Comment réagir face à une infiltration d’eau dans votre logement ?

Dernière mise à jour: 22.04.24

 

Gouttes d’eau persistantes sur le plafond, murs humides, flaque d’eau au sol, l’eau s’est infiltrée dans votre maison ! Faisant partie des problèmes courants dans un logement, l’infiltration d’eau nécessite une réaction rapide pour ne pas causer des dégâts importants sur vos biens et votre propriété. Comment réagir face à cette infiltration ? Voici nos conseils.

 

Comment détecter une infiltration d’eau dans votre logement ?

Pour éviter que le problème s’aggrave et conduise à d’importants dégâts sur votre propriété, il est important de reconnaître les signes d’une infiltration d’eau dans un logement. Les indicateurs qui suivent devraient vous alerter et vous amener à réagir rapidement :

Présence de fuites d’eau visible au niveau du plafond, des murs ou du sol.

Apparition de taches d’humidité sur le plafond, les murs ou le sol.

Développement rapide de moisissures ou propagation d’une odeur de moisissures dans une pièce ou dans le logement tout entier.

Gonflement des matériaux de la construction qui ne supportent pas l’humidité comme le bois au niveau des cadres des fenêtres ou du plancher.

Apparition de fissures au niveau des murs ou détérioration de la fondation du logement.

 

Intervention urgente en cas d’infiltration importante d’eau 

Si l’écoulement de l’eau est important et que son niveau sur le sol augmente rapidement, une intervention urgente s’impose.

Dans ce cas, commencez par couper tout de suite l’électricité dans le logement pour éviter tout risque d’électrocution. Après, mettez à l’abri les objets de valeur et les meubles afin d’éviter de les endommager. Ensuite, évacuez rapidement l’eau vers l’extérieur avec une pompe de relevage, en cas d’importante inondation, ou d’un seau, d’une serviette ou de chiffon si sa quantité est moindre.

 

Identification de la source de l’infiltration

L’identification de la source de l’infiltration vous aide à arrêter cet écoulement et, en conséquence, à stopper la montée du niveau d’eau en cas d’inondation.

Les fuites au niveau des toitures sont l’une des principales causes d’infiltrations d’eau dans un logement. Elles sont causées par des tuiles ou des ardoises endommagées, des joints de toiture usés, des clous mal fixés ou des fissures dans le revêtement. En cas de pluie ou lorsque la neige fond, l’eau entre facilement par le toit.

Il est également courant que l’infiltration provienne des fissures dans les murs extérieurs ou des fondations faisant entrer les eaux de pluies ou la neige qui fond en hiver. Le mouvement du sol, la pression hydraulique ou des défauts de construction sont tous susceptibles de causer ces fissures. L’eau s’infiltre aussi dans une maison par les joints défectueux des fenêtres, des portes, des tuyaux ou des conduits.

Une autre source courante d’infiltration, les problèmes de plomberie. Les fuites ou les ruptures de tuyaux, les joints de plomberie défectueux ou les appareils sanitaires mal installés font tous entrer de l’eau à l’intérieur du logement.

Par ailleurs, les inondations extérieures causées par des pluies torrentielles, des crues soudaines ou des débordements de cours d’eau risquent également d’entraîner des infiltrations d’eau à l’intérieur du logement, surtout si celui-ci est situé dans une zone à risque d’inondation.

Comment réagir face à cette infiltration d’eau ?

Après avoir identifié l’origine de l’infiltration et arrêter l’écoulement de l’eau, vous pouvez commencer à évacuer l’eau accumulée si vous ne l’avez pas encore fait avant d’en trouver la source. Comme dans l’intervention urgente, des seaux et des serviettes absorbantes pourront vous aider dans cette évacuation.

Après l’évacuation de l’eau, séchez la pièce touchée ou le logement tout entier en utilisant un ventilateur sur pied, des déshumidificateurs et des appareils de chauffage. Assurez-vous également de bien ventiler la pièce en ouvrant les fenêtres si possible. En agissant de la sorte, il est facile de prévenir la formation de moisissures et de réduire les risques pour votre santé liés à un fort taux d’humidité dans l’air.

Lorsque la pièce ou le logement tout entier, si c’est toute la maison qui a été touchée, est bien sec, réparez les dommages causés par l’infiltration et les dégradations de la structure qui ont conduit à l’infiltration d’eau. Vous pouvez  remplacer les tuiles de toit endommagées, colmater les fissures dans les murs,  réparer les joints défectueux et résoudre les problèmes de plomberie d’une façon durable.

 

Quand faire appel à un professionnel et comment prévenir l’infiltration d’eau ?

Si vous n’arrivez pas à résoudre le problème, si l’eau s’accumule en quantité considérable et si vous ne trouvez pas la source de l’infiltration, faites appel à un professionnel pour vous aider.  

Pour prévenir l’infiltration d’eau dans le logement, entretenez régulièrement votre structure. Vérifiez régulièrement le toit, les murs, les joints des portes et fenêtres pour assurer leur étanchéité. S’il le faut, placez des revêtements hydrofuges sur vos murs et optez pour des matériaux étanches pour renforcer les différentes composantes de la construction, murs, sols ou la fondation elle-même.

Installez également un système de drainage efficace comme les gouttières, les canaux ou les tuyaux de drainage pour que les eaux de pluie soient évacuées loin de votre maison. Vous pouvez aussi créer des pentes pour que l’eau s’écoule loin de votre maison durant les fortes pluies qui risquent de conduire à l’inondation. 

Mettez en place des puits de captage si vous voulez collecter l’eau de pluie afin de vous en servir par la suite pour le lavage domestique ou pour l’arrosage. Il suffit de vous servir d’une pompe immergée robuste après pour faire remonter l’eau.

Par ailleurs, si vous vous trouvez dans des endroits à risque d’inondation, en plus du système de drainage efficace, installez des barrières anti-inondations autour de votre logement pour que l’eau n’entre pas chez vous.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES