Le thermostat de chauffage électrique : but, fonctionnement, installation

Dernière mise à jour: 11.08.22

 

Permettant de mieux réguler la température de chauffe d’un logement, le thermostat apporte un meilleur confort thermique. De cette manière, on obtient une chaleur constante, stable et surtout personnalisée. Sans oublier le fait qu’il allège votre facture d’électricité ! Nous avons préparé cet article pour répondre à toutes vos questions concernant cette installation.

 

Le fonctionnement du thermostat

Le thermostat pour chauffage électrique est équipé d’une sonde destinée à capter la température ambiante au sein de l’habitation afin de définir une température de consigne. Ensuite, le fil pilote transmet cette requête vers le radiateur qui génère par la suite la chaleur réclamée. Le fonctionnement de cette installation varie selon votre appareil. Ainsi, pour les anciens modèles de radiateur électrique, il y a une sorte de molette qui s’ajuste généralement sur 4 positions. Par contre, les thermostats plus performants embarquent plusieurs modes de chauffages plus précis. On peut citer : confort, confort -1 °C, confort-2 °C, hors gel, éco et arrêt.

Quelle est l’utilité d’un thermostat de chauffage ?

Il s’agit d’une installation associée au système de chauffage central d’un logement. Elle permet de gérer la température en fonction de vos attentes. Cela signifie qu’elle régule la puissance de fonctionnement des chauffages afin d’obtenir le niveau de chaleur que vous désirez. Cela dit, ce thermostat s’adapte à vos exigences en générant la température escomptée pour améliorer votre confort.

Le fonctionnement de ce dispositif varie également selon le type de radiateur auquel vous souhaitez l’associer. Sur certains modèles, le système de commande peut s’effectuer via des ondes radio. Tandis que sur d’autres appareils, il est nécessaire de mettre en place un circuit filaire combiné à un fil pilote. Dans tous les cas, il est primordial de choisir un thermostat qui s’adapte à votre matériel existant.

 

Quels sont les avantages d’un thermostat de chauffage électrique ?

L’installation de ce dispositif est particulièrement intéressante sur plusieurs points

 – Réduction de la consommation et de la facture

Une meilleure gestion de l’équipement de chauffage permet de bien réguler la consommation en courant. Ceci contribue à diminuer automatiquement le montant à payer dans la facture d’électricité. Dorénavant, vous pouvez déterminer la température adaptée à votre logement.

 – Confort thermique optimisé

Le thermostat de chauffage sert à contrôler les heures de chauffe de chaque pièce de la maison via un programmateur. De cette manière, vous éviterez de chauffer inutilement certains endroits de l’habitation. La possibilité d’activer les radiateurs en avance permet de profiter d’une température agréable à votre arrivée après une journée de travail.

 – Faible impact sur l’environnement

Une mauvaise isolation de la maison augmente considérablement la consommation d’énergie. Ceci entraîne une hausse du coût de l’électricité qui impacte sur votre pouvoir d’achat, mais aussi sur la nature. Afin de remédier à tout cela, il est donc nécessaire d’installer un thermostat de chauffage.

 – Valoriser votre logement

Une habitation équipée de matériels conformes aux normes actuelles et qui bénéficie d’une bonne isolation thermique profite d’un meilleur classement au niveau de l’étiquette énergétique. Par conséquent, elle possède une plus grande valeur lors de la vente ou de la location.

 

Quels sont les types de thermostats de chauffage électrique ?

 – Le thermostat d’ambiance non programmable et programmable

Le premier modèle sert uniquement à réguler la puissance de chauffe à un certain niveau tandis qu’un thermostat programmable offre la possibilité de déterminer des périodes horaires pour le chauffage de l’habitation. Ainsi, la présence de la fonction de programmation est très avantageuse puisqu’elle permet d’augmenter ou de réduire automatiquement la température de certains endroits selon les heures. Le mode « éco » chauffe également votre maison tout en limitant la consommation en votre absence.

 – Le thermostat filaire

Le raccordement de ce dispositif avec le système de chauffage s’effectue avec un fil pilote. Cela dit, il y a une sonde qui relève les informations liées à la chaleur dans la pièce. Ensuite, le fil pilote transmet ces données à vos appareils qui augmentent ou réduisent automatiquement la température par conséquent.

 – Le thermostat connecté

Lorsque vous choisissez un thermostat intelligent, il sera possible de piloter à distance le chauffage de votre habitation même si vous n’y êtes pas. Afin d’y parvenir, il suffit d’utiliser l’application compatible avec l’ensemble de votre système.

 – Le thermostat à ondes radio

Ce dispositif intègre un système de communication à onde radio avec les appareils de chauffage. Ainsi, ces derniers doivent être équipés d’un récepteur compatible afin de pouvoir intercepter ces ondes. Ce matériel est à privilégier puisqu’il ne requiert pas la mise en place d’une installation compliquée. Par ailleurs, il s’alimente facilement avec des piles.

Comment réussir l’installation d’un thermostat de chauffage électrique ?

Il faut suivre minutieusement ces étapes lors de la pose de ce dispositif.

 – Choisissez un emplacement où ce matériel se trouve à une bonne distance de toutes les sources de chaleur, même le soleil.

 – Lors de la fixation, prévoyez une installation à une hauteur d’au moins 1,50 m par rapport au sol.

 – Pensez à mettre le thermostat dans un lieu facilement accessible.

 – Éloignez cet équipement des autres appareils électroniques afin de prévenir les risques d’interférence.

 – Pour votre sécurité, n’oubliez pas de couper l’alimentation électrique de votre logement lors de l’installation.

Certes, il est possible d’effectuer vous-même la pose de ce matériel si vous possédez tout le savoir-faire nécessaire. Cependant, il vaut mieux confier cette tâche à un professionnel. De cette manière, vous aurez aussi accès à la prime de « Coup de pouce thermostat avec régulation performante » qui s’élève à 150 euros.

 

Adopter une meilleure régulation du thermostat de chauffage

Afin de limiter les gaspillages d’énergie, il est important de connaître la température recommandée pour chaque zone de la maison. Durant la journée, le thermostat de la pièce à vivre devrait être régulé entre 19 et 21 °C contre 17 °C pendant la nuit. Pour la salle de bain, prévoyez environ 22 °C. Aussi, lorsque vous vous absentez plus de 2 heures, mieux vaut baisser le radiateur de 3 ou 4 °C de moins.

Pour terminer, sachez qu’un thermostat coûte entre 100 à 350 euros. Évidemment, ce prix n’inclut pas le frais de la pose et l’achat récepteur pour les dispositifs à ondes radio. Pensez également à comparer plusieurs devis avant de vous décider.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES