Le meilleur panneau solaire thermique

Dernière mise à jour: 23.10.20

 

Conscient des dangers encourus par la planète, l’on démocratise aujourd’hui plusieurs solutions pour réduire considérablement l’impact environnemental. C’est dans ce même état d’esprit que le panneau solaire thermique gagne de plus en plus de terrain actuellement. En plus d’offrir une autonomie beaucoup plus conséquente, ce dernier permet également à son utilisateur de faire des économies, et donc d’alléger sa facture du mois. Appelé également chauffe-eau solaire individuel, il répond à la réglementation RT2012 et offre la possibilité de chauffer de l’eau ou de participer au chauffage de la maison, et ce, grâce à l’énergie solaire. Si vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas à suivre nos conseils et notre guide pour acquérir un dispositif performant et à la hauteur de vos attentes.

 

Comment choisir un bon panneau solaire thermique ?

 

À la différence d’un solaire photovoltaïque, un panneau solaire thermique n’est pas en mesure de vous offrir de l’électricité, mais à la place, vous allez pouvoir bénéficier d’un mode de chauffage obtenu grâce à la chaleur des rayons solaires. Si vous aussi vous désirez acquérir ce genre de dispositif, voici quelques critères à prendre en compte avant de passer à l’achat.

Guide d’achat

 

Taux de couverture

Bien que le prix d’un panneau solaire thermique puisse être assez onéreux, sur le long terme, vous allez pouvoir remarquer qu’il est beaucoup plus économique que vous ne l’auriez cru. Eh oui, si l’on tient compte de la production d’eau chaude sanitaire pour chaque foyer, l’on remarquera très vite que cela n’est pas une mince affaire, tant les besoins sont conséquents.

Le premier critère à prendre en compte avant de se prononcer sur un modèle repose donc sur son taux de couverture et cela dépendra essentiellement de vos besoins en matière d’eau chaude, si telle est la fonction principale du matériel. De manière concrète, un panneau a une dimension moyenne de 1 à 1,5 m² pour chaque personne, avec un taux de couverture qui s’élève à 50 et 70 %. Plus la dimension est donc élevée, mieux c’est. Et si vous désirez réellement avoir un matériel qui concorde parfaitement à vos besoins, n’hésitez surtout pas à vous rendre sur des sites qui pourront calculer de manière précise le taux de couverture idéal.

 

Le type de revêtement

Le type de revêtement du matériel peut aussi influer le rendement et l’efficacité de votre matériel. Ainsi, si vous désirez obtenir une température de stagnation qui peut aller au-delà de 200°, nous vous conseillons de vous tourner vers les panneaux solaires qui ont été conçus avec une vitre en verre trempé basse émissivité. Ce sont des modèles qui disposent d’un rendement supérieur à la moyenne et qui sont conçus à partir de revêtement sélectif permettant d’obtenir une meilleure stagnation. Ils sont idéaux pour des toits pentus, ou si vous désirez mettre en place un chauffage bien chaleureux.

D’un autre côté, vous pouvez tout aussi bien vous tourner vers les panneaux peints (qui sont généralement de couleur noire) qui sont également dotés de vitre trempée et dont l’émissivité est légèrement plus élevée. En ce sens, vous obtiendrez une température de stagnation maximum de 130°. Dans tous les cas, si vous aspirez à procéder à une installation de chauffage par plancher ou si vous désirez avoir une température qui n’est pas forcément très élevée, nous vous orientons vers ces modèles. Ils sont également recommandés pour une installation sur toits peu pentus.

Le prix

Bien évidemment, ce critère doit également être pris en compte. Si vous vous êtes déjà fixé un budget, c’est excellent. Toutefois, rappelez-vous que les prix peuvent flamber suivant plusieurs paramètres, comme les accessoires ou encore la qualité du revêtement. Dans tous les cas, il va falloir un budget compris entre 900 et 1700 euros par mètre carré pour pouvoir se procurer un tel équipement, la tarification de la pose étant déjà incluse.

 

Comment utiliser un panneau solaire thermique ?

 

Vous avez réussi à acquérir votre panneau solaire thermique ? Maintenant il va falloir vous concentrer sur son mode d’utilisation afin de le conserver fonctionnel en tout temps. En effet, ce matériel peut s’utiliser de différentes manières pour atteindre des fins précises, mais en règle générale, ils serviront à produire de l’eau chaude. Et si vous désirez l’utiliser pour chauffer votre maison, il va falloir faire beaucoup plus d’économies, car il faudrait en acheter plusieurs.

 

Comprendre le fonctionnement du matériel

Bien que vous ayez pu rencontrer plusieurs types d’équipements, il faut savoir que ces derniers reposent tous sur un principe identique : l’utilisation de l’énergie solaire. Le matériel embarque un fluide dit caloporteur qui va se répandre et donc circuler dans l’ensemble du capteur. Généralement, ce liquide sera essentiellement de l’eau, mais il peut également arriver qu’il s’agisse d’air, ici l’on parlera plus précisément de capteurs aérothermiques et l’air remplacera donc le fluide en question.

Peu importe le capteur utilisé, c’est la chaleur qui va permettre de chauffer la paroi qui contient le fluide, ce qui permettra à ce dernier de gagner de plus en plus de température. Au niveau des capteurs, ils seront joints à ce que l’on appelle le « ballon à accumulation » dans lequel l’eau chaude viendra se déverser, jusqu’à le remplir. L’eau chaude va par la suite être évacuée dans les robinets. De la même manière, ce ballon peut aussi être raccommodé avec la chaudière qui se chargera de répandre l’eau au niveau du plancher chauffant ou du radiateur.

Emplacement et orientation

Vous avez déjà sûrement pensé à l’emplacement de votre équipement avant de sillonner le marché, mais nous nous devons tout de même de vous rappeler quelques principes qui vous permettront de tirer le meilleur parti de votre matériel. Dans l’idéal, il serait donc préférable que vous orientiez votre panneau plein sud pour qu’il puisse absorber plus de chaleur. Si cela n’est pas possible pour X raisons, vous pouvez également choisir de l’orienter vers l’Ouest ou vers l’Est. De même, veuillez également vous assurer que l’inclinaison soit optimale.

 

Entretien

Comme pour tout autre équipement, il est important que vous preniez soin de votre panneau solaire thermique. La fréquence est très variable, car cela dépendra surtout de son emplacement. Par exemple, votre matériel devra être entretenu beaucoup plus fréquemment s’il est exposé aux sables, à la pollution, aux poussières agricoles ou encore aux fientes d’oiseaux. Vous l’aurez compris, il faudra donc vérifier avant tout si votre matériel s’est beaucoup encrassé.

En outre, l’entretien devrait être effectué avec votre installateur, lorsqu’il procèdera au contrôle annuel. Eh oui, rien ne vaut les compétences d’un professionnel du domaine pour une meilleure maintenance. Rappelez-vous également que la pluie concourt naturellement au nettoyage de votre équipement, en ce sens, lors des périodes sèches, il est fort probable que le panneau s’encrasse plus rapidement.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
fontaine
fontaine
5 months ago

il y a un problème, vous présentez des panneaux solaire électrique avec les pannaeaux solaires thermiques

Marianne
Admin
Marianne
5 months ago
Reply to  fontaine

Bonjour,

Merci pour votre message, effectivement le rédacteur de cet article a fait cette confusion. Nous avons fait appel à un spécialiste pour remédier le souci.

Cordialement,
L’équipe lesentimentparfait.fr