Qu’est-ce que la chaleur latente ?

Dernière mise à jour: 08.12.21

 

L’installation d’une climatisation est un gage de confort et de bien-être dans l’espace intérieur. En été comme en hiver, cet équipement donne la possibilité de profiter d’une pièce à la température agréable. Mais qui dit climatiseur dit chaleur latente et chaleur sensible. Des termes qui sont parfois difficiles à comprendre, mais qui ne sont pas aussi complexes qu’ils en ont l’air. Tous deux jouent un rôle important dans la conservation de la température ambiante chez soi.

 

Qu’est-ce qu’on entend par chaleur latente ?

La chaleur latente, communément appelée enthalpie, se définit par la masse de température mise à la disposition pour un kilogramme de substance afin d’accomplir une transformation physique. Cela étant, toutes matières sans mélange ont la possibilité de se convertir et la chaleur reste inchangée. Et qu’il s’agisse d’un gaz, d’un solide ou d’un liquide, la transition de la condition particulière dans laquelle se trouve un corps pourra toujours s’effectuer.

Au moment où une enthalpie de changement d’état se produit, une grande quantité de chaleur spécifique de l’eau sera pompée. Cette action se fait par rapport au mécanisme de refroidissement ou de chauffage. Dans cette optique, la chaleur peut se transformer de l’état gazeux à l’état liquide ou de l’état solide à l’état liquide. Elle a aussi la possibilité de réduire le taux d’humidité de l’air tout en se vaporisant. A contrario, elle peut se condenser ou se solidifier.

 

Quelles sont les valeurs d’une chaleur latente ?

Les valeurs d’une chaleur latente résultent de la force exercée sur une surface. Prenons comme exemple une masse aqueuse avec une chaleur qui n’est pas identique lorsqu’elle entre en ébullition en hauteur et au niveau de la mer. Sous la pression de l’atmosphère, pour faire passer 1 kg de glace à l’état liquide, il faudra que la capacité thermique de l’eau soit de 333 Kj.

Il faut aussi savoir que la chaleur latente de vaporisation de l’eau est bien souvent employée pour évaluer des appareils refroidissants. Cette enthalpie de vaporisation de l’eau s’avère également être très efficace pour l’évaluation d’un radiateur de chauffage central à liquéfaction.

Comment la chaleur latente se manifeste-t-elle ?

La chaleur latente est sans aucun conteste l’un des éléments importants dans les démarches de chaudières à condensation. Elle est en mesure de permettre l’optimisation de l’efficacité de la mise en place de l’appareil afin que ce dernier puisse reprendre thermiquement jusqu’à 100 %. Il est également à noter qu’il est impératif de toujours représenter la rentabilité d’un convertisseur d’énergie sur la capacité thermique réduite de la substance que ce dernier emploie.

En revanche, un appareil de chauffage simple ne produit pas de chaleur. Ce qui fait que sa productivité ne peut être qu’inférieure à 100 %. Mais il est dans la capacité de reproduire l’ensemble de l’énergie renfermée dans le combustible enflammé. Afin d’acquérir une plus grande performance calorifique, il faudra aussi prendre compte de la valeur énergétique de la vapeur d’eau fournie au moment de l’inflammation.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES