Climatisation et santé – n’oubliez pas l’entretien régulier de votre climatiseur

Dernière mise à jour: 26.01.21

 

Les différents équipements de confort se multiplient au gré des époques, pour une maison réellement moderne. Le système de climatisation figure parmi les éléments aujourd’hui indispensables pour le bien-être à l’intérieur d’une habitation, d’un bureau ou même d’un entrepôt. Toutefois, ce confort nécessite un entretien régulier, pour un profit optimal.

 

Pourquoi faut-il entretenir un climatiseur ?

Comme tout matériel utilisé par l’être humain, un climatiseur nécessite que vous en preniez soin, afin de lui permettre de conserver toutes ses performances le plus longtemps possible. Une machine se destine effectivement à subir des usures et des détériorations avec le temps, et faire attention aux éléments sensibles vous assure de l’utiliser pour une période durable. 

Il en va de même pour le climatiseur, qui vous aide à vous rafraîchir, surtout pendant les moments de canicule en été. Un bon entretien lui permet de vous apporter les mêmes performances, d’une année à l’autre. Il vous donne la possibilité de déterminer les éventuels risques de casse ou de dysfonctionnement. Intervenir avant l’irréparable vous garantit de disposer d’un outil toujours dans les meilleures conditions d’utilisation.

Par ailleurs, l’utilisation d’un climatiseur bien entretenu vous aide à gérer votre budget énergie de la bonne façon. En effet, que ce soit un modèle individuel ou le meilleur climatiseur mural que vous venez de vous offrir en prévision des hausses de température, il s’agit en général d’un appareil qui fonctionne à l’électricité. Bien que ces équipements doivent aujourd’hui suivre des normes strictes en matière de consommation d’énergie, cette dernière aura toujours tendance à augmenter au fil du temps. 

L’usure et la saleté constituent les principaux facteurs de détérioration et de mauvais fonctionnement des appareils électriques, notamment le climatiseur. Un entretien régulier vous permet ainsi de le garder dans sa meilleure condition de fonctionnement, et par conséquent, de voir votre facture d’électricité toujours stable.

Dans un autre contexte, bien que le rôle premier du climatiseur consiste à vous apporter le bien-être et le confort en favorisant la fraîcheur dans votre intérieur, il peut également contribuer à distribuer des cellules pathogènes dans l’environnement où il se trouve. En effet, cet équipement se soumet à différentes variations de température, surtout s’il s’agit d’un modèle réversible, c’est-à-dire qui rafraîchit en été et réchauffe en hiver. Sans entretien, la poussière et les saletés qui s’accumulent favorisent la prolifération des bactéries et autres microbes nuisibles à l’intérieur du climatiseur. 

Par ailleurs, l’humidité issue de la condensation, ainsi que les différentes variations de température peuvent favoriser la formation de moisissures. Il n’est pas non plus rare que des cadavres d’insectes ou même de petits rongeurs viennent provoquer des dysfonctionnements de la machine. Lorsque vous mettez celle-ci en marche, une mauvaise odeur peut alors envahir votre intérieur. Outre ce désagrément olfactif, vous risquez également de contracter des maladies liées aux champignons et moisissures qui seront soufflés à travers chaque pièce.

Pour toutes ces raisons, l’entretien régulier et correctement effectué de votre climatiseur reste la première solution pour vous en servir longtemps, et avec une efficacité toujours au meilleur niveau. Par la même occasion, vous économiserez au maximum, en évitant de devoir acheter des pièces coûteuses, ou même de remplacer la machine en entier, pour ne pas en avoir pris soin comme il se doit.

 

Comment effectuer l’entretien d’un climatiseur ?

Vous pouvez vous occuper vous-même des petits travaux d’appoint pour garder votre climatiseur dans les meilleures conditions de fonctionnement. Malgré tout, quelques préalables s’imposent pour éviter les fausses manipulations et les risques d’accidents domestiques. 

Le premier pas consiste à prendre le temps de lire le manuel d’utilisation. En général, une rubrique ou un chapitre entier doit y figurer pour expliciter les démarches à suivre pour l’entretien. Ensuite, comme il s’agit d’un appareil électrique, vous devez impérativement le mettre hors tension, afin d’éviter les risques d’électrocution lorsque vous allez le manipuler.

Les premiers éléments à vérifier se matérialisent par les filtres, qui se situent à l’intérieur de la machine. Vous en avez deux types, à savoir un modèle appelé filtre mécanique ou électrostatique, et un autre dit à charbon actif. Le premier sert à retenir la poussière et les éventuels débris organiques ou minéraux qui peuvent tomber dans l’appareil. Il s’encrasse alors assez rapidement, et nécessite un nettoyage régulier. 

Pour ce faire, vous devez normalement démonter le panneau du climatiseur et le retirer de son emplacement. En fonction de la marque et du modèle, vous pouvez avoir un ou plusieurs filtres électrostatiques. De l’eau savonneuse suffit pour le nettoyage, mais au besoin, n’hésitez pas à rajouter un produit désinfectant, si vous remarquez la présence de moisissure ou si le filtre ne sent pas bon. Si nécessaire, il peut être utile de le changer, surtout si votre climatiseur date déjà de quelques années. 

En ce qui concerne le filtre à charbon actif, son rôle consiste à bloquer les mauvaises odeurs. Un nettoyage est donc inutile, il est préférable de le remplacer directement. L’opération est identique au précédent, il vous suffit de repérer son emplacement lorsque le climatiseur est ouvert, puis de l’enlever et de mettre un nouveau.

À part ces éléments, vous devez également procéder au nettoyage de la conduite de condensat. Celle-ci peut en effet être totalement bouchée par la poussière, ou même par des insectes ou de petits animaux morts. Votre appareil consommera alors beaucoup d’énergie, tout en diffusant une odeur nauséabonde. 

Pour résoudre le problème, débranchez le tuyau de condensat à chaque extrémité, puis versez un verre d’eau de javel à l’intérieur. Laissez agir quelques minutes pour dissoudre les saletés, puis rincez-le. Si le bouchon ne se constitue que de poussière, vous pouvez utiliser un aspirateur ou une bombe à air comprimé pour souffler dedans, et le dégager. Un nettoyeur vapeur peut également servir, la chaleur qu’il produit pouvant tuer les bactéries qui y logent.

L’entretien doit s’effectuer au moins une fois tous les trois ans. Toutefois, y procéder le plus souvent possible vous permet d’utiliser un climatiseur toujours performant et efficace. Vous bénéficierez ainsi d’une économie conséquente.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments