Douche froide ou chaude après le sport ?

Dernière mise à jour: 02.12.21

 

Entretenir son corps en faisant des exercices intenses est une excellente idée. Mais après les séances, il faut aussi le laver et même prendre une douche. Beaucoup d’aprioris entourent cette routine après entraînement. Une des questions qui se répètent toujours c’est celle de l’eau chaude ou du bain frais. Quelle option choisir ?

 

Pourquoi une douche après des efforts physiques conséquents ?

Pour commencer, sachez que ne pas s’entretenir après le sport reste une mauvaise idée. En effet, certains pensent qu’il vaut mieux s’en abstenir. Ce n’est pas faux dans un sens, mais pas vrai non plus. Les spécialistes conseillent de se laver l’ensemble du corps pour enlever la sueur accumulée durant ce temps d’exercice. Les toxines se voient également éliminées par les pores via ce processus.

Hygiène oblige donc, vous devriez prendre un bain après vos entraînements. En fait, dès lors que nous ressentons de la lourdeur suite à des activités physiques, il semble nécessaire de le soulager sous une pluie d’eau.

Se doucher après une séance de gymnastique ou des matchs fait partie de ce qu’on appelle l’hydro récupération. Une immersion dans de l’eau est essentielle pour favoriser le mécanisme de récupération après des efforts importants. Ce qui s’avère normal puisque le corps transpire beaucoup. Le phénomène de pression hydrostatique intervient également. Cela augmente les battements du cœur et permet aux cellules de mieux se régénérer. Ces dernières peuvent ainsi recevoir une bonne quantité d’oxygène. Ce qui réduit aussi les risques d’apparition d’œdème musculaire.

 

Les effets de la douche chaude sur l’organisme

Une immersion dans l’eau chaude permet aux vaisseaux sanguins de se dilater. Si vous avez froid, cela aide à vous réchauffer. Voilà pourquoi cette pratique reste recommandée si l’on vient de traverser une pluie intense sans protection. Lors d’une séance de détente, elle est idéale. Votre corps peut se relaxer doucement. 

Toutefois, après des exercices, cette vasodilatation peut réduire l’irrigation cérébrale, c’est-à-dire le transport du sang vers le système nerveux central et les organes. Elle peut ainsi provoquer des pertes de conscience après le sport. Cet excès de chaleur peut aussi bloquer le flux sanguin en périphérie. Ce qui risque d’asphyxier le cœur.


Les bienfaits de la douche froide

L’eau froide est considérée comme la seule vraie alternative pour la douche. Les jets à basse température aident à se revivifier. Ils raffermissent la surface cutanée. Ils resserrent les pores. Ainsi, l’épiderme est plus assoupli, plus doux, mais plus tonique. Ils diminuent les effets peau d’orange.

Cette pratique permet aussi au sang de circuler normalement. Cela se ressent après une immersion sous l’eau froide. Enfin, elle aide à éliminer les kilos en trop. Vous serez plus léger également, car le confort se voit optimal. Les personnes en surpoids qui suivent un régime minceur le savent. C’est donc un atout de beauté considérable et une astuce bien-être recommandée.

Mais après le sport, ce n’est pas vraiment préconisé. En effet, le corps est encore chaud. Si vous renversez de l’eau froide dessus, vous risquez un choc thermique immédiat. Ce qui se voit dangereux. Vous pouvez même tomber en hypothermie.

 

Le temps d’attente

Durant un effort physique et juste après, le corps produit de la chaleur. La transpiration étant simplement une manifestation de l’excès de chaleur à l’intérieur de l’organisme. Si vous prenez une douche à cet instant, vous brusquez ce phénomène naturel. Vous obligez votre chair à dépasser un stable dans lequel il doit encore se trouver. En effet, cette sudation importante prouve que vous êtes en bonne santé.

Si vous optez pour un bain tout de suite ou si vous vous exposez à une forte chaleur, le corps en produira davantage. Si vous le mettez sous une température trop faible également, il réagira excessivement. Il va même essayer de combattre la fraîcheur intense qui lui tombe dessus subitement. Voilà pourquoi il faut attendre au moins un quart d’heure ou une vingtaine de minutes avant de se doucher. Le métabolisme aura retrouvé son équilibre. 


Alors, eau froide ou eau chaude ?  

Comme ni la douche froide ni celle chaude ne semblent idéales après des exercices physiques, on conseillerait plutôt de se laver à l’eau tiède. Cela assure une meilleure récupération et favorise la santé.

Le processus de thermorégulation doit être respecté pour que le corps ne refroidisse pas rapidement ni brusquement. Voilà pourquoi il ne faut pas monter le thermostat. Ce qui vous évite une accélération anormale du rythme cardiaque après l’effort de l’entraînement. Plus important encore, vous réduisez les risques d’arrêt du cœur et tout autre impact similaire.

En plus, une eau trop froide peut provoquer un choc thermique. Cela ne profite déjà pas à la peau, alors pour l’organisme en entier, vous courez au désastre. Vous pouvez également avoir des courbatures.

Bref, une eau tiède reste préférable, c’est-à-dire ni trop chaude ni trop froide, pour se laver après le sport. Si vous aimez la fraîcheur, vous pouvez aussi réduire petit à petit la température. Commencez avec une valeur moyenne donc, puis faites-la descendre doucement. Ainsi, le changement ne sera pas brusque et votre corps réagira normalement.

 

Les gestes à privilégier

Lors d’un débarbouillage à l’eau tiède, pensez à vous détendre. Il faut également frotter doucement la peau. C’est ainsi que vous éliminerez les toxines et la sueur. Si la fatigue se fait ressentir, ciblez les zones de courbatures ou les muscles un peu ramollis.

Aussi, la barrière hydrolipidique s’affaiblit suite à des entraînements. La déshydratation en est la cause principale. En prenant une douche, vous réhydratez l’enveloppe corporelle. Avec les soins adéquats, vous la nourrissez. Il faut donc se munir des bons produits. Petit conseil : les articles naturels sont à privilégier.

De même, pour éviter les chocs thermiques, ne vous mettez pas directement sous le pommeau pour recevoir les jets d’eau d’en haut. Préférez la douchette flexible sur la barre de douche. Ainsi, vous pourrez gérer la charge et mieux la répartir. Vous n’aurez pas non plus à frotter fortement, la pression générée suffira. C’est également plus confortable et plus pratique.   

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES