Comment équilibrer correctement un ventilateur de plafond ?

Dernière mise à jour: 08.08.20

 

Pour des raisons financières, des particuliers préfèrent s’approprier l’installation d’un ventilateur destiné au plafond au lieu de la laisser à un professionnel. Une personne avec quelques connaissances en électricité et en bricolage pourra s’en charger elle-même. C’est lors de l’équilibrage qu’il faut s’informer un peu, afin d’effectuer un travail fiable. Voici quelques conseils qui vous aideront grandement.

 

Trouver un bon emplacement

Avant toute chose, réfléchissez sur l’endroit idéal pour l’installation. Optez pour les endroits à proximité d’une source d’alimentation électrique pour ne pas avoir à installer une rallonge ou une prise supplémentaire.

L’oscillation étant un problème typique de cet appareil, la matière avec laquelle le plafond est conçu doit aussi démontrer une grande résistance. Le béton convient parfaitement à la situation. Et dans le cas où le support a une structure en bois, essayez de viser une poutre. Cela offrirait une fixation fiable et empêchera une vacillation trop importante. En effet, si celui n’est pas assez robuste, il cèdera au bout d’un certain temps. Cela causerait alors un accident qui pourrait vous être fatal si le ventilateur fonctionne à pleine puissance.

Les gestes à la pose restent les mêmes. Prenez donc toutes les précautions nécessaires et suivez les indications dans la fiche d’installation afin de vous assurer que le vôtre soit correctement placé. Si vous respectez les consignes, vous n’aurez pas à faire appel à un professionnel pour réaliser cette tâche.

 

 

Fixer le produit

Afin d’être sûr que ce produit ne se détache pas après les vibrations et les rotations continuelles, il faut l’installer correctement. Le U se place en premier et demande une attention particulière. En effet, il supportera tout le poids de l’appareil. Assurez-vous donc de le monter convenablement pour éviter les accidents. Pour chaque trou que vous percerez, n’oubliez pas d’ajouter une chevillière. Cela fortifie les fixations lorsque vous agencez le produit. 

Vissez le U sur votre plafond en tenant compte du fait que cet élément va soutenir les vibrations quand l’appareil se met en marche en plus de son poids. Dans la majorité des cas, la cloison se compose de bois ou de béton. Vous n’aurez donc aucun souci quant à sa résistance. Mais si elle est en plâtre, veillez toujours à y coller une plaque en bois pour renforcer la structure. Cela évitera un effondrement accidentel qui pourrait blesser quelqu’un. La mise en place des ventilateurs plafond se passe généralement de la même manière. Soyez donc attentif à chaque détail pour assurer votre sécurité et un bon fonctionnement du dispositif.

 

Les étapes à suivre pour l’équilibrage 

Une fois l’installation terminée, passez à l’équilibrage. Cette partie s’impose également pour éviter au ventilateur de tanguer lorsque vous le mettez en marche. Pour commencer, démarrez l’appareil et augmentez la vitesse sans sauter un seul niveau. Ce faisant, vous saurez à quelle puissance il tremble le plus. 

Ensuite, placez un clip sur l’une des pales en le positionnant près du centre et lancez la machine. Vous constaterez alors si elle s’aggrave ou s’il y a moins d’oscillation. Répétez cette étape jusqu’à obtenir une bonne stabilité. Réessayez toutes les vitesses pour voir s’il y a un changement ou si quelques ajustements s’imposent encore.

Ce procédé marche aussi avec des rondelles. Vous les fixez à l’aileron le moins pesant. Vous équilibrerez alors l’appareil pour garantir une meilleure stabilité. Ne soyez pas trop enthousiaste et n’en faites pas trop du premier coup, car vous le dérégleriez encore plus.

Vous pouvez utiliser n’importe quel objet pour faire pencher la balance et ainsi rééquilibrer l’ensemble. Assurez-vous qu’il est correctement fixé, sans risquer de se détacher si le ventilateur fonctionne à pleine vitesse.

 

Autre méthode

Si vous ne possédez pas de clips, il existe aussi un moyen qui nécessitera uniquement l’usage d’un tournevis. Tout d’abord, marquez les pales avec des chiffres différents pour les reconnaitre et vous rappeler de leur emplacement. Mettez l’appareil en marche en regardant chaque vitesse pour déterminer s’il vacille beaucoup ou juste un peu. Essayez alors de changer les positions des ailerons. Déplacez-en deux pour commencer et testez. 

Si vous ne remarquez aucune amélioration, n’hésitez pas à reprendre le processus jusqu’à trouver satisfaction. Certes, cela peut prendre du temps, mais en trouvant les bons emplacements, vous réussirez à réduire l’oscillation. Ne vous précipitez pas pour analyser la situation et déterminer s’il faut continuer le déplacement ou vous arrêter. Sachez que même avec un poids équivalent sur chaque pale, vous constaterez toujours un petit mouvement. Ne vous attendez alors pas à ce que le produit soit complètement stable.

Lors de la fabrication, même un bon modèle peut comporter des défauts d’assemblage. Si le vôtre se retrouve dans cette situation, vous savez maintenant comment remédier au problème.

 

 

Une vérification régulière

Au fur et à mesure que le temps passe, il est possible que les vis se desserrent. Cela pourrait aussi causer un déséquilibre, voire un détachement de l’appareil. Pensez donc à effectuer des vérifications à intervalles réguliers.

Servez-vous de vos outils et resserrez chaque boulon et vis que vous trouverez. N’y allez pas trop fort au risque de le détériorer. Assurez-vous que chaque pale soit bien fixée. Ensuite, prenez les mesures à l’horizontale de chacun. Un mètre ruban suffira amplement pour connaître la distance entre le plafond et les ailerons. Si les notes que vous avez écrites sur votre carnet diffèrent, il faut voir si la surface d’installation est bien verticale ou si elle s’incline un peu. Au cas où vous vous heurtez à un angle, même de peu, il faut remédier immédiatement au problème. Placez par exemple une plaque qui comblera la différence.

N’oubliez pas non plus de nettoyer fréquemment le dispositif. La poussière qui s’accumule sur les ailerons peut légèrement modifier le poids, ce qui causera aussi un déséquilibre. Un chiffon sec suffira amplement pour vous débarrasser des saletés.

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments