Comment augmenter la pression du pommeau de douche ?

Dernière mise à jour: 24.10.21

 

La pression de l’eau engendre un fort stress lorsqu’elle est trop faible. Cette gêne peut provenir de divers cas qu’il faut résoudre. Cela dérange d’autant plus quand vous prenez votre douche. Il vous sera par exemple difficile de vous débarrasser du savon sur votre corps. Voici alors comment faire pour y remédier.

 

Les différentes causes probables du manque de pression

La première source du problème provient généralement de l’emplacement de la maison. Si vous vous trouvez au cinquième étage et que vous ne disposez pas de compresseur, tous les robinets présenteront le même problème. Dans ce genre de cas, il n’y a pas grand-chose à faire pour arranger la situation.

Mais, cette faible pression peut également venir d’une plomberie non appropriée. Vous rencontrerez aussi ce désagrément dans toute la maison, mais vous le ressentirez encore plus dans la salle de bain. La quantité d’eau offerte par un mitigeur diminuera alors, même si vous avez fermé tous les autres dans votre logement. Si cela se produit, les installations n’ont pas été étudiées pour optimiser la maison.

En outre, la cause proviendrait peut-être des conduits de petite taille. En effet, même si vous les avez posés correctement, avec un système normal. Si vous avez encastré toute la tuyauterie, vous risquez alors d’avoir de gros travaux à effectuer pour résoudre le problème.

Mais il est également possible que la cause découle d’une fuite à un ou plusieurs endroits. Une évacuation non souhaitée engendre en effet une diminution de la pression. Le trou peut se trouver dans votre propre canalisation, mais aussi celle de la commune. Par ailleurs, il pourrait s’agir tout simplement d’un usage simultané dans différents points de la maison, voir dans le jardin. Bien sûr, votre souci vient peut-être du fait que votre robinet est défectueux ou trop vieux. Une concentration élevée de calcaire bouche par exemple la sortie d’eau.

 

 

Quelques solutions à envisager

Qu’importe le problème que vous avez, vous trouverez toujours une issue. Bien sûr, il faut effectuer des vérifications pour en savoir la cause et ainsi corriger le souci rapidement. Ces quelques conseils vous aideront peut-être à régler cette gêne

  • Si la faible pression provient d’une défaillance chronique, commencez par remplacer tous les tuyaux présentant un aspect vieux. On les rencontre souvent dans le sous-sol, au niveau des murs extérieurs. Vous les distinguerez par leur apparence argentée ou encore les garnitures filetées. Mais ils peuvent également présenter une propriété magnétique. Les produits en acier galvanisé vous causeront aussi des problèmes. Si ces situations se présentent, sachez qu’il y a un fort taux de minéraux déposé à l’intérieur des tubes. Il est donc conseillé de les remplacer par des articles en plastique ou encore en cuivre.
  • Pensez également à vérifier si vous possédez la bonne taille de cylindre. En effet, les anciennes installations ou même les nouvelles, conçues avec un faible budget, disposent d’une tuyauterie avec un diamètre assez petit. Ce dernier devrait être de 20 mm en moyenne. Bien sûr, cela dépendra du nombre de points d’eau dans la maison. Descendez alors jusqu’à 15 mm ou monter à 25 mm.
  • Si ce faible débit provient directement de votre fournisseur, la meilleure solution serait d’user d’un surpresseur. Vous l’améliorerez et obtiendrez plus de satisfaction grâce à ce dispositif. Assurez-vous donc d’avoir une pression de 4,1 bars en moyenne. 
  • Servez-vous également d’un régulateur. Grâce à cela, vous augmenterez la quantité d’eau dans toute la maison, car il s’installe en amont de l’alimentation générale.

 

Des gestes simples, mais efficaces

Il se peut que votre problème provienne d’un petit souci moins important que ceux énoncés plus tôt.

Commencez alors par vérifier si vous avez ouvert totalement la vanne se trouvant à proximité de votre compteur. Dans certains cas, les gens ne le tournent qu’à moitié. Vous n’obtiendrez donc pas une quantité suffisante au niveau des mitigeurs dans la maison.

Gardez également un œil sur le compteur pour savoir si vous n’avez pas de fuite quelque part. Pour ce faire, fermez tous les robinets dans votre logement et vérifiez si l’aiguille tourne toujours ou si les chiffres ne cessent d’augmenter. Si cela se produit, il vous suffira de trouver l’emplacement du problème, puis de colmater ou de remplacer le tuyau.

Dans certains cas, la perte de pression vient tout simplement des toilettes qui ne sont plus étanches. En effet, l’eau y coule en permanence, réduisant ainsi le débit chez les autres sorties.

Si le souci est constaté au niveau de l’eau chaude, vérifiez d’abord les canalisations du chauffe-eau. Si elles sont petites, remplacez-les. Regardez ensuite s’il n’y a pas un important dépôt de calcaire dans la cuve. Nettoyez-la totalement pour remédier au problème. Assurez-vous également qu’aucune fuite ne se trouve au niveau des jointures.

 

 

Résoudre le problème du robinet

Il est fort possible que la baisse de pression vienne du mitigeur lui-même. Commencez alors par nettoyer l’aérateur. Dévissez cette partie en tenant compte de chaque procédé pour le monter sans difficulté après. Retirez tous les dépôts que vous remarquerez et remettez chaque pièce à sa place.

Vous pouvez aussi vous occuper du robinet en lui-même. Les amas de calcaire à l’intérieur peuvent également boucher cette sortie. Faites usage d’un produit décapant pour les enlever. Faites attention à ne pas toucher les joints, car certains liquides dédiés à cet effet les détériorent. Pensez ensuite à rincer abondamment avant de l’utiliser. En outre, si vous remarquez quelques défaillances en ce qui concerne le mitigeur, réparez-les ou remplacez-les.

Si aucun raccommodage n’est possible, procurez-vous un pommeau de douche neuf ou un mitigeur de bonne qualité. De nombreux sites proposent différents articles qui s’adapteront à vos besoins. Vous pourrez en outre aller sur un comparatif pour mieux sélectionner le produit. Veillez à tenir compte de toutes les caractéristiques de bases du modèle que vous souhaitez acquérir. Cela vous évitera alors d’avoir un spécimen de mauvaise qualité. 

Les marques attirent surtout l’attention des consommateurs sur les options disponibles ou les différents jets (massant, pluie fine, pulsant et autres). Seulement,  n’oubliez pas les matériaux de fabrication, les dispositifs de sécurité et l’économie d’eau qui comptent tout autant.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES