Comparaison des options de chauffage : fioul domestique vs. gaz naturel, électricité, et énergies renouvelables

Dernière mise à jour: 22.04.24

 

Lorsque les températures baissent, le besoin de chauffage se fait sentir. Les options existant en large variété, de nombreux paramètres entrent en jeu afin de choisir l’énergie adaptée. Connaissez-vous les options de chauffage qui existent ? Les paragraphes qui suivent comparent le fioul domestique, le gaz naturel, l’électricité et les énergies renouvelables.

 

Le fioul domestique

Le fioul domestique est une option de chauffage couramment utilisée dans les foyers français. Résultat du raffinage du pétrole brut après sa distillation, sa conversion, son amélioration et son mélange, il respecte les exigences des normes européennes en matière de combustible de chauffage.

Le principal avantage du chauffage au mazout est qu’il est performant et que son usage est sans danger si l’appareil utilisé bénéficie d’un bon entretien. Grâce à sa capacité de chauffe très élevée, il fait ses preuves dans les endroits les plus froids. Il est aussi facile de se procurer du fuel où que se situe votre logement.

Malgré ces avantages, le fioul n’est pas sans inconvénient non plus. Son premier point négatif est qu’il ne constitue pas une énergie renouvelable et il n’est pas écologique. Son utilisation conduit à l’émission d’odeurs désagréables dans certains cas. En matière de prix, il est plus coûteux que certaines énergies à l’instar du gaz et les appareils de chauffage qui utilisent le fuel sont également souvent onéreux. L’appareil qui utilise cette énergie nécessite aussi un entretien annuel à confier à un professionnel.    

 

Le gaz naturel

Le gaz naturel est une énergie fossile obtenue de matières organiques du fond des océans qui se décomposent. Il se destine principalement à un usage domestique pour la cuisson et le chauffage. Utilisé comme énergie de chauffage, il a l’avantage d’offrir un bon rendement énergétique.

Il est également moins polluant que d’autres énergies fossiles. En effet, sa combustion ne conduit à aucune émission de poussière. Le dioxyde de soufre, l’oxyde d’azote et le dioxyde de carbone sont également produits en faible quantité avec ce combustible.

Il est très utilisé en France surtout dans les zones urbaines qui peuvent accéder aux réseaux de distribution du gaz. Son confort de chauffe est optimal et son prix est plus abordable en comparaison avec les énergies de chauffage comme l’électricité ou les combustibles comme les granulés de bois.

Son inconvénient se situe par contre au niveau du fait qu’il s’agit d’une énergie fossile et de ce fait, elle est limitée. Les appareils de chauffage qui utilisent ce combustible comme les chaudières au gaz nécessitent aussi un entretien annuel.

 

Chauffage à l’électricité

Le chauffage électrique fait également partie des options de chauffage que les ménages ont l’habitude d’utiliser. Ce système utilise l’électricité comme énergie pour offrir de la chaleur grâce à l’effet joule.

Selon l’appareil de chauffage utilisé, l’énergie électrique fait profiter d’un bon rendement thermique. Le confort thermique est également de bonne qualité en fonction des équipements utilisés. Cette solution de chauffage est aussi très appréciée par le large choix qu’elle permet de profiter. Certains dispositifs sont fixes et d’autres sont mobiles étant pourvus de roulettes pour les faire passer facilement d’une pièce à une autre. Leur design varie d’un modèle à un autre. Il en est de même pour leur technique de chauffe ainsi que leur puissance.

Le chauffage à l’électricité peut également constituer un chauffage central ou d’appoint. Cette source d’énergie est relativement propre si l’on considère son impact sur l’environnement, même si cet impact n’est pas complètement nul.

L’énergie électrique ne demande pas à être stockée pour une utilisation ultérieure. Elle expose à moins de risque d’intoxication étant donné qu’elle ne donne lieu  à aucune combustion.

En ce qui concerne ses défauts, ils se trouvent souvent au niveau des coûts. L’électricité est l’énergie considérée comme la plus chère en comparaison avec la majorité des énergies de chauffage. Toutefois, certains appareils ne nécessitent que peu d’énergie électrique pour fonctionner comme le cas d’une pompe à chaleur électrique qui restitue au contraire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.  

Par ailleurs, pour profiter d’une meilleure efficacité et économiser de l’énergie, le chauffage électrique s’utilise dans une maison sans déperditions thermiques et bien isolée. C’est surtout le cas des maisons à basse consommation ou celles qui utilisent un isolant thermique.

Les énergies renouvelables

Une énergie est dite renouvelable lorsque sa production se fait à partir d’une source illimitée en théorie et pouvant être reconstituée rapidement après sa consommation. 

L’avantage de l’utilisation des énergies renouvelables pour le confort thermique domestique est la gratuité de la plupart des ressources. L’investissement le plus important qui s’impose est lié à l’achat des équipements qui permettent de transformer ces ressources en énergie.

Les énergies renouvelables sont dites être des énergies vertes étant plus respectueuses de l’environnement qu’un grand nombre d’énergies de chauffage. Parmi les plus utilisées, nous pouvons compter l’énergie solaire. Pour l’avoir, l’équipement utilisé est un système solaire thermique comme les panneaux solaires thermiques. L’énergie éolienne fait également partie des énergies renouvelables connues. Elle s’obtient à partir de l’énergie cinétique du vent qui amène le générateur à produire de l’électricité.

Les énergies renouvelables représentent également l’énergie hydraulique qui utilise comme ressource l’énergie cinétique de l’eau de rivière, de fleuve, de courants marins ou des marées.

Pour le cas de la biomasse, l’énergie résulte de la combustion de matières d’origine biologique. C’est le cas des cultures, des déchets organiques et des ressources naturelles. Le bois qui inclut bûches et granulés de bois, le biogaz et les biocarburants sont des exemples de biomasse.

L’inconvénient des énergies renouvelables réside dans l’importance du coût des équipements à installer au départ pour profiter des ressources qu’offre la nature. Par ailleurs, en utilisant certaines de ces énergies, il faut s’attendre à faire face aux caprices de mère nature comme pour les journées sans vent ou lorsque le ciel est couvert.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES