Comment entretenir un spa gonflable ?

Dernière mise à jour: 22.08.19

 

Il n’y a rien de tel que de prendre son temps et de profiter d’un bain à remous dans son jacuzzi. Comme l’appareil est gonflable, le mettre sur pied ne nous prend que quelques minutes. On peut le faire soi-même, sans l’aide d’autrui ni d’un professionnel. Quant à son entretien, des recommandations spécifiques existent pour garder le dispositif propre et sain. Le respect de ses règlementations reste important pour éviter d’user prématurément l’équipement, et pour lui assurer une bonne hygiène.

 

Maintenir son spa : sur quoi se focaliser ?

De la balnéothérapie à domicile : c’est ce qui nous pousse à posséder son jacuzzi personnel. Mais, comme l’appareil est gonflable, certaines mesures sont nécessaires pour le garder intact le plus longtemps possible. L’essentiel vous incite à vous concentrer sur la qualité de l’eau que vous utilisez ainsi que l’entretien de l’outil en lui-même.

Se baigner dans une solution pure et propre reste primordial. Ainsi, dans la logique où nous souhaitons maintenir au mieux l’état de notre spa, il faut changer régulièrement le liquide contenu dans le dispositif. Par souci d’économie, on vous conseille de procéder comme ceci. Vous n’êtes pas obligé de remplacer en totalité l’eau de votre jacuzzi. Toutes les semaines, videz-le à son quart et rechargez le reste avec de nouvelles solutions. Ne renouvelez l’ensemble que tous les mois. Cette fréquence devrait dépendre du nombre de fois où vous profitez de votre structure gonflable. Si vous l’employez de manière répétée et intensément, dans ce cas, intervenez plus souvent.

Dans le même sens, il existe deux aspects qu’il ne faut pas oublier de mentionner : le recours à des articles pour le traitement de l’eau ainsi que l’entretien du système de filtration de l’appareil.

 

 

Vers quels produits se tourner ?

L’entretien de l’eau contenu dans le spa gonflable passe obligatoirement par l’usage de certains éléments. Les plus efficaces permettent d’aseptiser et d’assainir le liquide tout en maintenant sa qualité. L’équilibre de l’eau est déterminé par son pH, et son taux d’alcalinité ainsi que sa dureté. Lors de la procédure, il faut se focaliser sur les détails et investir dans des dosages adéquats qui correspondent au volume de la solution à traiter.

Dans cet axe, vous devez faire la différence entre le produit utilisé pour désinfecter l’eau et celui qui sert de prévention pour restreindre l’apparition de calcaire, de mousse ou encore d’algues. Le marché regorge d’offres aussi alléchantes les unes comme les autres. Faites le tri entre elles, et trouvez ce qui marche le mieux pour vous. Beaucoup, pour faciliter les opérations à réaliser, préfèrent se tourner vers les articles mixtes à multi-usages.

 

Est-ce idéal de se fier aux produits chimiques ?

La réponse dépend de l’individu. Ces types de mélange sont souvent à double emploi : pour éliminer les saletés et désinfecter la piscine, mais également pour empêcher l’apparition de calcaire. Parmi eux, vous pouvez choisir les pastilles de brome. Très pratiques, elles sont plus efficaces que le chlore. Elles n’irritent pas la peau ni ne dégagent de forte odeur et détruisent les bactéries ou les mousses qui se forment dans l’eau. Le seul bémol avec ces pastilles reste leur prix. Elles coûtent cher.

Une autre réponse existe aussi : l’oxygène actif. C’est un oxydant qui intervient au niveau des matières organiques se trouvant dans le liquide. Il convient alors en tant que traitement d’appoint qui désinfecte, mais également comme méthode préventive contre le développement d’algues. Le PHMB constitue une option pour assainir et nettoyer l’eau. Il est nécessaire pour la filtration idéale de la solution contenue dans le bassin. Son efficacité s’en tient à lutter contre les bactéries et les champignons et non contre l’apparition des mousses ou des mauvaises odeurs.

 

Existe-t-il des produits naturels adéquats pour l’entretien du spa gonflable ?

Jusqu’ici, les réponses se limitent aux traitements à base d’ozone ou encore de rayon UV. Les deux restent assez méconnus de la majorité et ne sont utilisés que par peu de gens. Le premier est destiné aux individus sujets à d’innombrables allergies, notamment ceux qui ne supportent pas le chlore. Quant aux méthodes aux rayons UV, elles montrent quelques défaillances puisqu’il faut l’associer à des produits supplémentaires pour assurer son efficacité. En plus, le coût de l’installation de ce traitement est relativement onéreux et n’est pas donné à tous, sachant que cette technologie compte dans les 2 000 euros.

 

Que faire avec le système de filtration du spa ?

La vérification et le contrôle de cet élément doivent être effectués au régulier. Chaque semaine, vous ne devez pas oublier de jeter un coup d’œil à l’appareil et de le rincer avec de l’eau claire. Comme son rôle est de récupérer et d’agir sur les dépôts de saleté, mais, également de nettoyer le liquide, il est important de l’entretenir au quotidien. Cette pièce s’encrasse rapidement, d’où s’impose la nécessité de le rincer. Pour l’hygiène du spa gonflable, il s’avère utile de changer la cartouche de filtre au minimum tous les trimestres. 

 

 

Quelles habitudes adoptées ?

Une fois par mois, vous devez retirer l’eau contenue dans votre bassine. Cela étant effectué, procédez au lavage en général du dispositif. Employez de l’eau chaude savonneuse et un chiffon doux. Les nettoyants abrasifs sont proscrits puisqu’ils vont abîmer le revêtement du jacuzzi. Rincez alors l’ensemble à l’eau claire et faites en sorte qu’il ne reste aucune trace de détergent. Puis, il devient impératif de sécher l’équipement convenablement avant de le camoufler et de le ranger. Si le spa conserve un peu d’humidité, des champignons et de la moisissure risquent de s’y former.

Couvrir son jacuzzi gonflable constitue une manière efficace de préserver la totalité de ce matériel. Souvent, les fabricants ajoutent une protection pour accompagner l’appareil de base. Cet accessoire est utile pour sauvegarder l’article de l’intempérie et des débris de l’extérieur.

Par ailleurs, pour accroître la durée de vie du produit, entretenez une bonne hygiène corporelle. Lavez-vous avant d’entrer dans l’eau. Les soins de beauté comme les crèmes, le maquillage peuvent troubler la qualité du liquide.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...