Quel modèle de station connectée choisir en agriculture ?

Dernière mise à jour: 03.04.20

 

La station météo sert à tous ceux qui souhaitent déterminer les conditions météorologiques afin de mieux s’y préparer. Professionnels comme particuliers y font appel d’où l’existence de différentes gammes sur le commerce. Pour arriver à s’y retrouver, il faut tout d’abord faire le point sur cet équipement et en déceler les moindres recoins. Sencrop, une entreprise dont on parle beaucoup ces temps-ci, est passée spécialiste dans ce domaine et a créé une toute nouvelle offre qui a fait de nombreux heureux. Nous vous en parlons dans ces quelques lignes.

 

Les points à améliorer dans l’agriculture traditionnelle

Toute activité a besoin d’un regard neuf afin de s’adapter à la demande, croître et devenir pérenne. Et l’agriculture traditionnelle ne fait pas exception. Des gestes considérés comme réflexifs grèvent pourtant de beaucoup le budget de l’agriculteur. Alors qu’on pourrait épargner cet argent pour l’utiliser à de meilleures fins.

Le manque cruel d’équipements ou le fait d’avoir des équipements peu performants handicape également beaucoup les agriculteurs, leur fait perdre beaucoup de temps.

Le fait de récolter et d’analyser les informations en temps et en heure constitue alors La solution pour percer dans le domaine. C’est ce que se propose d’apporter Sencrop à ceux qui acceptent de lui faire confiance.

Aujourd’hui la compagnie met à disposition de tous des stations connectées commandées à distance et fournissant des informations réelles mises à jour sur de grandes superficies.

 

 

La raison d’être de Sencrop

Sencrop, maintenant âgée de 3 ans, est une entreprise qui équipe les agriculteurs en tout genre des meilleurs matériels possible afin de les aider dans leurs activités, des outils de mesure en particulier. Et par n’importe laquelle. Elle se trouve à la tête du marché des stations agrométéo à la parcelle dans tout l’Hexagone et a développé depuis plusieurs partenariats avec des géants comme Soufflet. À sa tête on retrouve les deux entrepreneurs Martin et Michael Bruniaux Ducroquet. Elle couvre une dizaine de pays, la plupart sur le continent européen.

La société ne chôme pas et s’investit à fond pour satisfaire les milliers d’agriculteurs encore et toujours. Elle n’a par exemple pas hésité à investir la somme monumentale de 10 millions de dollars chez Ecotechnologies (BPI), Nord Capital Partenaires et bien d’autres, afin de booster sa croissance et de se faire connaître en très peu de temps. Et comme les modes de culture évoluent et changent de plus en plus chaque année, avec le changement climatique, Sencrop s’efforce de suivre et d’innover à chaque fois sa gamme de produits. Aujourd’hui, à l’ère de la technologie, tout le monde ne jure que par les appareils à connexion sans fil, d’où lui est venue l’idée de travailler davantage sur les stations météo connectées.

Certes, elles étaient bien présentes sur le marché bien avant, mais toujours dans un souci d’amélioration, la firme veut insister sur les performances de l’outil.

 

Les problèmes que résout une station connectée

La France est la première cible qui intéresse Sencrop et où elle croit que le projet conquerra le plus de monde à son commencement. Le panel de clients potentiels est large des agriculteurs aux maraichers. La station connectée va tout d’abord aider tout ce monde à organiser ses journées, à coordonner leurs activités et à optimiser leur temps de travail.

Des informations récoltées tous les jours non-stop, ils pourront dresser des conclusions à telle ou telle maladie, et même peut-être prévoir le temps qu’il fera en présence de tel ou tel signe. Ces données pourront être partagées afin de faciliter la communication entre agriculteurs et scientifiques et renforcer la cohésion entre tous.  

 

À quoi ressemble la station météo connectée d’aujourd’hui ?

Ce qui fait d’une station météo connectée, c’est le fait qu’elle puisse être commandée à distance, et pas seulement du jardin ou de la parcelle voisine. Peu importe où vous vous trouvez tant que vous avez une connexion, il est possible de garder un œil sur votre parcelle. Vous pilotez toutes les opérations de votre smartphone, et donc gagnez un temps ultra précieux.

Les stations météo (voici nos meilleurs exemples) de ce genre embarquent 3 parties essentielles à savoir un pluviomètre, un anémomètre, et un capteur d’humectation. Tous ces éléments sont encore divisés en différentes sous-parties selon la nature de l’information correspondante.

 

Les différents types de stations météo

Selon le degré de performance, on remarque 3 sortes de stations météo sur le marché, dont celles pour débutants, avec tout juste les fonctionnalités de base et accessibles aux petits budgets. Vous avez les intermédiaires, avec plus d’options telles qu’une girouette, un mesureur de la vitesse du vent, une fonction programmation, les modèles semi-professionnels avec une connexion WiFi intègrent aussi le plus souvent des fonctions de prévisions du temps sur les prochains jours.

Les modèles professionnels travaillent avec des logiciels et des institutions météorologiques. Ils sont plus fiables et précis.

Si l’on se réfère aux technologies de communication usitées par les machines, on a les élémentaires avec une connexion filaire, les modèles plus avancés avec WiFi et les modèles interconnectés ou connectés.  

 

 

Donc, comment choisir ma station météo ?

Avant de commander votre station connectée, vérifiez quelques points essentiels dont par exemple la nature de l’utilisation et le nombre d’informations que vous aimeriez récolter. De cela dépendra le nombre de capteurs ou sondes à embarquer sur votre station.

En général, sur ce genre d’appareil, on a droit à une sonde thermomètre et hygromètre, une alerte pluie, grêle ou gel, ce qui est salvateur en agriculture. En effet, si vous prenez connaissance des événements des heures voire des jours en cas de grêle par exemple, vous pourrez prendre vos dispositions et sauver vos cultures. Les plus performantes mesurent même la température du sol.

Voyez aussi votre niveau d’expertise dans le domaine, et à partir de là, vous déciderez si vous préférez un modèle simple, ou s’il vous en faut un semi ou tout juste professionnel. Ces derniers intègrent plus de fonctionnalités, et davantage avancées que les modèles basiques. Cela dit vous avez aussi les modèles de gamme moyenne coûtant aux environs de 500 euros.

Pour une station météo, il est conseillé de préparer entre 300 à 1200 euros et quelques.

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier