurs. En prévoir une rotation promeut la qualité du sol.

Sachez que les gazons consomment énormément en termes nutritifs. Si vous placez directement vos touffes à côté, elles auront un peu plus de difficulté à s’épanouir tandis que les arbres fruitiers risquent de ne pas produire. Ainsi, pour éviter cela, il convient de réserver quelques centimètres de vide entre la pelouse et la plantation. Vous pouvez jouer avec cette distance en ajoutant une clôture en pierre, en bois ou en brique en guise de décoration.

S’attarder sur les détails

Si le soleil n’est pas encore à son plein, certaines personnes n’hésitent pas à se lancer dans la plantation pour mieux accueillir les beaux jours. Si vous aussi souhaitez agir pareillement, il suffit de commencer à semer même s’il fait toujours frais dehors.

Pour y arriver, trouvez-vous un endroit à l’abri du vent où règne un peu de chaleur. La cave convient très bien à cet effet. Laissez germer vos bulbes dans des sacs remplis de sol ou des pots de fleurs. Préparez la motte qui compose votre support avec un mélange de terre, de sable et une pincée de compost. Arrosez-les régulièrement. Ainsi, à l’arrivée du beau temps, ils seront prêts à éclore.

Dans le même axe, pensez également à commander les graines et les semis pour la nouvelle plantation. En les choisissant, jouez avec les couleurs. Le soleil, la chaleur, une pelouse bien verte et une touche de couleur apportée par vos bulbes printaniers remplissent de joie notre quotidien. Les vagues de floraisons pimpantes ne peuvent que nous ravir.      

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...