Béton imprimé: ce qu’il est

Dernière mise à jour: 22.04.24

 

Le béton imprimé est une solution décorative peu coûteuse qui embellit avec originalité tout type de surface, notamment extérieure. Il se caractérise par sa simplicité, mais aussi par sa durabilité. Vous voulez vous informer davantage sur ce revêtement, notre article vous explique ce qu’est un béton imprimé et son utilité.  

 

Qu’est-ce qu’un béton imprimé ?

Un béton imprimé est une technique de décoration d’une surface. Cette technique consiste à estamper sur du béton frais des moules qui imitent plusieurs choix de motifs. Sa surface pigmentée simule des textures variées, dont celle de la pierre, de la brique, du bois, de l’ardoise ou des tuiles.

Cette technique de décoration s’applique aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La surface traitée est souvent horizontale, mais elle peut également être verticale. La zone d’application d’un béton imprimé peut être très variées, dont au sein d’une maison, dans un parc, dans une entrée, dans un garage ou au niveau d’une route.  

 

Les avantages d’un béton imprimé

Le béton imprimé se caractérise avant tout par sa polyvalence et sa durabilité. Cette polyvalence résulte de son caractère hautement personnalisable qui permet de choisir entre plusieurs options de finitions. Il existe une grande variété de moules pour avoir la forme et la texture adaptées à vos besoins. La seule limite est votre imagination. Il existe aussi une large possibilité de pigments afin que vous puissiez choisir des résultats variés. Vous pouvez ainsi vous en servir aussi bien au sol qu’au niveau des murs.

Le béton imprimé a aussi l’avantage d’être durable et la durabilité de ce matériau n’est un secret pour personne. La durée de vie de ce revêtement peut s’étaler jusqu’à une vingtaine d’années. Il résiste au piétinement, au trafic, au gel, aux rayons UV, aux variations de températures, mais aussi aux changements climatiques.

La structure d’un béton imprimé lui permet d’être non seulement imperméable, mais aussi d’être antidérapant. Utilisant des pigments inorganiques, il ne risque pas de décolorer facilement même s’il revêt le sol extérieur. Il est compatible avec différents types de terrains et même ceux qui sont irréguliers. 

Le béton imprimé ne présente pas de joint ou d’interstice. Utilisé en pavage, il empêche le développement de mauvaises herbes et vous évite la lourde tâche de les enlever fréquemment. L’avantage de ce revêtement réside aussi au niveau d’un usage sans nécessiter beaucoup d’entretiens. En effet, ce matériau n’a pas beaucoup d’exigences pour le maintien de son état initial sur une longue durée. 

Cet entretien se réduit à seulement appliquer de l’eau pour se débarrasser des saletés qui peuvent s’y accumuler pendant des années. Pour les passages et les chemins, l’application de vernis peut aussi s’imposer quelque fois dans l’année.  

La mise en place du béton imprimé

Parmi les avantages du béton imprimé figure la simplicité de sa mise en place. Pour un résultat fiable dans le temps, cette tâche se confie à un professionnel. 

Pour commencer, choisissez le bon moment pour faire cette mise en place. Le mieux est d’éviter la pluie, une montée considérable de température et le gel pendant quelques jours après la pose. Ensuite, préparez le sol en l’uniformisant, en bouchant les trous ou en enlevant les débris, feuilles et pierres qui peuvent s’y trouver. Pour rendre le support compact, versez-y du gravier et du sable avant  la mise en place du béton.

Lorsque le support est prêt, il ne reste plus qu’à y couler le béton avec uniformité. Assurez-vous d’avoir une couche parfaitement plane. Pour plus de durabilité du béton, l’ajout de fibre de polypropylène, de grillage et de joint en acier s’impose. Pour apporter de la couleur au béton, optez pour la technique traditionnelle de pigmentation du sol, le saupoudrage ou bien utilisez un pigment en poudre à mélanger avec le béton dans la bétonnière.

Après la question relative à la pigmentation, il faudra lisser le béton avant d’appliquer un agent démoulant. L’agent de démoulage peut être en poudre ou liquide. Choisissez ensuite votre moule et l’estamper sur la surface. Ce moule devrait être utilisé d’une façon continue et consécutive. Pour finir, enlevez l’agent de démoulage.

3 jours après, nettoyez la surface avec de l’eau puis laissez sécher avant l’application de vernis pour en assurer la protection et offrir une esthétique plus agréable à voir. Selon la brillance que vous voulez avoir, vous pouvez opter entre du vernis à base de solvant ou à base d’eau.  

 

Les moules et les couleurs du béton imprimé 

A estamper sur le béton pour avoir des formes et des motifs variés, les moules jouent un rôle important pour avoir du béton imprimé adapté à votre goût. Il existe une large variété de moules aux motifs de plus en plus variés parmi lesquels comptent les moules en route, les moules en éventail,  les moules en dalle, les moules en pierre, les moules en tuile, les moules en pavé ou les moules en brique.

Pour ce qui est de la couleur, le béton imprimé peut aussi avoir plusieurs couleurs, dont certaines sont neutres comme le beige, le gris ou le blanc, alors que d’autres sont plus intenses comme le rouge ou le vert.

Les inconvénients du béton imprimé

Bien que présentant de nombreux avantages, le béton imprimé présente aussi quelques inconvénients. Sa mise en place doit se faire avec soin et en respectant les étapes qui s’imposent pour ne pas risquer d’avoir de mauvaises surprises, comme une fissure plus tard. 

En outre, il faut être sûr d’avoir des conditions météorologiques favorables pendant quelques jours pour entamer le travail au risque d’être déçu du résultat, s’il pleut ou s’il vente très fort à peine après l’avoir commencé.Si l’installation est prévue se faire à l’intérieur et que votre logement est équipé d’appareils qui permettent de toujours avoir une bonne condition comme le chauffage, ne vous faites pas de souci.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES