Pourquoi opter pour le calorifugeage des canalisations ?

Dernière mise à jour: 06.05.21

 

En hiver, vivre à l’extérieur semble impensable pour les citoyens des quelques pays les plus glaciaux. Pour cela, il est primordial d’adopter un système de chauffage en habitation. D’une part, il y a les techniques traditionnelles de la cheminée. D’autre part, on retrouve les systèmes de chauffage modernes qui utilisent des tuyauteries comme canalisation d’eau et de chauffage. Toutefois, il faut savoir que la chaleur peut diminuer pendant son voyage. C’est alors là qu’on utilise le calorifugeage. Suivez l’article pour tout savoir.

 

À quoi consiste le calorifugeage ?

Littéralement, le calorifugeage consiste à conserver la température initiale d’un fluide contenu dans un tuyau. En effet, les pertes de chaleur sont fréquentes au niveau des tuyauteries. Cela arrive parfois quand les tuyaux sont exposés à des milieux non chauffés. Cela arrive aussi quand la canalisation est assez longue avant d’arriver à sa sortie.

Ainsi, pour compenser l’importante déperdition de chaleur, les matériels de chauffage, comme un chauffe-eau ou un radiateur chauffage central, vont consommer plus d’énergie. Pour illustrer cela, prenez l’exemple d’un lavabo avec eau chaude qui est assez éloigné de son émetteur de chaleur. Avant d’arriver à destination, l’eau peut perdre 10 à 20 % de calories selon la longueur du trajet. Néanmoins, on peut éviter cela à l’aide d’une isolation des tuyaux d’eau chaude pour conserver sa température initiale. Ce procédé est aussi appelé calorifugeage, et il est efficace pour conserver la chaleur, mais aussi pour conserver le froid.

Quels sont les avantages du calorifugeage ?

Pour mieux comprendre l’intérêt du calorifugeage, il faudrait commencer par connaître ses bienfaits. Effectivement, cette technique vous donne plusieurs avantages liés à votre consommation d’énergie, à votre bien-être et à vos finances aussi. Voici quelques-uns :

 – Avoir le contrôle sur les températures : l’isolation d’un tuyau de chauffage prévient tout changement de température dans votre réseau de canalisation. Que ce soit pour la chaleur ou pour le froid, obtenez les valeurs exactes de températures avec des matériels calorifugés.

 – Économiser en énergie : diminuez vos dépenses en énergie. Le calorifugeage empêche les déperditions thermiques. Cela vous permet d’économiser de l’énergie.

 – Utilisez moins d’eau chaude : le concept du calorifugeage peut réduire la consommation d’eau chaude. Pour être précis, il vous empêche de tarder en cherchant la température parfaite. Plus la chaleur est conservée, plus l’eau coule moins.

 – Éviter le gel : en hiver, il arrive que l’eau gèle dans les canalisations elles-mêmes. Isoler celles-ci reste une astuce très efficace pour ne pas tomber dans une pénurie d’eau.

 – Pas très difficile à faire : Bien qu’il existe des spécialistes et des plombiers qui maîtrisent ce domaine, vous pouvez le faire vous-même avec les bons matériels et quelques recherches. 

 

Le fonctionnement du calorifugeage

Cette technique consiste à isoler le tuyau à l’aide des coquilles et des bandes de fibres minérales qui sont de bons isolants de tuyau de chauffage. Pour cela, il faut bien prendre en compte le diamètre extérieur du tuyau et les caractéristiques du matériau utilisé (épaisseur, indice d’isolation thermique, prix).

Les fournitures pour isolation et protection contre les intempéries sont catégorisées selon plusieurs classes. La classe varie entre 1 et 6 selon les réglementations. Cela dit, la classe 6 correspond à la plus performante. Pour une utilisation préventive, utilisez au moins une classe 2. Pour les cas plus importants, il faut choisir entre 4,5 et 6 selon le résultat voulu.

Sur le marché, il existe plusieurs types d’isolations. Par exemple, on peut voir l’isolation de tuyau de chauffage par la laine de roche. Il existe des articles prêts à utiliser, mais vous pouvez aussi les fabriquer vous-même. Cependant, pensez toujours à vous protéger et à bien nettoyer avec un bon matériel en consultant un comparatif d’aspirateurs de chantier.  Par ailleurs, il y a les gaines isolantes thermiques qui peuvent être plus chères, mais faciles à installer.

 

Comment savoir si vous avez besoin du calorifugeage ou pas ?

Si vous avez encore des doutes là-dessus. Pensez à revoir et à analyser tout votre système de chauffage et de canalisation. Analysez alors si l’eau passe par des milieux non chauffés après son passage dans un émetteur de chaleur, comme la chaudière gaz au sol avec ballon eau chaude. De même, si son trajet est long avant de sortir dans vos équipements sanitaires, il est alors possible qu’il y ait des déperditions de chaleur, il faut un isolant depuis le chauffe-eau. Parfois, le climat, comme en hiver, peut faire de réels dégâts à votre système de canalisation.

Dans ces cas-là, le calorifugeage reste la seule solution qui peut vous sauver. Pour être sur, vous pouvez aussi louer les services d’un plombier ou d’un consultant en énergie. Pour finir, n’oubliez pas de comparer vos consommations réelles avec d’autres personnes. Si vous payez plus qu’une famille nombreuse, la faille ne peut être que la déperdition de chaleur. Là encore, il vous faut un calorifugeage.   

 

Sans calorifugeage, peut-on éviter les déperditions d’énergie ?

Il existe aussi des techniques et astuces qui peuvent optimiser votre installation. Parfois, ces astuces sont négligées pendant et après l’installation. Or, en appliquant ces conseils, vous y économisez déjà beaucoup. 

Premièrement, préférez les zones chauffées ou neutres pour y installer vos tuyaux d’eau chaude. Cela permettrait déjà de diminuer, même infiniment, les pertes de chaleur. Deuxièmement, utilisez le réseau le plus court pour vos installations. Déjà, c’est moins cher, mais ça permet aussi à l’eau de traverser très rapidement sans que la chaleur, ou le froid se dissipent. Bref, en appliquant ces deux conseils, vous améliorez déjà votre situation. Toutefois, pour être sûr, procédez au calorifugeage.

Quelques risques du calorifugeage

Le calorifugeage ne s’adresse pas forcément à tout le monde. Il est possible que votre système de canalisation ne présente aucune faille. Dans ce cas-là, le calorifugeage ne servira à rien. Cela dit, n’utilisez pas ce concept si vous ne trouvez aucune anomalie, ou que votre plombier ne le mentionne pas.

Mis à part cela, il faut aussi faire attention avec certains matériaux isolants qui peuvent être toxiques. Pour des installations éloignées de votre espace vital, vous pouvez, par exemple, utiliser le calorifugeage par amiante. Et utilisez un manchon pour l’isolation d’un tuyau accessible. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments