Fabriquer une serre de jardin : les étapes pour réussir

Dernière mise à jour: 02.12.21

 

Avoir une serre de jardin représente toujours une option intéressante, d’autant plus qu’elle peut se construire de la manière la plus simple, avec une multitude de matériaux. Grâce à ce genre d’abri, vous allez pouvoir faciliter vos procédures de récolte tout en bénéficiant d’une culture écologique. La bonne nouvelle c’est qu’il n’est pas toujours nécessaire de dépenser des sommes astronomiques pour en construire une, d’autant plus que vous pouvez la construire vous-même. Sans plus tarder, nous vous révélons comment fabriquer une serre de jardin.

 

Les avantages d’une serre

Avant d’apprendre à construire une serre, il vous faut connaître par avance les fonctionnalités de ce genre d’aménagement. Que vous ayez ou non la main verte, sachez que faire une serre de jardin vous permettra de profiter d’une pléthore d’avantages. Ceci dit, si l’on devait résumer les principales attributions de ce type de construction en une seule phrase, on pourrait dire qu’il permet d’optimiser la productivité de votre potager. En effet, lorsque vous optez pour cette technique, vos plantes se développeront de manière optimale, étant donné que les végétaux sont très sensibles face aux changements climatiques. Vous allez ainsi pouvoir installer vos légumes et fruits en intérieur et éviter de les exposer au froid, au gel, à la pluie et aux vents.

En d’autres termes, une serre assurera la protection de vos semis, ce qui leur permettra de croître plus rapidement. Eh oui, vous l’aurez compris, il vous est tout à fait possible d’entamer la culture d’une grande variété de légumes au cours d’une seule et même saison.

Dans la même foulée, cette construction vous offre également l’avantage de faire pousser toutes sortes de boutures et de démultiplier vos arbustes et vos plantes sereinement.

Fabriquer une serre avec ce que l’on a

On a souvent tendance à croire que la construction d’un tel aménagement mobilise une petite fortune, et pourtant, vous pouvez tout orchestrer en vous servant des moyens du bord. Vous pouvez donc vous rassurer, car il vous sera permis de réaliser une serre pas chère, et c’est d’ailleurs la doctrine de base de la permaculture : s’en tenir à des solutions durables

Si l’on se fie à ce précepte, on comprendra très vite pourquoi les permaculteurs privilégient les modèles en verre tout en délaissant les déclinaisons en PVC, en arceaux de métal et en bâche plastique. Les permaculteurs conseillent également de fabriquer une serre faite maison, en passant par la technique de récupération.

La première étape consiste ainsi à faire un travail d’inventoriât et à rassembler les matériaux pour que vous ayez une petite idée de ce qui manque à la liste. Cela vous évitera d’ailleurs de débourser une somme astronomique pour bénéficier d’un modèle tout construit.

Pour le choix du type de plan pour fabriquer une serre, vous devez tenir compte de quelques critères avant de pouvoir vous prononcer sur la question. En guise d’exemple, si vous êtes installé dans une zone montagneuse où le froid est un phénomène quotidien, on recommande une Walipini. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à creuser un trou d’une profondeur minimale de 2 mètres autour duquel vous dresserez des murets en terre. Pour finir, il ne vous restera plus qu’à recouvrir le tout d’une bâche. Prudence toutefois, car ce type d’abri n’est pas conseillé dans les zones caniculaires ou dans les régions pluvieuses.

 

Choix de la zone d’installation

Pour faire les choses dans les règles de l’art, il convient de définir préalablement l’emplacement de la construction avant de fabriquer sa serre. Pour des raisons d’ordre méthodologique et pratique, le mieux serait d’implanter la serre non loin de votre domicile. Dans la même suite logique, Audrey Le Bris, professionnelle en permaculture, conseille qu’il faudra placer les éléments qui ont besoin d’arrosage régulièrement au plus près de chez soi. Vous pouvez donc diviser le terrain en plusieurs zones, ce qui sera plus pratique.

Un moyen pour profiter de plus d’avantages consisterait même à directement coller la serre à sa maison de manière à ce que les 2 aménagements aient un mur en commun pourvu d’aération. Cette astuce confère plus de chauffage à votre habitation durant les saisons hivernales. Qui sait, grâce à cela, vous pourrez peut-être même vous passer d’un chauffage d’appoint.

Comment chauffer sa serre ?

Qu’il s’agisse d’une petite serre de jardin ou d’une autre plus volumineuse, le principe d’un tel aménagement repose sur la création d’un microclimat propice à la croissance des plantes. Si vous désirez suivre les principes de la permaculture, sachez qu’il n’est pas recommandé d’employer un chauffage qui fonctionne au pétrole. Vous pouvez toutefois opter pour un chauffage électrique, sous la condition que ce dernier soit alimenté via une éolienne ou encore un panneau solaire. Ceci dit, l’idéal serait d’orienter ses choix vers des sources d’énergie naturelles et pour cela, vous avez 4 techniques différentes à votre disposition :

1. Effectuer une construction avec des techniques naturelles d’isolation : mur en paille et orientation vers le Nord.

2. Procéder à une récupération d’eau qui dévale du toit de la serre en saison de pluie et l’entreposer à l’intérieur même de la serre dans un contenant de votre choix. En effet, comme la masse thermique de l’eau est plus importante que celle de l’air, cela lui permettra de stocker la chaleur au cours de la journée pour ensuite la répandre.

3. Aménager un poulailler de manière à ce qu’il soit entièrement collé à la serre et y disposer des ouvertures afin que l’air puisse circuler entre les 2 pièces. La chaleur que les poules émettent saura garder vos légumes au chaud.

4. Répandre des couches de matières végétales sur le sol de la serre, à l’exemple des rameaux fragmentés, ou des couches de matières animales comme le fumier de cheval. On parlera alors de la stratégie de la couche chaude.

Si vous suivez les conseils que nous venons de vous prodiguer sur comment fabriquer une serre, vos semis se porteront bien.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES