Bûche compressée ou bûche normale ? Quelle est la différence ?

Dernière mise à jour: 20.06.19

 

La température ambiante dans une maison est un critère de confort indispensable. L’usage d’un poêle à bois est fréquent dans les foyers et le choix du bois de chauffage est l’un des problèmes qui reviennent habituellement sur le tapis. Cela influe en effet sur la durée et la chaleur procurée. Les gens se demandent toujours s’il faut sélectionner le bois compressé ou la bûche normale. Cet article fera la lumière sur la différence entre ces deux combustibles.

 

Qu’est-ce qu’une bûche compressée ?

La bûche classique pour foyer n’est rien d’autre que du bois coupé à une longueur déterminée. Aucun travail supplémentaire n’a été effectué dessus. Petits et grands savent ce que c’est et à quoi cela ressemble.

Quant au bois compressé, peu sont ceux qui connaissent exactement ce dont il s’agit. Pour faire simple, il provient du recyclage des sous-produits des industries du bois. C’est un mélange de résidus et de débris, de branches de feuillus ou encore un assemblage de feuillus et de résineux. Ils ont alors été condensés à une pression de 200 à 300 bars pour donner une bûche entière. Il faut savoir qu’aucun traitement chimique n’a été effectué et aucune peinture ni vernis n’a été étalé sur le combustible. Il est donc idéal pour suivre le système du respect de l’environnement.

 

 

Normale ou compressée : laquelle est la plus économique ?

Le choix est plus compliqué que ce que l’on peut croire. Le bois habituel est certes moins cher, mais il se consomme assez rapidement. Vous serez ainsi obligé d’avoir un stock important, si vous ne souhaitez pas être à court au milieu de la saison hivernale. La température qu’il offre varie en outre selon le type, ce qui rend la sélection assez difficile.

Dans le cas du spécimen compressé, il doit passer par un compactage mécanique. Il est en ce sens condensé fortement. Grâce à cela, il est assez durable dans le foyer, car la combustion est plus lente. Deux de ce produit peut par exemple tenir entre 1 h 30 et 2 heures. Vous n’aurez alors pas à en utiliser beaucoup dans le poêle pour obtenir une température ambiante agréable. Vous ne devrez donc pas disposer d’une réserve conséquente. Bien sûr, le tarif est plus élevé par rapport à une bûche normale.

 

Différence de température

Même si les deux semblent identiques, la consistance est différente à un certain point. En effet, le bois normal a une densité plus faible par rapport à la bûche de nuit. Cela influe non seulement sur la durée dans un foyer, mais aussi sur la température.

Pour la bûche habituelle, on obtient en moyenne 3,5 kWh/kg. Elle est donc plus adaptée pour les petites pièces et surtout dans la journée, car le foyer n’aura pas à produire beaucoup pour garder une ambiance agréable dans la salle. Et dans le cas d’un bois compressé, on peut avoir une chaleur de 4,5 kWh/kg jusqu’à 5,5 kWh/kg. Il s’utilise alors dans un espace assez grand. Étant donné qu’il est plus durable, il est aussi désigné pour un usage pendant la nuit.

 

Avantages de la bûche compressée par rapport à celle normale

À l’inverse d’une bûche classique, le bois non traité dégage moins de substance polluante dans l’air. Cela est dû au fait qu’il est entièrement naturel. En effet, selon les informations données sur gerri.fr, le CO2 émis est équivalent au CO2 abordé par la forêt.

Étant donné qu’il est condensé, ce produit permet aussi d’obtenir un gain d’espace. Il est alors adapté aux pièces restreintes comme les petits appartements. Par ailleurs, la qualité de combustion reste constante, ce qui n’est pas le cas d’un bois classique. Le rendement sera donc le même de l’allumage jusqu’à la combustion totale.

 

 

Différence d’entretien

Comparée à sa cousine, la bûche compressée est assez propre. Il y aura en effet moins de saleté dégagée à l’intérieur du foyer, ce qui réduira le temps perdu pour le nettoyage. Cela est aussi valable pour toute la pièce si vous utilisez une cheminée classique. Les ramonages éloignés doublés d’une vitre resteront toujours nets avec du bois condensé. La production de cendre sera alors minime, ce qui fera moins de poussière dans votre maison.

De ce fait, l’entretien du foyer est plus ardu si vous vous servez d’un bois normal. Il dégage en effet plus d’encrassement ce qui vous prendra une heure ou plus pour que tout soit propre. Bien sûr, ce dernier présente aussi quelques avantages à tenir compte avant de faire votre choix.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...