Comment choisir votre filtre piscine ?

Dernière mise à jour: 04.02.23

 

Pour une piscine, un excellent système de filtration garantit de l’eau bien claire et de bonne qualité dans le bassin. Les filtres de piscine existent en plusieurs variétés sur le marché, mais ils ne se valent pas tous. Ils ne se destinent pas à répondre aux mêmes besoins et certains sont de meilleure qualité que d’autres. Alors, comment choisir votre filtre piscine ? Nos réponses dans les lignes qui suivent.

 

Principe et fonctionnement d’un filtre de piscine

Le filtre constitue un élément incontournable dans l’utilisation d’une piscine. Il permet de débarrasser l’eau du bassin de ses impuretés et de garantir une diffusion optimale des produits de traitement. Il se décline en plusieurs types sur le marché, dont le modèle à sable, le filtre à diatomées et le modèle à cartouches comme celui qui utilise la cartouche filtre hayward cx150xre.  

La filtration de l’eau d’une piscine suit quelques étapes. Elle commence par le passage au niveau du skimmer pour rassembler les gros résidus, elle se poursuit par le passage au niveau de la pompe pour ensuite se terminer avec le filtre qui débarrasse l’eau des impuretés réduites.

Le filtre est doté de charge filtrante qui bloque les saletés et quand l’eau ressort à travers les buses de refoulement, elle redevient propre. Cette filtration peut durer pendant plusieurs heures pour assurer son efficacité et pour une piscine utilisée d’une manière intensive, elle dure jusqu’à plus de 10 heures.

Passons maintenant aux différents critères de choix du filtre de piscine.

 

Les types de filtres de piscine

Les filtres de piscine les plus connus sont les filtres à cartouches, ceux à sable et les filtres à diatomées. Le filtre à cartouches comme son nom l’indique utilise des cartouches pour jouer son rôle. Les cartouches sont faites de matériaux synthétiques ou de papier. Ce modèle convient à une piscine de petite surface. Par contre, il n’est pas adapté à de l’eau calcaire.

Le filtre à sable est le plus courant sur le marché. Il se compose de sable et de gravier comme base. Il est surtout adapté à une piscine familiale. Il peut également filtrer tout type d’eau de piscine.

Le filtre à diatomées de son côté réalise la filtration à l’aide de membranes en tissu composées d’algues microscopiques qui prennent l’aspect de poudre. Ce système de filtration est caractérisé par sa capacité à retenir le maximum d’impuretés, et ce, même si elles sont très fines. Toutefois, ce filtre n’est pas non plus adapté à des eaux calcaires.  

A part ces filtres courants, il y a également d’autres types de filtres de piscine auxquels de plus en plus d’utilisateurs ont recours. Le filtre à zéolite suit les mêmes principes de fonctionnement que le filtre à sable et vous n’aurez pas besoin de changer d’appareil de filtration en passant d’un système à l’autre. 

La zéolite est un minerai naturel qui a l’avantage d’être résistant à tout type d’eau, y compris celle calcaire et sa finesse de filtration atteint celle du filtre à diatomées. Cependant, son inconvénient est que la zéolite coûte très cher.

La poche filtrante qui fonctionne en suivant le principe de la microfiltration constitue aussi une autre option. Ce système de filtration est constitué de sacs en polyester qui s’accompagnent de pores très fins pour nettoyer l’eau de ses impuretés. La taille de ces poches varient selon la quantité d’eau à traiter, mais les plus grands sacs recyclent jusqu’à 500 m3 d’eau par heure. Les filtres à poche trouvent leur place entre le skimmer et la pompe.

La finesse de la filtration et le débit du filtre

Les filtres n’offrent pas la même performance en matière de rétention des impuretés. Le filtre à sable retient des impuretés de 20 à 50 microns. Pour avoir de l’eau parfaitement propre, il est également nécessaire de réaliser des contre-lavages fréquemment.

Le filtre à cartouches propose une bonne précision à la filtration et est très efficace. La finesse de la filtration de ce modèle est meilleure que celle du filtre à sable. En effet,  elle varie de 10 à 30 microns.

Le filtre à diatomée pour sa part retient un maximum d’impuretés dans l’eau d’une piscine, même celles qui sont très fines. La finesse de la filtration atteint jusqu’à 2 à 5 microns. L’eau qui résulte du traitement est bien claire et limpide. 

Il faut aussi considérer de nombreuses caractéristiques techniques d’un filtre de piscine avant de faire un choix, dont son débit. Pour connaître le débit nécessaire pour un entretien efficace, il faut diviser le volume de la piscine par 4, voire par 6 pour un filtre à cartouches. Le filtre devrait également avoir un débit égal à celui de la pompe ou légèrement supérieur, que celui-ci soit à sable, à cartouches ou à diatomées.

 

La longévité et l’entretien du filtre de piscine

Le filtre à sable est facile à entretenir. Sa manipulation reste simple au moment de l’entretien. Son nettoyage est également rapide. Le sable devrait être changé tous les 6 à 8 ans et la charge filtrante n’est pas coûteuse.

Pour le filtre à cartouches, son nettoyage tout comme le changement de cartouches devrait se faire fréquemment pour que la qualité de l’eau qui résulte de la filtration soit bonne. La cartouche a tendance à s’encrasser vite, notamment pendant les saisons favorables aux baignades.

La rapidité de cet encrassement conduit à une nécessité de nettoyage jusqu’à deux fois par semaine et à un changement de cartouches tous les 2 à 3 ans. Toutefois, cet entretien est facile, car pour nettoyer les cartouches il suffit de les faire passer sous l’eau afin d’enlever les impuretés.

Pour le cas du filtre à diatomées, il est nécessaire de le nettoyer toutes les 3 à 5 semaines selon son encrassement. Pour limiter la fréquence de ce nettoyage, le mieux est de choisir un filtre légèrement surdimensionné. De cette manière, la charge filtrante ne s’encrasse pas vite et cet élément devrait être changé à chaque nettoyage du filtre aussi.    

Quel que soit le filtre de votre choix, si vous voulez prolonger sa durée de vie, alors recouvrez votre bassin de bâche de protection en dehors de son usage pour limiter les feuilles et les résidus d’impuretés qui s’y accumulent.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES