Comment soulager les bouffées de chaleur ?

Dernière mise à jour: 11.07.20

 

Certains organes du corps peuvent se dérégler, ce dernier sait nous le faire savoir de plusieurs manières. Parmi ceux-là : les phénomènes qui surviennent naturellement et qui répondent sous le nom de « bouffées de chaleur ». Ces dernières se manifestent par une sensation soudaine de chaleur brûlante au niveau de la partie supérieure du corps.

 

Quels sont les faits à l’origine des bouffées de chaleur ?

Les bouffées de chaleur sont étroitement liées aux hormones qui font partie intégrante du corps humain. Plus précisément, le dérèglement hormonal qui apparaît à un moment du cycle de la vie ou à l’occasion de certaines maladies créé ces relents de chaleur. Voici les différentes origines de ces derniers :

 – La ménopause

Elle survient lorsque la femme atteint ses 40 ou 50ans. À ce stade, on observe une diminution naturelle de la sécrétion de l’hormone féminine qu’est l’œstrogène qui joue un rôle majeur dans la balance de la température corporelle. Cette modification hormonale provoquée par l’entrée dans la ménopause est à l’origine des montées ou des descentes de température qui font partie des symptômes des bouffées de chaleur. Ce dérèglement est irrégulier, il peut arriver que les bouffées interviennent plusieurs fois dans la journée ou rarement dans la semaine, et ce même jusqu’à l’orée de la ménopause.

 – L’hypothyroïdie

Bien que les bouffées de chaleur interviennent chez les femmes majoritairement à cause de l’entrée au stade de la ménopause, il peut également arriver que certaines maladies créent un trouble hormonal chez elles pour ensuite provoquer l’apparition des différents symptômes du malaise. Parmi ces maladies figure l’hypothyroïdie qui résulte du ralentissement de la glande thyroïde et qui a pour conséquence le déficit hormonal. Ce phénomène peut causer un soudain excès de température qui peut être accompagné des autres symptômes des bouffées de chaleur.

 – Le diabète

Le diabète est une maladie très difficile à gérer à cause des différentes restrictions qui vont de pair avec elle. Le malade doit constamment faire attention à ne pas augmenter son taux de glycémie et à respecter son hygiène de vie. Dans l’hypothèse où il viole ces mesures, cela l’exposera encore plus aux bouffées de chaleur.

 – Les menstruations

Pendant le cycle menstruel, juste avant que les menstruations arrivent ou même pendant celles-ci, on observe une baisse considérable du taux d’œstrogène, c’est également le même phénomène qui se produit pendant la période de la ménopause. Cela peut alors produire une variation de la température du corps qui s’accompagne d’autres symptômes caractérisant les bouffées de chaleur.

 

Comment alléger la sévérité des bouffées de chaleur ?

Avant tout traitement, la cure la plus efficace est l’équilibrage de l’hygiène de vie. Privilégier les aliments nutritifs est la clé naturelle si l’on devait se tenir aux déclarations de la docteur Claire Lewandowski. Selon ce spécialiste de la médecine humaine, les symptômes de ce malaise peuvent être considérablement allégés via la réduction de la prise d’aliments malsains. Pour une cure à long terme, le traitement médicamenteux est le plus conseillé même si, à l’instar de cette première alternative, d’autres disciplines thérapeutiques à savoir l’homéopathie, la phytothérapie et l’acupuncture peuvent parvenir à soigner ce trouble. Afin de vous venir en aide, mis à part les méthodes médicamenteuses et thérapeutiques qui ont été citées antérieurement, voici quelques conseils qui vous seront nécessaires lorsque vous serez pris par une éventuelle bouffée de chaleur.

 

Ajustez la température de la maison à votre état de santé

Si les bouffées de chaleur vous attaquent chez vous, réglez la température de votre maison pour vous aider à retrouver votre aise. Diminuez la température au niveau le plus bas à l’aide d’un climatiseur et au moyen de vos fenêtres, ensuite faites en sorte de bien faire circuler l’air à l’intérieur de la maison. Si vos fenêtres sont orientées vers le mauvais sens et qu’elles ne vous sont pas d’une grande utilité, avoir recours à un ventilateur peut aussi bien vous aider. Dans tous les cas, il faut que vous sachiez qu’un contrôle parfait de la température de votre domicile va vous épargner des bouffées de chaleur sévères.

Prenez des mesures pour avoir un bon sommeil

Les bouffées de chaleur peuvent être une source d’insomnie ou peuvent vous empêcher de dormir la nuit. Afin d’éviter ce phénomène, installez un ventilateur près de votre lit pour garder la température stable durant votre sommeil. Pour que ce ne soit pas l’outil en question qui vous empêchera de dormir, il est préférable de miser sur un ventilateur silencieux. À l’instar de cet équipement ingénieux, les sacs de glace mis sous l’oreiller pendant la journée sont également efficaces si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer ce genre d’équipement, sachez toutefois que vous pourriez fort probablement tomber sur une offre alléchante avec un prix hautement raisonnable, car il existe une vaste panoplie de modèles.

 

Évitez le stress

Le stress est l’un des facteurs principaux qui animent les bouffées de chaleur. En ce sens, autant que possible, évitez de vous stresser pour un rien si vous voulez réduire vos temps de malheurs. La lutte contre le stress n’est pas toujours évidente, c’est la raison pour laquelle il vous faudrait prendre connaissance de quelques techniques pour combattre ce dernier. En premier lieu, si vous vous sentez stressé, faites des exercices de respiration en vue de réduire la fréquence de l’agent. Adoptez la méthode appelée « respiration rythmée » pour avoir un résultat plus efficace. En second lieu, prenez des cours de méditation pour vous familiariser aux diverses techniques de concentration. Les différentes sessions de méditation peuvent également vous aider à chasser rapidement le stress. Toujours à ce niveau, il vous faut savoir que le stress augmente particulièrement le taux d’hormones qui sont susceptibles d’accentuer les bouffées de chaleur.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments