Comment fonctionne mon climatiseur mobile ?

 

Comment fonctionne mon climatiseur mobile ?

 

Dans la perspective d’améliorer son confort personnel, en été comme en hiver, la majorité des gens n’hésite pas à se tourner vers les climatiseurs mobiles. Ces produits constituent une alternative intéressante si l’on veille à son bien-être au quotidien. Comme ces outils se déclinent sous d’innombrables formats, on ne sait pas quel modèle peut nous convenir au mieux. Découvrez alors avec nous comment ils marchent et comment les optimiser pour en tirer le maximum de profit.

 

Sur quel principe repose le fonctionnement de l’appareil ?

Le mode de fonctionnement dépend du type de climatiseur auquel on a affaire. Si vous recherchez la simplicité, nous vous conseillons sans hésiter le modèle monobloc à tuyau unique. Il évacue l’air chaud à l’extérieur grâce à ce dernier et requiert donc une ouverture. Il n’exige pas de travaux pour l’installation. Cette catégorie traite des pièces d’une trentaine de centimètres carrés environ avec sa puissance avoisinant les 3000 W.

Ses cousins à double tuyaux sont beaucoup moins gourmands en énergie, car ils abaissent la température intérieure en y renouvelant l’air par l’intermédiaire du 2nd flexible. Et enfin, nous avons les climatiseurs split, avec en supplément un groupe de compression et de condensation installé dehors. En matière de silence, il est quasi imbattable et comporte différentes fonctionnalités.

Il existe une toute autre sorte de climatiseurs portables dits « sans évacuation ». Ce sont en réalité des rafraichisseurs, qui gèrent des espaces de 15m2 au plus via le même système de condensation que les radiateurs. Ils aspirent l’air chaud, qui passe par un liquide frigorifique et se refroidit, puis le rejettent à nouveau.

Une excellente alternative pour se libérer de la chaleur enivrante de l’été et du froid de l’hiver

Cet appareil constitue la solution idéale qui permet à beaucoup d’entre nous de bénéficier du maximum de confort. En guise d’utilisation, vous pouvez vous en servir pour refroidir ou rafraîchir individuellement les pièces de votre maison. Comme il est simplement posé au sol, outre son transport aisé, sa mise en place ne nécessite pas de travaux d’aménagements supplémentaires.

Dans bien des cas, les locataires n’ont pas la possibilité d’installer un système de chauffage global ou traditionnel dans leur appartement. Pour ne pas déranger le voisinage avec le bruit assourdissant de certains modèles de radiateur, le climatiseur mobile se traduit alors comme une réponse favorable aux besoins des résidents.

 

Comment comprendre la capacité de traitement de votre outil ?

Avant d’acheter votre machine, il s’avère préférable de calculer le volume d’air à travailler dans votre logis. Vous ne risquerez pas de vous fourvoyer avec un dispositif pas assez ou trop puissant et non compatible à la taille de votre habitation. Vous choisirez la puissance de votre acquisition en rapport avec les mesures récoltées.   

Les informations concernant la capacité de traitement du climatiseur sont directement inscrites sur son emballage. Lors de votre achat, référez-vous à ces données. Si elles ne sont pas affichées sur l’étiquette, vous pouvez toujours les consulter sur la fiche technique de l’engin.     

 

Quels sont les risques à prendre en optant pour un outil pas assez ou trop puissant ?

Certaines personnes seront tentées de se procurer un modèle puissant pour plus d’efficacité. Mais sachez tout de même que cela revient à du gaspillage d’énergie. Certes, l’espace sera rafraîchi beaucoup plus vite. Toutefois, la consommation du modèle grimpera aussi suivant sa capacité.

Dans bien des cas, certains proposeraient d’ouvrir les portes pour que l’air traité se diffuse dans les couloirs et dans les chambres. Cependant, il faut garder en tête qu’avec un climatiseur mobile, l’effet de refroidissement devient moindre au fur et à mesure que l’on s’éloigne de la machine. Si vous souhaitez opérer de la sorte, le mieux est d’ajouter un ventilateur dans la pièce pour favoriser la propagation du souffle frais dans les autres surfaces.   

Par ailleurs, un spécimen pas assez puissant ne parviendra aucunement à réchauffer ni à raviver un appartement volumineux. Cela va prendre du temps pour arriver à augmenter le niveau de confort dans le logis.

 

Comment se passe le branchement électrique d’un climatiseur mobile ?

L’avantage de se tourner vers ce type de radiateur se trouve dans la facilité d’usage et d’installation. Sa mise en route ne demande aucun câblage complexe ou le recours à un professionnel. D’ailleurs, on peut aisément l’effectuer soi-même. A la réception, vous déballez votre engin, vous le posez à plat et vous le branchez à une prise de 220 V.

Pour la sécurité de tous, il s’avère réfléchi de contrôler la qualité et la normalité de l’installation électrique au sein de votre habitation. Comme la consommation de l’outil atteint les 2000 à 3000 W, selon la nature de votre dispositif, les risques de surchauffe paraissent élevés. Les climatiseurs mobiles sont réputés pour être très énergivores. Pour plus de prudence, il serait raisonnable de ne pas recourir à des rallonges ou des prises multiples. Le brancher directement à une prise de terre convient le mieux.

Comment optimiser l’usage de son appareil ?

Pour profiter pleinement de cette machine, pensez d’abord à l’isolation thermique de votre logis. Durant l’hiver, la chaleur contenue à l’intérieur des pièces ne doit pas s’échapper à cause d’un manque de calorifugeage. Par ailleurs, certains produits possèdent des filtres spéciaux aptes à nettoyer l’air des microparticules qui l’encombrent. Cette fonctionnalité est destinée aux personnes sujettes à d’innombrables allergies respiratoires. Vous pouvez l’utiliser pour purifier l’atmosphère dans la maison.

Pour les modèles sans évacuation, il vous faut retirer le réservoir rempli de l’eau, obtenue de l’humidité condensée dans la chambre. N’oubliez pas de recourir au kit de calfeutrage pour soutenir le tuyau d’évacuation.    

 

Comment réduire ses dépenses énergétiques ?

L’outil consomme plus ou moins selon le type. Cela explique pourquoi il est plus adapté à un usage ponctuel qu’un emploi régulier et constant. Pour minimiser les factures, placez-le non loin de vous et des personnes qui veulent profiter de son bienfait. Pour limiter la surconsommation  de la machine, utilisez-la avec modération.

Faites en sorte qu’il n’y ait pas trop d’écart entre le niveau de température qui sépare votre intérieur de l’extérieur. Une fois en marche, ne soyez pas tenté de booster le dispositif en plein régime pour réchauffer ou refroidir rapidement la pièce. Cela va vous pousser à le mettre en arrêt et à le redémarrer fréquemment. Optez plutôt pour un usage constant et modéré.  

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...