Isolation phonique d’un mur mitoyen : comment s’y prendre ?

Dernière mise à jour: 18.05.22

 

Les problèmes de bruit affectent jusqu’à 30 % des Français. Toutefois, ils ne touchent pas uniquement les personnes qui vivent en appartement, mais aussi celles qui habitent dans des maisons individuelles. Afin de régler ce problème, il est donc primordial de se concentrer sur l’isolation phonique des murs mitoyens.

 

Améliorer l’isolation phonique d’une habitation : pour un espace de vie confortable

La diffusion du bruit

Une mauvaise isolation phonique du mur intérieur ne permet pas de contenir les sons. Par ailleurs, beaucoup de Français se plaignent des bruits de voisinage qui affectent leur quotidien. La plupart d’entre eux vivent dans des logements qui sont situés dans une même enceinte. De plus, l’isolation des constructions anciennes n’a pas été toujours bien pensée pour filtrer efficacement les bruits.

Les différentes ondes acoustiques provenant de sources variées changent la pression de l’air et elles favorisent aussi la vibration des éléments solides comme le plafond ou le mur. Ainsi, il est possible de distinguer 3 catégories de bruit.

  • Les sons des matériels qui sont dus à l’utilisation de divers appareils employés dans les habitations comme les ventilations et les climatisations.
  • Les sons solidiens sont ceux qui impactent sur les éléments de construction des maisons, notamment les chocs ou les bruits de pas.
  • Les sons aériens affectent la voix humaine, les bruits provenant des télévisions et la radio ou de la musique.

 

Isolation phonique du mur mitoyen : les principes de base

Il est nécessaire de maîtriser plusieurs principes essentiels afin de réduire autant que possible la transmission des sons entre deux espaces.

  • La loi de masse qui implique que les matériaux des isolants acoustiques amortissent efficacement les bruits aériens lorsqu’ils sont lourds et compacts. Cependant, il n’est pas toujours possible d’intégrer des matériaux épais dans certains lieux. Dans ce cas, les experts utilisent des surfaces massives de deux côtés, tandis que le milieu est fait avec une substance isolante à petite densité ou de l’air. Ceci permet de réduire les vibrations acoustiques.
  • La diffusion parasite des bruits : Malgré une isolation phonique performante du mur, il existe des éléments qui pourraient encore propager les sons. C’est le cas pour la colonne d’air, les conduits de cheminée ou de canalisation qui créent des ponts thermiques. Afin d’optimiser l’efficacité énergétique de l’habitation, il est donc nécessaire de ne pas intégrer ces composants.

L’isolation phonique du mur mitoyen : les travaux à prévoir

Renforcer l’isolation sonore à la construction

Il y a des lois bien définies qui régissent le confort sonore des nouvelles constructions. Elles définissent des exigences concernant l’isolation phonique des chambres et d’autres espaces d’une habitation que ce soit un appartement ou dans une zone collective. Par conséquent, tous les professionnels du bâtiment  ont l’obligation de respecter les règlementations en termes d’isolation phonique. Cela dit, des mesures acoustiques sont réalisées à la fin de la construction pour juger de l’absorption sonore des parties communes et des bruits aériens et solidiens.

 

Bien choisir l’isolant pour les murs

Vous pouvez trancher parmi les différents systèmes d’isolation acoustique du mur. Afin de trouver la meilleure plaque isolante, il faut tenir compte du type d’installation. S’il s’agit d’un doublage sur ossature, alors une substance poreuse est recommandée pour laisser passer l’air tout en résistant aux ondes acoustiques. Par contre, si c’est un doublage collé, optez pour un matériau flexible. Cela dit, la laine de verre peut s’utiliser en tant qu’isolant phonique. Quant aux laines d’origine animale et végétale, elles allient un aspect poreux avec une grande capacité d’atténuation des bruits.

 

Les travaux de rénovation de l’isolation phonique du mur mitoyen

Dans le cas d’une habitation ancienne, il est possible d’optimiser l’isolation phonique des murs de chambre en effectuant des travaux de rénovation énergétique. Dans ce cas, l’intervention d’un acousticien est fortement recommandée. En effet, cet expert possède toutes les compétences requises dans ce domaine. Au cours de l’entretien, vous pouvez obtenir de bons conseils pour isoler phoniquement un mur en choisissant les meilleurs matériaux à utiliser. Cela dit, voici les étapes à respecter pour réaliser les travaux.

  • Tout d’abord, il est nécessaire d’effectuer un diagnostic des performances sonores de l’habitation. Il permettra de déterminer les solutions à adopter par rapport aux caractéristiques du logement.
  • Ensuite, vous pouvez procéder à la sélection des matériaux à utiliser pour l’isolation du mur mitoyen. Pour ce faire, il faut se référer par rapport à l’indice de performance acoustique qui est exprimé en décibels ou dB. En effet, cette valeur définit la capacité à atténuer les bruits. De cette manière, il est plus facile de déterminer le meilleur isolant phonique à utiliser.
  • Dans la dernière étape, les travaux peuvent enfin débuter. Afin de profiter d’une installation fiable et conforme aux normes, il vaut mieux faire appel à un artisan qui détient la certification RGE.

Combien faut-il débourser pour l’isolation acoustique d’un mur mitoyen ?

Il n’existe pas de tarif exact pour effectuer ces travaux, car il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu. C’est le cas pour les caractéristiques du logement, le coût des matériaux à utiliser et la surface du lieu à isoler. Par contre, la réalisation du diagnostic par un professionnel coûte environ 150 euros. 

Quant au tarif de la main d’œuvre, il varie souvent entre 30 à 80 euros de l’heure. Avant de vous décider, il est donc conseillé de comparer le rapport qualité-prix de plusieurs devis. De cette manière, vous pouvez réaliser d’importantes économies. Par ailleurs, si vos travaux correspondent à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, alors vous pouvez profiter de différentes aides financières. Nous conseillons justement de vous informer au préalable à ce sujet, car ceci permet d’alléger considérablement les charges.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES