Vie en copropriété : 5 astuces pour réduire les factures

Dernière mise à jour: 18.09.20

 

Dans chaque foyer, les charges relatives aux dépenses liées à l’électricité constituent les plus importantes. Elles augmentent de manière exponentielle lorsque vous vivez dans un immeuble, avec de nombreuses parties communes. Toutefois, il est désormais possible de limiter ces charges. Voici quelques astuces qui pourront mettre tous les habitants d’accord.

 

Adoptez les nouveaux systèmes d’éclairage

Dans n’importe quel immeuble, les parties communes ont l’obligation de rester bien éclairées, pour des raisons de sécurité et de confort. Traverser des cages d’escalier sombres ou des couloirs mal éclairés peut en effet créer des sensations plutôt glauques. Par ailleurs, les risques d’accident peuvent augmenter avec un éclairage de mauvaise qualité : vous pouvez vous cogner la tête, trébucher sur un obstacle imprévu, ou pire, rater une marche, dégringoler les escaliers et vous retrouver avec quelques fractures. Pour pousser l’imagination à l’extrême, vous pourriez faire des rencontres dangereuses au détour d’un couloir sombre.

Pour toutes ces raisons, la totalité des parties communes dans chaque immeuble doit obligatoirement être éclairé en permanence, de manière à ce que quiconque les emprunte le fasse en toute sécurité. Auparavant, des ampoules ont été utilisées pour répondre à cette condition. Mais malgré tous les efforts, les garder allumées 24 heures par jour, sans compter leur nombre, pèse forcément sur le budget énergie de chaque famille vivant dans ce type d’immeuble.

Heureusement, une alternative intéressante consiste à utiliser de nouveaux systèmes d’éclairage, à savoir l’installation des lumières intelligentes. Plus connu comme la lampe à détecteur de mouvement, ce type d’appareil permet à l’ensemble de l’immeuble de réduire sensiblement le montant de la facture électrique. En effet, comme ce type d’éclairage ne se déclenche qu’à la demande, c’est-à-dire en cas de présence, les ampoules ne seront plus allumées en permanence. Elles s’activeront uniquement à chaque passage, ce qui fait qu’elles resteront éteintes la nuit et durant tous les moments de la journée où personne ne passe. Cette différence se ressentira de matière palpable dans votre facture.

Utilisez un compteur unique

Une autre manière de réduire les charges électriques pour un immeuble, et en même temps d’améliorer les rapports de voisinage, consiste à utiliser un compteur unique pour tout le bâtiment. D’une part, cette option évitera les tentations de resquiller, en effectuant des branchements illicites sur le compteur du voisin. En effet, dans la configuration classique, un immeuble dispose d’autant de compteurs électriques que d’appartements. Si cette option peut sembler sécuritaire au premier abord, il a été prouvé que c’est également un moyen pour les bricoleurs de s’offrir de l’énergie électrique aux frais des autres. En effet, même si votre index indique un chiffre précis, vous ne devez pas oublier que dans un immeuble, il reste des frais communs à partager entre les différents appartements. Et la pilule est d’autant plus amère lorsque vous savez que vous faites attention à votre niveau, mais que vous devez quand même payer pour les autres. Un compteur unique permet de ce fait de limiter les risques de branchements trafiqués.

D’autre part, en parallèle à ce choix du compteur unique, l’installation de compteurs divisionnaires dans chaque appartement peut définir la consommation exacte de chaque famille. Chacun effectuera ainsi une bonne gestion de sa propre utilisation d’énergie, et le partage équitable des frais pour les lieux communs sera mieux accepté.

 

Essayez les nouvelles alternatives d’énergie

De nos jours, le raccordement électrique ne dépend plus uniquement de la compagnie EDF. De nouveaux fournisseurs sont aujourd’hui disponibles sur le marché. De plus, leurs propositions se matérialisent généralement par des offres basées sur l’utilisation des énergies nouvelles, notamment solaires. Selon les études, cette option constitue une alternative intéressante si vous souhaitez faire baisser votre consommation électrique de manière substantielle. Vous avez même la possibilité à terme de la réduire totalement à zéro, et même de faire des bénéfices, en revendant votre surplus de production. Mais ce cas ne se présente que si vous investissez personnellement dans le matériel nécessaire. Cette procédure vous coûtera certainement cher à l’acquisition, mais les années à venir vous donneront raison. Mais dans le cadre d’une vie en copropriété, vous devez avoir l’accord de vos voisins pour la procédure et les installations. La meilleure solution consiste à les convaincre d’investir avec vous, afin que les charges soient correctement partagées, et de même pour les bénéfices le cas échéant.

 

Optez pour l’utilisation de matériel moderne

Depuis que l’ampoule à incandescence a été prouvée énergivore, des recherches ont été effectuées pour se poser en solution. Par conséquent, plusieurs propositions concluantes ont été découvertes, et la plus récente se matérialise par les ampoules LED. Grâce à leur conception, ces types d’ampoules permettent la fourniture d’une luminosité plus puissante, avec une capacité d’éclairage jusqu’à 5 fois supérieure à celle d’une ampoule classique. Par ailleurs, elle se montre aussi nettement plus économique en matière de consommation d’énergie par rapport à une lampe halogène. Dans son fonctionnement, le courant qui passe ne nécessite ni gaz ni accessoire tiers pour produire de la lumière, c’est le courant lui-même qui se mue en lumière.

En outre, ce type d’ampoule équipe désormais les équipements modernes comme la lampe à détecteur de mouvement. Compte tenu des capacités de l’ampoule et du mode de fonctionnement de ce matériel qu’elle équipe, il va sans dire que vous effectuerez une véritable économie par rapport à votre consommation d’énergie électrique.

Adoptez un comportement responsable

Si une réorganisation totale de votre installation électrique ne figure pas dans votre programme immédiat, une solution simple – mais souvent difficile à appliquer – peut également vous permettre de maîtriser votre facture électrique. Il vous suffit d’allumer avant de vous avancer dans un lieu, et d’éteindre une fois que vous en sortez. Si cette résolution fonctionne à l’intérieur de votre appartement, vous pouvez également l’appliquer à l’extérieur. En effet, les anciennes conceptions de l’éclairage fonctionnent avec des interrupteurs en va-et-vient, notamment dans les couloirs et les escaliers. En éteignant après chaque passage, vous obtiendrez sans aucun doute un résultat positif dans votre recherche d’allègement de facture.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments