Le pas pour bien régler un poêle à granulés

Dernière mise à jour: 22.09.21

 

Au moment de son installation, des réglages de base sont déjà effectués sur votre poêle à granulés de bois. Toutefois, ils ne sont pas suffisants pour que vous puissiez profiter pleinement des avantages et des services offerts par ce type d’appareil. Par conséquent, il faudra régler ce dernier pour augmenter la résistance du poêle à granulés et le rendre plus économique.

 

Réglage automatique ou manuel ?

Certaines caractéristiques du poêle doivent être réglées en fonction de vos habitudes et des conditions dans lesquelles vous vivez. De plus, chaque équipement a son propre fonctionnement et vous devez prendre en compte les informations marquées dans la notice livrée avec l’article pour comprendre comment il marche et pour opérer un réglage adéquat sur le poêle à granulés. Selon les indications données par le fabricant, il se peut que l’ajustement se fasse de façon :

 – Manuelle

 – Automatique

Dans le cas où le réglage est manuel, l’utilisateur doit suivre à la lettre les conseils et les étapes affichées dans le mode d’emploi du poêle. Vous pouvez aussi demander de l’aide auprès du service client de la marque de l’appareil si installer le poêle à granulés soi-même a été l’option que vous avez prise. Sinon, l’agent professionnel qui a effectué l’installation peut vous donner des directives sur les ajustements à faire.

 

Les réglages au niveau de la température

Si vous n’êtes pas souvent présent chez vous, il est essentiel de régler la température de votre poêle ainsi que les horaires pendant lesquels il va se déclencher pour que son fonctionnement puisse convenir à votre train de vie. Cela est également important, car une mauvaise gestion de ces paramètres ne vous permettra pas de réaliser des économies en énergie sans diminuer votre confort.

Vous devez donc définir la température ambiante que vous voulez instaurer dans votre maison et la donner comme valeur de consigne au poêle. Si cette température est atteinte, le poêle s’arrêtera de s’allumer. Par contre, si la température est inférieure à cette indication, l’appareil de chauffage au granulé se mettra en marche. Vous réduirez considérablement votre consommation énergétique. De plus, il y a des réglages qui se font automatiquement sur le poêle comme les modes éco et hors gel pour éviter de chauffer inutilement la pièce. Cependant, pour des interventions manuelles, l’affichage électronique sur l’équipement vous permet d’effectuer les programmations facilement. Il faudra donc :

 – Définir la température ambiante voulue dans la maison.

 – Ajuster la puissance avec laquelle le poêle se déclenche.

 – Définir des horaires de déclenchement.

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie indique que la température ambiante dans une pièce devra être de 19 °C. C’est donc la valeur de consigne que vous devez adopter. En ajoutant un degré à cette température, vous augmenterez également la consommation de granulés de 5 à 10 %. Par conséquent, vous devez garder cette température de consigne à moins que votre salle soit très spacieuse ou isolée et nécessite une chaleur plus élevée pour couvrir toutes les surfaces de manière uniforme. Cependant, il est préférable de bien vous assurer que le système d’isolation de votre local ne soit pas vétuste avant de fixer cette température de consigne.

 

Les réglages au niveau du débit d’air

Avant de déterminer comment modifier le débit de granulés sur un poêle à granulés, vous devez faire un réglage du débit d’air du poêle à granulés en ajustant le ventilateur servant à extraire les fumées dégagées par l’appareil. Cela optimise son activité et assure le confort de l’utilisateur par la même occasion. En effet, l’arrivée d’air dans le poêle favorise la consommation des granulés et donc le bon fonctionnement du poêle à pellet. Un mauvais paramétrage de cette ventilation entraîne :

 – L’usure de l’appareil, causée par des granulés de bois qui brûlent mal et lentement.

 – Une surconsommation d’énergie et de granulés si ces derniers se consument rapidement avec une arrivée d’air trop importante.

Puisque cette quantité d’air va influer sur les flammes du foyer, il faudra veiller à ce qu’elles ne soient pas trop grandes. Un réglage de la flamme du poêle à granulés est donc nécessaire pour ralentir la combustion des granulés. Vous pourrez économiser jusqu’à 10 % d’énergie en limitant ces flammes. Cependant, il faudra les ajuster de façon à ce que le feu ne puisse pas s’éteindre complètement.

 

Le réglage du débit de granulés

Le rythme d’arrivée des pellets vers le foyer est en fonction de la vitesse de rotation de vis contrôlée par un système électrique sur l’appareil. Pour ne pas avoir trop de pellets dans le creuset, il faudra donc faire un réglage de la vis sans fin sur le poêle à pellet. Pour savoir comment modifier le débit de granulés sur un poêle à granulés et garder l’efficacité énergétique de la machine, il est essentiel de définir un débit inférieur ou égal à la ventilation du poêle à granulés et de programmer une température de consigne optimale qui entraîne une variation automatique du débit de pellets adaptée à vos besoins.

L’entretien du poêle

Une fois que vous avez compris comment modifier le débit de granulés sur un poêle à granulés, sachez que cet appareil nécessite un entretien pour augmenter sa performance et durer dans le temps. Cet entretien n’est pas laborieux et vous pouvez le faire quotidiennement ou une fois par semaine selon votre disponibilité et la fréquence d’usage de l’appareil. 

Afin d’éviter d’obstruer le système de ventilation de votre poêle, vous devez enlever les cendres présentes dans le bac de manière régulière. Un nettoyage de la vitre est aussi conseillé. Pour ce faire, vous pouvez lui passer un coup de chiffon humide et bien propre.

Puisque cet appareil de chauffage est surtout utilisé pendant la saison hivernale, l’entretien annuel devra alors se faire en automne. De plus, pour garantir votre sécurité et éliminer les risques d’intoxications liés à l’émission de monoxyde de carbone dans la pièce, vous devez impérativement faire appel à un professionnel certifié RGE pour la vérification de votre équipement.

L’agent s’assure que votre poêle à granulés fonctionne parfaitement et que les joints sont bien en place. Il vous donnera également des conseils précieux qui vous serviront à augmenter le rendement de l’appareil et à améliorer la performance de ce dernier.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES