Comment entretenir la climatisation de la maison ?

Dernière mise à jour: 05.07.22

 

Matériel de confort inévitable dans toute habitation moderne, le climatiseur nécessite un type d’entretien spécifique. Faire l’impasse sur cette procédure vous expose à une sanction législative. Pour pallier cette déconvenue et vous épargner les désagréments concernant de futurs dysfonctionnements, voici quelques étapes simples pour en prendre soin comme il faut.

 

Le nettoyage de la machine

Si vous n’avez pas engagé un contrat spécifique auprès de votre fournisseur ou de votre installateur, vous n’avez d’autres choix que de procéder vous-même à l’entretien de la climatisation. Heureusement, il s’agit d’une opération sans complication majeure, que vous pouvez assurer vous-même. Facile à effectuer, vous n’aurez d’ailleurs à y consacrer que peu de temps, et un minimum de matériel.

Nettoyage du filtre à air

Cet élément représente un point vital dans le fonctionnement de cette machine de froid. Il s’agit en effet du moyen principal pour retenir la poussière lorsque l’équipement se met en marche. Au moment du brassage, le système accumule une quantité impressionnante d’air, mais également de particules potentiellement toxiques en suspension dans l’atmosphère. Il est à signaler que ce matériel peut aspirer jusqu’à huit fois en une heure le volume d’air contenu dans la pièce où il est installé. 

De ce fait, une quantité inestimable de poussière, mais aussi d’acariens et autres parasites peuvent proliférer dans cet élément en particulier. Ils peuvent même être rediffusés, lorsque vous allumez votre climatiseur mural pour rafraîchir votre intérieur. Pour limiter les risques sur votre santé, vous devez procéder comme suit, pour l’entretien de cet accessoire.

Ouverture du coffre

Avant que ne se dévoilent les premiers symptômes légionellose, vous devez procéder à un dépoussiérage efficace de votre machine. Le premier pas consiste à atteindre l’unité intérieure, à partir de laquelle toutes les opérations prennent leur départ. Ouvrez le capot situé sur la façade avant du climatiseur, en le faisant simplement pivoter vers la partie supérieure. Généralement, tous les modèles se ressemblent, et cette opération ne requiert aucun outil spécifique. Néanmoins, un escabeau pourra être utilisé, si vous avez placé votre équipement en hauteur. Une fois le couvercle ouvert, vous pouvez facilement accéder au filtre de climatisation, qui se trouve directement en dessous.

Extraction des filtres à air

Comme vous avez pris la décision d’acheter un clim sans attestation, vous vous retrouvez dans l’obligation de procéder à certaines maintenances par vous propres soins. Les premiers éléments à considérer se caractérisent par une sorte de barrière transparente et transpercée de milliers de petits trous destinés à retenir la poussière et les bactéries, pour que celles-ci ne s’éparpillent pas partout dans la maison. Ils sont faciles à repérer, puisqu’ils se trouvent immédiatement en dessus du capot de protection du bloc de climatisation. Pour les retirer, il vous suffit de les déclipser de leur emplacement. Cette opération est simple et ne requiert aucun outil spécifique. Cependant, prenez soin de bien rester délicat en fonction de la forme. Les modèles à plat sont les plus aisés à enlever, tandis que les styles recourbés peuvent nécessiter un peu plus de dextérité.

Dépoussiérage du filtre

Cette étape consiste à débarrasser cet accessoire essentiel des divers facteurs pouvant nuire à la climatisation en général. En effet, la poussière, les peluches et autres éléments qui peuvent venir perturber la marche normale de la machine peuvent provoquer divers dysfonctionnements. D’un simple bruit du ventilateur, il est possible d’arriver au triste constat d’inefficacité, au point de demander pourquoi ma clim réversible ne fait plus de chaud.

Pour vous éviter tous ces petits malheurs, il vous suffit d’empêcher la saleté de s’incruster. Commencez par tapoter doucement le filtre à air, de préférence en extérieur, pour que la poussière ne reste pas dans la maison. Retirez ensuite les peluches formées d’amas de toiles d’araignées, d’insectes morts ou de toute autre particule en suspension emprisonnés dans le filtre. Pour finir, passez un aspirateur à embouchure étroite sur toutes les grilles, pour éliminer les derniers restes de saletés.

Rinçage du filtre à air

Cette dernière étape vous permettra de retrouver cet accessoire spécifique comme neuf. Lorsque le filtre de la climatisation est bien propre, vous bénéficiez d’une machine qui fonctionne dans sa capacité optimale, et sans aucun risque de surconsommation. Après le dépoussiérage, plongez cette pièce quelques minutes dans un récipient d’eau tiède. Brossez délicatement avec une éponge et du savon de Marseille, pour éliminer les taches ou les saletés récalcitrantes. Laissez immerger pendant quelques minutes au besoin dans cette solution d’eau savonneuse, puis rincez à l’eau claire. Faites ensuite sécher à l’air libre, avant de les remettre en place.

Nettoyage du filtre à charbon actif

Le nettoyage de la climatisation demande également que vous preniez en compte l’état du filtre à charbon actif. Ce dernier n’est autre qu’un accessoire nécessaire dans la préservation de la qualité de l’air brassé puis rediffusé par l’appareil. Il joue le rôle principal de barrière contre les mauvaises odeurs grâce à sa structure poreuse. Une grande quantité n’est pas utile, sachant qu’un petit morceau permet d’absorber jusqu’à dix fois la surface qu’il occupe. Quel que soit le milieu dans lequel il se trouve, il reste fonctionnel en tant que nettoyant de climatisation contre les odeurs pestilentielles pouvant émaner du matériel. La procédure s’effectue généralement entre la dépose du filtre à air, et sa remise en place.

Retrait du filtre à charbon actif

Cette opération s’effectue généralement après avoir retiré les filtres à air. Ceux à charbon actif sont souvent placés à côté des tuyaux d’extraction de l’air, de manière à ce que toute odeur indésirable s’y incruste, et ne se diffuse pas partout dans la maison. Cette fonction justifie ainsi toute l’importance de l’opération dans le cadre de l’entretien de clim réversible. Lorsque vous avez repéré l’élément en question, vous devez appuyer sur les rivets de fixation, de manière à pouvoir les dégager en toute délicatesse. Vous aurez effectivement du mal à remettre les nouveaux en cas de casse.

Traitement du filtre à charbon actif

Le plus simple consiste à le passer au lave-vaisselle, pour accélérer la démarche. Toutefois, il est toujours plus judicieux de procéder à la main, pour éviter les casses accidentelles, car vous pouvez doser la puissance et l’énergie que vous attribuez à l’opération. L’eau tiède sans savon constitue cette fois le nettoyant de climatisation maison à utiliser pour cet élément, qu’il vous suffit de rincer délicatement. Après le lavage, vous devez procéder à la réactivation du produit, en le passant au four pendant 10 minutes à 100 °C. Quand il est sec et froid, il vous reste à le remettre en place, avant de repositionner également le filtre à air. Vous pouvez alors continuer votre maintenance de climatisation en vous occupant des parties suivantes.

 

Nettoyage des unités intérieures et extérieures

Outre les différents filtres, l’entretien de la climatisation concerne également tous les autres éléments internes et externes de la machine. Un chiffon doux de type microfibre peut convenir, dans la mesure où il ne laissera pas de peluches ni de traces. Commencez par frotter le corps de l’appareil et les tuyaux, puis occupez-vous des sorties d’air avec une éponge mouillée.

En cas de crasse épaisse sur les filtres, n’hésitez pas à utiliser de l’eau savonneuse, mais surtout pas de détergent. Au passage, n’oubliez pas d’accéder au bac à condensat de l’unité intérieure pour le nettoyer. Il s’agit d’un élément qui garde les gouttes produites lors de la condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’air, au passage d’un échangeur froid. En cas d’obstruction du tuyau d’évacuation, vous pourriez constater des écoulements à partir de ce bac, qui est d’ailleurs incliné. En réglant ce souci, vous pourrez simplement redonner un fonctionnement normal à votre équipement.

Conditions d’exécution

Malgré votre tempérament de bricoleur pour vous occuper, la loi impose de procéder à un entretien de climatisation officiel une fois par an, par un professionnel certifié RGE, un label signifiant Reconnu Garant de l’Environnement. Celui-ci permet en effet de vous diagnostiquer tous les risques potentiels, ou de vous justifier le bon fonctionnement de votre appareil. 

Si vous n’avez aucune idée de comment savoir si la clim maison est à recharger, l’intervention de ce spécialiste vous sera d’une grande aide. Vous éviterez ainsi d’attendre en vain un vent de bien-être en jeté de canapé 250×350 pas cher. De cette manière, vous pourrez voir exactement quand procéder à la recharge clim maison, avant que le pire ne se produise et que votre machine ne fonctionne plus efficacement.

En ce qui concerne les tâches que vous pouvez assurer vous-même, la fréquence idéale consiste à effectuer les travaux sur les filtres une fois tous les six mois, de préférence avant la remise en marche pour la saison chaude. Dans ce contexte, il est conseillé de ne pas utiliser les produits d’entretien classiques, afin de préserver l’intégrité du matériel et de ses composants. 

De même, évitez le recours aux solvants en pensant redonner une propreté éclatante aux différents filtres. Au contraire, ce type de nettoyants ne fera qu’en fragiliser la structure, et vous devrez assez tôt compter sur un service de dépannage pour climatisation, si d’autres éléments sont touchés. Au besoin, un savon de Marseille peut largement se montrer efficace pour vous occuper des filtres. 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES