Quels sont les différents types de pellets ?

Dernière mise à jour: 07.12.22

 

Lorsque l’hiver pointe le bout de son nez, on ne pas se passer d’un système de chauffage. Pour les dispositifs qui utilisent des pellets, ces derniers ne peuvent pas être choisis au hasard, car ce combustible existe en plusieurs types. C’est valable, que vous utilisiez du poêle ou de la chaudière à pellets. À travers cet article, nous allons vous faire connaître les différents types de pellets pour mieux vous y retrouver.  

 

Que faut-il savoir sur les pellets ?

Il s’agit d’un combustible qui se compose essentiellement ou entièrement de bois. Il se destine à être utilisé aussi bien sur une chaudière que sur un poêle à granulés. Pour l’obtenir, on agglomère sous haute pression des sous-produits du bois comme les copeaux de bois et la sciure.

Les pellets ont souvent l’avantage de ne contenir aucune substance chimique liante autre que la cellulose de bois. Ce qui en fait un produit très respectueux de l’environnement. Pour avoir la garantie de la qualité de ce combustible, il existe des normes à respecter. Parmi celles fiables, il y a les normes DIN Plus, EN Plus et NF biocombustibles solides granulés.

Les pellets existent en plusieurs types sur le marché, mais ils ne se valent pas tous. Cliquez ici pour trouver les granulés de bois qu’il vous faut. En même temps, découvrons à travers les lignes qui suivent les différents types de granulés qui existent.

 

Les pellets résineux, les pellets feuillus et les pellets mixtes

Les pellets résineux sont fabriqués à partir des bois de type épicéa, cèdre, pin et sapin. Ils se caractérisent par la légère brillance de leur aspect. Les fibres sont compactées entre elles grâce à la résine qui se trouve dans ces bois pour constituer un liant naturel.

Le principal avantage de ce type de pellet est qu’il encrasse moins en comparaison avec les autres types. Son pouvoir calorifique est également élevé. Toutefois, son taux d’humidité est également considérable par rapport à celui de certains types de pellets.

Les pellets feuillus à leur tour sont fabriqués de bois de type châtaignier, bouleau, eucalyptus, frêne, érable et chêne. Pour ce type de pellet, le liant naturel qui se trouve dans ces bois ne suffit pas et l’ajout d’autres composants s’impose souvent pour que les fibres de bois s’agglomèrent entre elles.

Les pellets feuillus ont un taux d’humidité bas en comparaison avec d’autres types conduisant ainsi à moins de fumées et de cendres après leur combustion. Toutefois, si les pellets sont constitués entièrement de feuillus sans ajout d’autres matières, ils encrassent très vite une chaudière.

Les pellets mixtes quant à eux sont constitués de pellets feuillus à 80 % et de pellets résineux à 20 %. Cette composition peut également être inversée. En proposant ce type de produit, les fabricants ont cherché le juste équilibre pour proposer un pellet composé de liant naturel, qui conduit à moins d’encrassement et dont le taux d’humidité est idéal.     

 

Les critères de choix des pellets

Beaucoup hésitent encore à choisir ce combustible au hasard, voulant éviter à tout prix les désagréments liés au choix d’un mauvais produit. Voici quelques critères pouvant vous aider à faire un choix.

Pour commencer, vérifiez le taux d’humidité du pellet. Son niveau devrait être faible pour offrir une meilleure combustion et ne devrait pas dépasser les 10%. Ensuite, vous pouvez vous informer sur son taux de cendres qui devrait également être faible et situé entre 0,3 et 0,7 %.

Vérifiez après l’aspect du pellet qui devrait être lisse et brillant si ce combustible est riche en lignine pour brûler d’une façon optimale. La taille du pellet figure parmi les critères de choix à vérifier. Sa longueur se situe souvent entre 3 et 4 cm et son diamètre est égal à 6 mm. Il est préférable d’adapter cette taille avec le système d’alimentation automatique du dispositif de chauffage utilisé.

Informez-vous aussi sur le PCI qui est exprimé en kWh/t au moment de choisir ce combustible pour avoir une idée sur l’énergie produite au moment où la combustion a lieu. Plus la valeur de ce dernier paramètre est élevée, plus le pellet conduit à la formation de moins de cendres et à une consommation moindre de ce combustible. Par ailleurs, ce produit peut se vendre en vrac, sous forme de palette ou dans un sac.

Pourquoi utiliser un système de chauffage qui fonctionne au pellet ?  

Que ce soit pour un poêle à granulés ou une chaudière à granulés, il existe beaucoup d’avantages à opter pour ce type de combustible.

Avant toute chose, le prix des pellets est plus stable et reste moins cher en comparaison avec les combustibles fossiles. Ils permettent de faire une économie importante sur le long terme.

Les pellets ont aussi un énorme avantage sur l’impact de leur usage sur l’environnement. En effet, ils présentent un bilan neutre en émission de CO2, car leur combustion n’émet pas autant de CO2 que l’arbre lui-même en absorbe tout au long de sa croissance. Les poussières et les polluants qu’ils dégagent dans l’atmosphère sont moindres par rapport à ceux d’une bûche. Par ailleurs, il s’agit d’une énergie renouvelable étant faite entièrement de sciures et de copeaux de bois.    

Ce combustible a aussi l’atout d’avoir un haut pouvoir calorifique. Si les bûches traditionnelles se limitent à 70 à 75 % seulement, les pellets vont jusqu’à 85 à 95 %. Il offre ainsi un excellent confort thermique à chaque foyer sans pour autant conduire à une énorme dépense.

Les pellets sont très faciles à utiliser et ne demandent pas beaucoup d’effort pour profiter de leur chauffage. Approvisionnez seulement votre poêle ou la chaudière et ces systèmes de chauffage s’occupent du reste pour vous offrir le confort recherché.

Malgré tous ces avantages, l’utilisation de ce combustible présente aussi quelques inconvénients. Pour conserver leur pouvoir calorifique, il faut que ces pellets soient conservés à l’abri de l’humidité.

Les appareils qui les utilisent comme combustible peuvent également être bruyants. Par ailleurs, l’achat de ces systèmes de chauffage peut être assez coûteux par rapport à d’autres appareils qui se dédient à la même fonction, sauf si vous accédez à des aides financières. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES