Est-il possible d’augmenter l’inertie thermique d’une maison ? 

Dernière mise à jour: 21.09.21

 

Généralement, on passe beaucoup de temps dans notre habitation. Cette raison explique pourquoi le confort est devenu un critère indispensable pour les occupants d’une maison. Toutefois, avant d’améliorer cette commodité, il faut déterminer son inertie thermique. Focus !

 

Inertie thermique : c’est quoi exactement ? 

L’inertie par définition est la faculté d’un bâtiment à stocker efficacement la température pour ensuite la répartir de manière homogène. Elle permet d’instaurer un climat agréable dans une habitation. Plus son apport est élevé, plus le réchauffement de cette dernière est accéléré. En d’autres termes, la température de votre intérieur sera toujours commode même après la coupure du système de chauffage. 

Sachez cependant que l’inertie thermique d’un bâtiment varie en fonction des matériaux qui le constituent. À noter qu’un logement à forte inertie thermique a l’avantage d’être très économe en termes d’énergie grâce au déphasage thermique. Pour réguler la température, les parois stockent le froid de la nuit durant l’été pour le diffuser lentement dans la journée. 

L’inertie thermique contribue également à réduire la facture de votre chauffage électrique en hiver en emmagasinant les apports solaires recueillis dans la journée. L’inertie thermique de l’eau permet aussi de favoriser le confort des occupants d’une habitation avec l’usage d’un ballon doté d’émetteurs à basse température. 

Avant de faire l’acquisition d’une maison ou avant l’achat des matériaux qui la composeront, on vous conseille de procéder au calcul de l’inertie en adoptant la formule suivante : E = √(λρC) = ρC √D. Le résultat vous aidera à déterminer les matériaux les plus adaptés pour la construction.  

Inertie thermique selon les matériaux de fabrication d’une maison

Comme indiqué précédemment, le choix des matériaux est indispensable lors de la création d’un bâtiment. Plus son inertie thermique est élevée, mieux ce sera ! 

 – Habitation en pierre

Contrairement à une maison moderne en pierre, le modèle traditionnel a une grande capacité à préserver la fraîcheur ou la chaleur.  Cette raison explique pourquoi il est important de bien choisir son type d’isolation afin d’économiser efficacement de l’énergie. Pour ce type de matériau, l’isolation extérieure est la plus recommandée pour l’hiver. Elle a, en effet, été pensée pour favoriser la conservation de la chaleur intérieure et sa restitution. 

Pour améliorer votre confort, sachez que le froid sera directement bloqué par l’isolation utilisée. Cette technique est d’ailleurs très prisée depuis plusieurs années grâce à son efficacité. Pendant les périodes froides, cependant, notez que l’isolation intérieure n’est pas très recommandée étant donné que la pierre figure parmi les matériaux à forte inertie thermique. De ce fait, le chauffage peut prendre plus de temps que prévu. En été, sachez que la fraîcheur est au rendez-vous la journée comme la nuit. 

 – Bâtiment en bois, en parpaing de chanvre, etc

Avant d’acheter ou de construire une maison, veillez à vous référer au classement des matériaux à inertie thermique pour mieux vous positionner. À l’inverse de la pierre, l’inertie thermique d’une maison en bois est faible. C’est pourquoi il est toujours recommandé d’utiliser un système de chauffage puissant pour diffuser de manière homogène la chaleur dans toute l’habitation. 

Il doit s’activer en permanence pour éviter de prendre froid dans la nuit. Toutefois, la chaleur ressentie dans une habitation en bois risque d’être trop élevée, notamment dans la journée. Il existe cependant des solutions pour multiplier cet indice. Ce faisant, il est impératif d’associer le bois avec d’autres matériaux comme les bétons ou les briques. À vous de faire en sorte de bien les répartir pour économiser de l’énergie dans votre bâtiment. Ne vous inquiétez pas, cette combinaison améliorera votre commodité ! 

Astuces pour accroître l’inertie thermique d’une habitation

L’inertie thermique par définition n’est pas similaire à l’isolant thermique bien que l’une comme l’autre maximise le confort du bâtiment et réduit en même temps la consommation énergétique de celui-ci. Elle varie en fonction de la masse des matériaux utilisés. Elle est importante si seulement ces derniers sont lourds. 

Cette raison explique pourquoi, on vous conseille de privilégier les pierres dans vos travaux de construction puisqu’il s’agit d’une matière à forte effusivité. Grâce à son poids, elle stocke efficacement la chaleur et se refroidit le plus lentement possible. Si vous désirez rénover votre habitation, sachez qu’il existe deux façons d’augmenter l’inertie d’un bâtiment.

 – Mur masse

Le mur masse est très prisé pour sa faculté à emmagasiner la chaleur diffusée par le soleil dans la journée. Il va ensuite la redistribuer dans la nuit pour réguler la température à l’intérieur de votre habitat. Pour profiter de ces avantages, il suffit d’installer des accumulateurs d’énergie derrière les parois que vous allez devoir exposer en plein sud. Vous pouvez opter pour les modèles en béton armé, les planchers en béton ou encore les murs de refend en terre, selon vos préférences. 

 – Mur Trombe

Une fois que vous avez compris le principe de l’inertie, vous saurez que l’installation d’un mur Trombe permet de favoriser le confort de ses utilisateurs, notamment en hiver. Il a été pensé pour mettre en avant ce que l’on appelle l’effet de serre. Pour obtenir l’effet souhaité, il est indispensable de poser une vitre derrière un mur en béton, en brique ou en pierre. La vitre permet donc de stocker le rayonnement du soleil puis de le restituer dans la nuit. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES